GAUBERTI, Philippe (Paris/France, 1962)

Sculpteur. Prédilection pour l'abstraction et l'expressionnisme.

 

L'artiste : " Son berceau familial est un petit village médiéval agrippé à un baou de granit, suspendu sur les hauteurs de Monaco. Son univers artistique s'alimente de lumières vives et de parfums de garrigue, mêlés de lavande, de paysages où des oliviers majestueux côtoient un océans de pin. Il façonne le métal et, entre ses mains, cette matière a priori si froide se réchauffe et s'anime de lumières changeantes. Son travail exacerbe la dualité entre la froide dureté du métal et son apparence finale, souple et élégante. Une note colorée vient habiller l'oeuvre achevée. Le regard porté et l'espace environnant créent des attirances et des perceptions sans cesse renouvelées. Comme une renaissance. Philippe Gauberti souhaite que nous disposions d'une oeuvre évolutive, qui selon l'endroit où elle est placée ou l'angle duquel nous la regardons, laisse surgir et vivre divers tableaux pour un instant qui n'est qu'à nous. C'est une invitation à élargir notre champ de vision afin de mieux apprécier, choisir ou réagir, comme s'il s'agissait de nos propres vies. "

 

La presse en parle : " Le travail contrasté de Philippe Gauberti attire d'emblée par sa forme, nous questionne quant à sa composition avant de nous plonger dans un jeu mystérieux à la recherche de reflets éphémères, entre rêve et réalité. Et si cette harmonie venait de cette dualité omniprésente entre la froide rigidité du métal et la souple chaleur colorée des oeuvres de Gauberti ? Sa quête de perfection où le souci du détail est perceptible dans les moindres irrégularités. Paradoxe ou question d'équilibre ? Toujours est-il que rien n'est laissé au hasard imposant à en comprendre le sens et créant une relation intime entre l'oeuvre et son observateur. " (Viktoria Telek, La Dépêche du Midi, 2015) " Philippe Gauberti insiste toujours sur l'influence de l'environnement sur ses sculptures tant elles absorbent les couleurs et les formes. "Chez moi, j'ai des pièces que je change parfois de place, elles me procurent alors de émotions jamais ressenties auparavant." " (Pierrick Merlet, La Dépêche du Midi, 2015)

Quand: du 20 juin au 29 aout 2017

Ou: Hôtel de La Cité - Place Auguste Pierre Pont - Cité Médiévale - CARCASSONNE

Plus d'infos:  www.cite-hotels.com/art-contemporain - www.philippegauberti.com