Guide

Population : avec 1 340 376 habitants en 2018, soit une population qui croît faiblement, la Champagne-Ardenne se situe parmi les régions françaises les moins peuplées. Seule l'Aube observe un léger accroissement avec la Marne. L'ensemble représente 2,1 % de la population française.

Démographie : L'espérance de vie demeure la moins élevée de la France. Le niveau de vie en serait l'explication. La Haute-Marne est le département où les seniors sont les plus nombreux. La région a perdu 2 % de sa population sur la dernière décennie.

Densité : 52 hab./km² en 2013 (à titre de comparaison, la densité de population française est de 115 hab./km²), la région se maintient donc. 62,8 % des Champardenais habitent en ville dont les principales agglomérations sont respectivement Reims, Troyes, Charleville-Mézières et Châlons-en-Champagne. 37,2 % se sont établis à la campagne.

Superficie : 25 606 km² (soit 4,7 % du territoire français).

Préfecture : Châlons-en-Champagne. Reims et ses habitants, ainsi que Troyes, avec 63 044 habitants, sont toutefois les villes les plus importantes et plus peuplées.

Nombre de communes : 1 949 villes et communes réparties sur les 4 départements, qui font désormais partie de la nouvelle région Grand-Est.

Cours d'eau principal : La Marne.

Ardennes (08)

Situé au nord de la région.

Superficie : 5 229 km².

Préfecture : Charleville-Mézières.

Sous-préfectures : Sedan, Rethel, Givet.

Nombre d'habitants : 280 907 habitants. Vroncourt-la-Côte en Haute-Marne ne possède que 37 habitants, se plaçant ainsi la commune la moins peuplée et Reims, avec ses 186 505 habitants, tient le haut de l'affiche.

Aube (10)

Superficie : 6 004 km².

Préfecture : Troyes (ancienne capitale des comtes de Champagne).

Sous-préfectures : Bar-sur-Aube, Nogent-sur-Seine.

Nombre d'habitants : 308 094 habitants (estimation au dernier recensement de 2013) avec une densité d'environ 50,1 hab./km² dont 128 350 habitants à Troyes Champagne Métropole.

Marne (51)

Superficie : 8 162 km².

Préfecture : Châlons-en-Champagne.

Nombre d'habitants : 570 817 habitants

Sous-préfectures : Reims, Sainte-Menehould, Epernay, Vitry-le-François.

Signalons que Reims est la plus grosse ville du département de la Marne et de la région Champagne-Ardenne, en terme de population. Dans le département le plus peuplé de la région, la ville de Reims compte à elle seule 179 992 habitants.

Haute-Marne (52)

Superficie : 6 211 km².

Préfecture : Chaumont.

Sous-préfectures : Langres, Saint-Dizier.

Nombre d'habitants : 180 673 (estimation au 1er janvier 2016) et une densité moindre de population (30 hab./km²).

Drapeaux, blasons et logos du Grand Est

" D'azur à la bande d'argent accompagnée de deux doubles cotices potencées et contre-potencées d'or, au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lis rangées en fasce ", tel est le blason de Troyes. Sous le Premier Empire, les fleurs de lys sont remplacées par des abeilles, symboles de la nouvelle dimension impériale de la ville. On retrouve les fleurs de lys sur les blasons de Châlons-en-Champagne et de Reims, attestant d'une concession royale dont auraient bénéficié les " bonnes villes ". Le bleu symbolise la sagesse, la justice, la loyauté. Quand au logo de la Champagne-Ardenne, il représente deux coeurs croisés, jaune et vert. Enfin, le blason de la nouvelle région Grand Est, découpé en trois parties, juxtapose les oiseaux sans bec de la Lorraine, les couronnes de l'Alsace et les cotices de la Champagne-Ardenne. Pour la petite anecdote, les Alsaciens refusent ce blason, préférant illustrer leur plaque d'immatriculation du 68... Irréductibles, ces Alsaciens !

Le saviez-vous  ?

Les Rémois sont à Reims, les Troyens à Troyes, mais comment nomme-t-on les habitants de Bar-sur-Aube (10) ? Il s'agit des Baralbins. Ceux de Charleville-Mézières (08) sont appelés des Carolomacériens, ceux d'Epernay (51) des Sparnaciens, à Saint-Dizier (52) vous rencontrerez des Bragards et à Monthermé (08) des Baraquins. Quant à Chaumont (52), les Calvimontais sont rois. Pour l'anecdote, ceux de Bercenay-en-Othe (Aube) sont des Daguennelles, du nom de ces petites prunes brunes.

Quid de Saint-Rémy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson dans la Marne ? C'est la commune française qui détient le nom le plus long.

Et quand on sait que les Ardennais allaient glaner leurs " canadas " dans les champs, autrement dit leurs pommes de terre, c'est à en perdre son latin !

Les lieux incontournables de Champagne-Ardenne

Organiser son voyage en Champagne-Ardenne

Photos de Champagne-Ardenne

Découvrir la Champagne-Ardenne

Les immanquables

Ardennes
Le château fort de Sedan et son historium
Rocroi

Face aux envahisseurs successifs, les habitants, les Rocroyens, recourent, pour protéger leurs biens, à un rempart de terre et à un large fossé rempli d'eau. Cette enceinte primitive comprenait les rues du Petit-Fort, Chuquet, Dauphine, du Pavillon, de Bourgogne et de Champagne. Les travaux de fortifications débutèrent au XVIe siècle sur les ordres de Henri II, à la même époque que Charlemont à Givet, en 1555. Plus tard, pour défendre le royaume face à Mariembourg - Belgique - et Charlemont, François Ier choisira ce petit village de Raulcroit, presque inaccessible au milieu de son plateau marécageux. Le système bastionné voit le jour sous l'influence des urbanistes italiens auxquels le roi confie le site  : le rempart et le pentagone se marient dans une remarquable régularité géométrique unique en France. Si le centre-ville de Troyes ressemble à une bouteille de champagne, à Rocroy, au milieu des fortifications apparaît un espace habitable dans lequel s'ordonne les rues, les quartiers et les places. Vus du ciel, quatre boulevards ou bolverts convergent tous à une place centrale, le tout en plan étoilé. Cet agencement permettait aux troupes d'accéder rapidement aux courtines et bastions, et d'optimiser les coups de canon qui de fait couvraient les angles morts. Rocroi est ainsi un site unique en France, héritage des ingénieurs italiens dont on retrouve un exemple à Palma Nova, en Italie. Le duc d'Enghein ne serait jamais venu provoquer les tercios espagnols qui assiégeaient la ville si Rocroi n'avait pas eu ses murailles. Dépêché par Louis XIV, Vauban n'arrivera qu'un siècle et demie plus tard pour la renforcer et lui donner son aspect définitif. Il crée alors une double ligne de 26 places fortes le long de la frontière nord-est, le Pré Carré, dont Rocroi fait partie.

Vous découvrirez aussi les maisons renforcées de remparts encore bien préservés. Une randonnée autour de la ville est une bonne façon de prendre connaissance de son architecture. Renseignements à l'office de tourisme de Rocroi.

Grotte de Nichet
Aube
La musique bat le pavé et la forêt

Avec le festival des Nuits de Champagne (30e édition en 2017), la ville de Troyes s'anime chaque année. Durant une semaine, à partir de la mi-octobre, on profite de concerts dès 19h. Les Nuits de Champagne, autrefois organisées autour d'un chanteur ou d'un groupe comme Tryo, les LEJ ou le binôme Souchon-Voulzy, ont dernièrement rendu hommage aux grands comme Brel ou Barbara. Parmi les temps forts : le grand choral pour lequel 900 choristes répètent durant une semaine le répertoire de l'invité d'honneur avant deux concerts. Si vous aimez chanter, moyennant le prix d'une formation-répétition, vous pouvez y participer. Les inscriptions se font en juin.

Quant au Festival en Othe, en juillet, il renaît de ses cendres et a reçu cette année Trust ainsi que Gauvain Sers, la relève de Renaud. Chacun y trouve son compte : les Jours Mabouls (dès décembre de l'année précédente - joli cadeau de Noël), Festi'coccinelle (réservé aux enfants qui peuvent s'adonner à des ateliers créatifs, camping possible sur place)... Le Festival en Othe, c'est un festival à taille humaine, avec une association soucieuse de demander à ses spectateurs la programmation dont ils rêvent. De Stromae à Oldelaf, Bazbaz, Boulevard des Airs ou Les Fréro Delavega, les talents sont au rendez-vous.

Infos : www.festivalenothe.org

La culture n'a pas de prix : c'est gratuit !

Depuis deux ans, la ville de Troyes encourage les sorties culturelles en offrant l'accès gratuit à ses musées durant l'hiver. Gratuit toute l'année pour les scolaires et étudiants et pour tous le premier dimanche de chaque mois, ce nouvel effort est l'occasion pour les locaux comme pour les touristes ou les étrangers de flâner au musée d'Art moderne ou celui de l'Apothicairerie... Notez que le musée d'Art moderne, situé dans l'ancien évêché, est le fruit d'une donation personnelle inouïe d'industriels bonnetiers troyens, M. et Mme Levy, composée d'environ 2 000 oeuvres mais est actuellement en rénovation ! Il fut inauguré par François Mitterrand en personne. En 2017, Renoir a été mis à l'honneur, au musée comme à Essoyes, avec l'ouverture de la maison du peintre. A Reims, le musée Saint-Rémi ainsi que le musée des Beaux-Arts sont aussi gratuits le premier dimanche de chaque mois.

La Route des saveurs au sein d'une région protégée

La Route des saveurs et des savoir-faire vous permettra de vous créer une juste idée des ressources de l'Aube. Elle gravite autour du lac de la forêt d'Orient, où vous pourrez aussi faire de nombreuses balades, vous baigner ou trouver un hébergement facilement. Elle est balisée par les grands endroits à connaître : le Moulin de Dosches, l'Éco-musée de la Forêt d'Orient, mais aussi des artistes qui ont choisi la campagne des lacs, des ateliers. Amusez les enfants avec le petit train touristique ou une visite à la ferme. Un bon compromis pour lâcher la plage de Mesnil en cas de chaleur ou de pluie. On apprécie particulièrement l'atelier du vitrail, qui permet ensuite d'avoir un regard nouveau sur tous ceux qui ornent les églises de la région.

Pour d'amples détails : www.lacs-champagne.fr

L'art au coin de la rue !

L'Aube a mis en place un projet muséal cette année mais voila bien longtemps que poussent de-ci de-là des oeuvres. Commençons par le célèbre Coeur de Troyes, le long du canal, oeuvre en métal qui s'illumine de rouge dès la nuit tombée, et s'embellit de jets d'eau dès les beaux jours. Depuis cette année, dans le cadre du projet de requalification de la Bourse du Travail, faites une pause. Premièrement pour voir l'ancienne inscription sur la façade, à droite. Nous vous laissons la surprise. Puis allez sur l'arrière de la place Jaurès, le long du parking Victor-Hugo, pour voir cette sculpture d'un rouge éclatant qui présage un futur aménagement à la hauteur. Près de la préfecture, Lili, en bronze, vous permettra un beau selfie sur son banc à moins que vous ne préfériez le baiser à "la jeune fille", près du pont de la rue Georges-Clemenceau. Près de l'église Saint-Nizier de Troyes, plus discrète, une sculpture lascive de Pierre-Charles Simart. Créateurs du coeur, Michèle et Thierry Kayo-Houël, ont créé une sculpture abstraite et contemporaine qui vous accueille à l'entrée de la ville de Bar-sur-Seine.

Troyes, ses usines, ses magasins, son patrimoine

La ville de Troyes, ou davantage son agglomération, offre trois principaux pôles de magasins d'usine qui attirent quatre millions de visiteurs à l'année. A Pont-Sainte-Marie, vous trouverez une gigantesque zone, alliant gastronomie, grandes marques de vêtements et de chaussures. Les marques de sport y sont bien représentées. A Saint-Julien-les-Villas, boulevard de Dijon, le site est un peu en perdition et fera sans doute dans les années à venir l'objet d'une reconversion. A ce jour, des bâtiments en brique abritent principalement des boutiques de vêtements, et une partie de quatre boutiques concernent les enfants avec de grandes marques. Toujours boulevard de Dijon, à proximité de l'ESC, se trouve un Marque Avenue maison, avec de la vaisselle, du linge de maison, et de grandes marques d'ustensiles de cuisine. Mais surtout, nous attendons avec impatience l'aménagement de l'ancienne usine Guy de Bérac, dans le quartier des Vouldy. A terme, la municipalité ouvrira un Centre européen Maille Mode Marques, baptisé le CE3M. En effet, la ville possède un patrimoine de machines, des collections textiles, empreinte de la Révolution industrielle du XIXe siècle.

A réveiller un mort : les tombes de l'Aube

Loin du Père Lachaise, l'Aube abrite aussi ses curiosités. Vous y trouverez le caveau de Casimir Perrier, à Pont-sur-Seine. Il possédait le château désormais livré à lui-même et à son gardien. A Essoyes, la famille Renoir, avec une superbe sculpture de bronze, vaut le coup que l'on s'aventure un peu. Au départ, les sépultures étaient à Nice, dans la famille d'Aline, mais depuis 1922, elles sont revenues au village natal de Renoir.

Musée d'Art moderne de Troyes
Château de la Motte-Tilly
Le château de la Motte-Tilly en ébullition !

Le château de la Motte-Tilly, entièrement restauré, a rouvert ses intérieurs après avoir longtemps laissé les visiteurs aux portes des jardins. Ainsi, vous pouvez rejouer les scènes royales en musique et en danse autour d'un atelier de création de masques, d'où le surnom de " mascarade " que l'on donnait à ces bals. En période de Noël, animations et décors changent pour vous plonger dans un autre temps. Les Amis du château sont profondément actifs, avec des concerts de harpe, des repas, des brunchs jazzy... Suite à l'installation d'un " tilletum ", le dernier week-end de juin a désormais lieu une Fête du Tilleul. Quant aux enfants, L'Été au château leur est réservé. Beaucoup d'animations dans ces beaux murs, en somme ! N'omettez pas l'Orangerie, superbe !

Renseignements sur www.la-motte-tilly.monuments-nationaux.fr ou www.lesamisduchateaudelamottetilly.fr 

Maison de l'Outil et de la Pensée ouvrière de Troyes
La MOPO, un incontournable !

Qui pourrait imaginer qu'à cinquante mètres de la rue commerçante Émile Zola, au coeur d'une petite rue, se trouve ce site remarquable ? Tout d'abord, le porche vous laisse assez ébahis devant la cour pavée, typique de la ville. Un atrium urbain où l'on respire le calme et accessible gratuitement. Au sein de ce cadre se trouve la Maison de l'outil, ancien Hôtel Mauroy, qui date de 1560. Cet hôtel, au propriétaire humaniste, est devenu un centre pour les orphelins, à la fin du XVIe siècle . Petit à petit, des commerces s'y sont installés, avant que l'on y loge des soldats. L'éducation a repris le dessus au XXe, avec un internat pour collégiens mais ce sont surtout les Compagnons du devoir qui ont rénové ce musée. Vous y trouverez ainsi les chefs-d'oeuvre des Compagnons qui sont devenus des ouvrages à taille réelle, mais maints outils surprenants autour de multiples métiers : plombier, serrurier, et, moins connu, le stucateur qui posait le stuc, le taillandier qui concevait les objets tranchants... Le cadre est magnifique, et le musée savamment organisé.

Haute-Marne
<p>Vignoble ardennais</p>

Vignoble ardennais

Le traité d'Andelot

En 587, fut signé le traité d'Andelot, du nom de cette petite commune de Haute-Marne qui visait à régler la succession du roi Gonthran. Quid de cet individu ? Ce roi de Bourgogne rendit à son neveu Childebert le royaume et cette alliance permit ainsi de recouvrer une atmosphère pacifique du royaume franc, en se partageant de manière égalitaire les régions.

Aujourd'hui, le maire d'Andelot revendique le droit à la commune à rentrer dans l'histoire par le biais d'une fresque vivante inégalable. M. Geoffroy a choisi de faire de sa commune un musée historique, à ciel ouvert en quelque sorte. Le village va ainsi abriter au départ dix tableaux qui retraceront l'histoire. Du néolithique à la Seconde Guerre mondiale, Jules César, Jeanne d'Arc, les paysans révoltés au XVIIIe siècle, la seconde division blindée de Leclerc vont envahir les rues. Le projet devrait se développer au fil des mois pour atteindre son apogée les mois d'été avec un spectacle son et lumière gratuit.

L'Aqualangres, et tout baigne !

On l'attendait depuis un certain temps. L'Aqualangres, ce centre aquatique sorti de terre dans le quartier Citadelle de Langres, accueille environ 500 personnes, avec solarium pour les moins sportifs avec un joli espace de verdure, un espace enfants de 50 m2 aménagé afin qu'ils puissent s'ébattre et jouer en toute sécurité, un espace remise en forme, un bassin de 180 m2 pour la baignade et l'apprentissage des plus grands, sans omettre les plongeurs, avec un espace de 3,50 m de profondeur pour s'entraîner sur six couloirs. Le bonnet de bain est peu glamour mais obligatoire. Le centre propose une animation anniversaire pour les enfants, avec activités aquatiques et goûter, sous le regard d'un animateur.

La voie cyclable du lac, la boucle est bouclée !

Nombreux sont ceux qui l'attendaient. Elle dessert désormais, Dienville, le lac Amance. Le lac du Der est pour sa part déjà en voie continue (le tour du Der représente 38 km). De quoi découvrir de nombreux paysages, entre les digues, les chemins, quelques portions sur la départementale ! Au total, pour l'Aube, 84 kilomètres de piste. Pensez à prendre de l'eau !

www.liberty-lake.net : location de vélos

 

Tout aussi drôle, pourquoi ne pas enfourcher un mythique Solex pour vous promener ? Le rêve devient réalité, à partir de 21 ans et pour les détenteurs du permis B. C'est à Giffaumont-Chaumpaubert (51290) qu'on se donne rendez-vous !

www.der-evasion.com

Mémorial Charles de Gaulle
La Croix de Lorraine en lumière !

A la mort de Stéphane Hessel, c'est un appel à la résistance qui a été lancé, avec le spectacle Résister ! Les Compagnons de la Libération 1940-1945 ". Les représentations se sont poursuivies, jusqu'à ce nouveau spectacle 2017, en 3D : Génération De Gaulle. Après la voix de Robert Hossein, c'est Alain Delon qui nous livre l'histoire pour l'occasion, durant 45 minutes. Place au numérique cette année, qui épouse le monument et l'illumine.

www.memorial-charlesdegaulle.fr (7 euros, gratuit pour les moins de 10 ans).

Les remparts de Langres
Thermalisme à Bourbonne-les-Bains

Unique station thermale en Champagne-Ardenne, Bourbonne-les-Bains - dont on ne sait si l'origine du nom vient de " boue ", de " bouillonnement " ou du dieu gaulois Bormo - est aussi la plus importante de l'est de la France. En 1783, elle a vu l'installation du premier établissement d'hydrologie médicale civil en France. Trois sources chaudes coulent en permanence  : la source Saint-Antoine ou puisard romain, les thermes actuels  ; la source Matrelle, située dans un petit temple sur la place des Thermes  ; la source Patrice, dans l'ancien hôpital militaire.

Cette petite Provence de l'Est est réputée pour les soins relatifs à des pathologies liées à la rhumatologie  : arthrose, consolidation de fractures, la décalcification et la prévention de l'ostéoporose et liées aux voies respiratoires. Cette eau aux multiples bienfaits est captée à 48 m de profondeur où elle jaillit à 66 °C, la température de l'eau est ensuite abaissée à 37 °C pour diverses applications curatives  : des bains, des hydromassages, des douches au jet, des applications de boue chaude, hammam... Sa forte minéralisation - calcium, magnésium et autres sels minéraux - assure une grande capacité d'infiltration des tissus humains. Les thermes de Bourbonne-les-Bains traitent également les voies respiratoires  : humage, nébulisation, douches pharyngées et buccales... Que de spécialités donc !

L'établissement, s'étendant sur 4 000 m2, est l'un des plus modernes d'Europe. Les thermes offrent divers soins à environ 9 000 curistes par an : aquagym, soins esthétiques et massages ! Des escales à découvrir : " Bien-être du Dos ", " Relaxante ", " Anti-Stress ", " Journée pour Soi ", " Espace aqua-détente " incluant la piscine et le hammam thermal... La ville tente aussi de dynamiser son quotidien par des actions culturelles.

Marne
<p>Vignoble de Champagne</p>

Vignoble de Champagne

Le planétarium de Reims : la tête dans les étoiles !

Le planétarium de Reims est un trèsor de modernité et de personnes passionnées. Avec un espace imposant, il poursuit ses activités pédagogiques, mais propose toujours des expositions itinérantes. L'architecture futuriste du bâtiment, fruit de l'imagination de Jean-Paul Bonnemaison, fait écho à sa thématique car le bâtiment, par sa forme elliptique, n'est pas sans rappeler le système solaire. Avec ses 2 000 m² de verdure, il devient un espace où rêver. Lors de la Nuit des étoiles, vous pouvez même passer la nuit sur place... La gratuité des programmées est en outre à saluer. Doté d'un projecteur planétaire unique en France, à la pointe de la technologie et alliant technique, pédagogie et informatique, il touchera un large public. Ce site vous offre aussi la possibilité de voir l'Horloge astronomique de Jean Legros et de visiter l'ancien planétarium ZKP2, et dispose de salles d'atelier pour accueillir par exemple des classes.

Adresse : 49, avenue du Général-de-Gaulle, Reims. A proximité du tramway A et B, station Franchet-d'Espèrey.

L'avenue de Champagne à Épernay

Épernay dispute à Reims et à l'Aube le titre de capitale du champagne. Chacun revendique chauvinement son droit sur le divin breuvage ! L'aristocratique et prestigieuse avenue de Champagne est le témoin de l'importance de cette activité pour la ville. Ainsi que le disait si bien Yves Gandon (1899-1975), poète, romancier et journaliste français, auteur entre autre du Blason de la Mélancolie, du Ventre de Guignol et de L'Amérique aux Indiens  : " L'avenue de Champagne, à Epernay, est assurément la seule voie en France à rassembler, sur un parcours en somme restreint, tant de noms à qui notre pays doit, à l'égard du goût, une renommée universelle. (...) Il flotte dans cette avenue (...) le sorte de recueillement ailé qui saisit l'esprit et le coeur à la révélation de toute chose parfaite. "

De facto, le long d'une avenue environnée de vignes, dix maisons de champagne cohabitent. S'illustrent ici de grands noms tels Moët & Chandon, la marque la plus commercialisée et la première installée ici en 1742, Mercier, Boizel, Comtesse Lafond, De Castellane, Esterlin, Perrier-Jouët, Pol Roger, De Venoge, Demoiselle... Avec leurs enseignes à la feuille d'or étincelantes, plusieurs grandes maisons ouvrent leur cave à Epernay (visite libre ou sur rendez-vous). Surnommée Champs-Elysées sparnaciens, l'avenue fut classée en 1994 parmi les 100 sites remarquables du goût en France. N'hésitez pas à y passer aussi de nuit, les éclairages magnifient les maison du XIXe siècle.

Si vous poursuivez sur Reims, au-delà de sa notoriété, la Maison Pommery ouvre régulièrement ses caves pour des expositions.

Un site dédié : www.avenue.maisons-champagne.com

La villa Eugène, hôtel 4 étoiles situé dans cette avenue, d'époque Louis XVI, vous plongera davantage dans la richesse du site.

Le vignoble de Champagne
<p>Vignes de la montagne de Reims.</p>

Vignes de la montagne de Reims.

Le champagne, ce vin aux fines bulles pétillantes, bénéficie d'une renommée mondiale et de l'appellation AOC depuis le 29 juin 1936. Le vignoble se visite par nom, la côte des Blancs, la côte des Bar, la montagne de Reims et la vallée de la Marne, chaque appellation produisant des champagnes subtilement différenciés. Différents départements de la région ont la main sur ce vin d'or : la Marne, l'Aube, l'Aisne, la Haute-Marne et la Seine-et-Marne. A l'origine, ce vin de messe fut consacré dans l'histoire par le baptême de Clovis. Nectar des rois, vedette des célébrations, le champagne accompagne nombre d'événements et de manifestations et jouit aujourd'hui d'une notoriété internationale. Dom Pérignon (1638-1715) originaire de Sainte-Menehould, cellérier à l'abbaye de Hautvillers, élabore ce vin blanc frémissant à partir de raisin noir selon des crus d'origine. Depuis, la sélection des cépages, des levures, l'assemblage de différents vins et la maîtrise de l'effervescence ont parachevé le travail de l'illustre moine. En 1927, 34 000 hectares de vignes bénéficiaient de l'appellation d'origine contrôlée (A.O.C.) ; 31 000 hectares sont actuellement plantés et 32 700 sont en production. Trois cépages sont autorisés pour l'élaboration du champagne  : le pinot noir pour le corps et la puissance, le pinot meunier pour la souplesse et le bouquet, et le chardonnay réputé pour sa finesse et son arôme, le tout assorti de trente-cinq règles de qualité. Les coteaux champenois, qui se divisent en 260 000 parcelles (en 1999), bénéficient d'une bonne position géographique et d'un sol calcaire. Chaque cru s'est vu attribuer une cotation selon l'échelle des crus, variant de 80 % à 100 %, qui en champagne n'est pas lié à la qualité des raisins produits mais qui sert au moment de l'achat de raisin. 319 communes peuvent prétendre à la qualification Champagne. La Route du Champagne, dans l'Aube, offre quant à elle pour un forfait une visite des maisons, sur un week-end (théâtre, artistes, etc.). Quant aux vendanges 2017, bien précoces, elles semblent prometteuses.

Cathédrale Notre-Dame de Reims
Circuit réservé : entre ville, vignoble et Art déco

La cathédrale de Reims abrite des vitraux originaux signés Marc Chagall (1887-1985) et réalisés pour la chapelle absidiale. Pour célébrer les 800 ans de cette dernière, un artiste allemand, Imi Knoebel, a réalisé 128 m² de vitraux qui rejoignent ceux du peintre. Le bleu, le rouge et le jaune illuminent l'ensemble pour cette commande inaugurale française à l'artiste de Düsseldorf. En somme, une belle alliance de la tradition et du contemporain dans le sacré. On découvre aussi des vitraux renommés au cloître des Minimes de Reims, datés du XVIe siècle. Ce serait sacrilège de ne pas cité ceux de Fujita, dont la chapelle, conçue en 1965, fera l'objet en 2018 d'une considérable exposition pour célébrer l'année du Japon, main dans la main avec la Maison-atelier Fujita de Villiers-le-Bâcle. Sur l'ensemble de la région, vous croiserez au gré des promenades plus de 2000 vitraux. A Charleville, élève de Picasso et ami de Fernand Léger, René Dürrbach (1911-1999) a réalisé plus de 60 vitraux ainsi que 6 oculis, ces fenêtres ovales, pour la basilique.

Reims Open Tour : Renseignements à l'office de tourisme, 12 € par personne et gratuité pour les moins de 12 ans.

Chapelle Fujita : 33 rue du Champ-de-Mars, Reims ✆ 03 26 35 36 00 (ou ✆ 03 26 40 06 96 en saison l'après-midi).

Circuit Art déco : La bibliothèque Carnegie, l'église Saint-Nicaise, le Grand Théâtre pour sa décoration intérieure, et la Villa Doucer sont les traces de cette période fructueuse des années 1920. Si vous souhaitez vous y rendre, visitez la page : www.reimsartdeco.fr.

Reportages & actualités de Champagne-Ardenne

Découvrez les circuits à vélo en Champagne-Ardenne

Avis