Chef-lieu du département des Vosges, Épinal jouit d'une situation privilégiée au coeur de l'Europe. Pourtant, il n'y a pas si longtemps, la ville n'avait guère bonne réputation à cause des préjugés qui en faisaient une cité grise, industrielle et triste. C'est grâce à la révolution industrielle du XIXe siècle qu'Épinal a su asseoir sa puissance économique et sociale. Elle devient au fil du temps un pôle commercial, industriel et touristique indéniable. De par sa position stratégique, elle est remarquablement bien desservie par les voies de communication et les axes de transport. Bâtie sur les deux rives de la Moselle, la ville se divise en deux parties : d'un côté la rive droite plus communément appelée le quartier historique (avec sa place des Vosges, son hôtel de ville, le marché couvert, le théâtre, la basilique, la préfecture et de nombreux restaurants) et de l'autre côté la rive gauche (davantage urbaine et composée de commerces).

Un peu d'histoire

Suite à la défaite de la France en 1870, Épinal connaît un fabuleux boom économique. Le traité de Francfort reconnaît la ville ainsi que la quasi-totalité des Vosges comme française. Permettant alors d'importants développements basés sur l'immigration d'industriels alsaciens. En effet, ces derniers s'installèrent dans les Vosges avec leur industrie cotonnière pour de fuir l'occupation allemande. Celle-ci profita à toute la vallée de la Moselle.

Entre architecture, culture et tradition : naissance d'un patrimoine singulier

Sous l'impulsion de Seguin, la bourgade s'offre une seconde jeunesse. De nombreux complexes sportifs naissent en périphérie. Une piscine olympique voit le jour ainsi qu'une faculté de droit ironiquement installée à la place de l'ancienne prison. A l'Est, le quartier d'Ambrail fait peau neuve. Les immeubles du début du XXe siècle, totalement délabrés, ont été rasés pour faire place à une architecture moderne, plus aérée, dont les façades, élégantes, sont ornées de fresques peintes. Le quartier a vu grandir un petit centre commercial à dimension humaine. Depuis, la ville n'a cessé de se développer.

Fondée en 1796 par Jean-Charles Pellerin, son Imagerie continue de participer à l'essor de la ville. C'est ici que les premières Images d'Épinal furent imprimées en série. Au départ, l'Imagerie aborde principalement des sujets religieux et historiques. Puis, elle se diversifie : Fables de La Fontaine, devinettes, petites histoires amusantes et jeux d'enfants... constituent les thèmes principaux. Connue mondialement, elle continue de produire ses images d'antan et perpétue cette coutume en travaillant en partenariat avec plusieurs artistes.

Nombreux sont les édifices de la ville classés au titre des Monuments historiques. De la basilique Saint-Maurice à la Maison Romaine en passant par le parc et le Château d'Épinal. Et plus récemment, avec la rénovation de sa Tour Chinoise conçue par Christophe Doublat au XIXe siècle. Cette construction atypique appelée " kiosk " à l'époque, était un escalier intérieur qui reliait le parc du château. Devenue propriété de la ville en 1857, la rénovation a quant à elle commencé en 2008.

Une ville résolument moderne

De surcroît, les institutions et programmes culturels ne manquent pas. On peut visiter l'Imagerie, mais aussi aborder l'art ancien et contemporain au musée départemental, l'architecture au musée du Chapitre et l'univers au Planétarium. Récemment c'est une bibliothèque multimédia qui a pris place. Ainsi, elle remplace l'ancienne bibliothèque installée à la Maison Romaine tandis que celle-ci accueille désormais une banque de données d'images audiovisuelles. N'oublions pas " La Souris Verte " qui a ouvert ses portes en 2014 au service des musiques actuelles. Enfin, Épinal se fait verte puisqu'elle se hisse au rang des villes les plus boisées de France. On compte pas moins de 3 500 hectares de sous-bois, de quoi se régaler au détour d'une flânerie sur les rives de Moselle. Côté culture, de nombreuses manifestations sont organisées tout au long de l'année. Citons par exemple : " Les Imaginales ", " Épinal bouge l'été ", " Les Larmes du rire ", " Rues & compagnies ", sans oublier la Saint Nicolas, la plus populaire des fêtes lorraines.

À voir / À faire à Epinal

Organiser son voyage à Epinal

Photos d'Epinal

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LORRAINE - VOSGES

Guide LORRAINE - VOSGES

LORRAINE - VOSGES 2018/2019

9.95 €
2018-07-13
432 pages

Reportages & actualités d'Epinal

Avis