Le guide touristique CALIFORNIE du Petit Futé

Welcome to California !

California Dreamin', Hotel California, Californication... En musique comme en images, peu de régions du globe peuvent se vanter d'avoir inspiré autant d'artistes que la tourbillonnante Californie. C'est donc des étoiles plein les yeux que le voyageur ou l'aventurier en quête de nouveaux horizons appréhende le Golden State et ses environs.

Hormis ces clichés qui font sa réputation de séductrice, la Californie réserve de bien belles surprises. Occupant un territoire équivalant aux trois quarts de la France, c'est une terre qui s'explore. Ses routes et ses décors semblent nés pour permettre un road trip à bord d'une Mustang rutilante - ou peut-être le road trip s'est-il inventé en Californie ?

Les premiers pas se font dans ses grandes villes, devenues mythiques. San Francisco, la rebelle, l'européenne, l'idéaliste ; Los Angeles, la charmeuse, la rêveuse démesurée, l'ensoleillée ; San Diego, l'hispanique, l'authentique... Entre ces grands espaces urbains, on se laisse volontiers porter par une nature plus que généreuse et incroyablement contrastée. Des déserts arides aux grands parcs nationaux et leurs véritables réserves d'oxygène, en passant par la côte pacifique, tantôt artiste et sauvage, tantôt glamour bien qu'indomptable, le Golden State dévoile nombre de secrets. L'exploration se poursuit dans les états voisins du Nevada, de l'Utah et de l'Arizona, entre la fascinante Las Vegas, les vastes étendues des parcs Zion et Bryce Canyon, et l'incontournable Grand Canyon.

Le grand Ouest jouit d'un talent inné pour offrir du bonheur à tous. Est-ce le soleil ? L'immensité du paysage ? Les vestiges de la ruée vers l'or ? Le fruit d'une histoire récente ? Ce qui est certain, c'est qu'il plane ici un vent d'optimisme et de décontraction qui se traduit rapidement par un big smile accroché aux lèvres ! Laissez-vous donc porter par la gentillesse d'une population bigarrée au gré des rencontres et des conversations informelles, et devenez rapidement californien vous aussi...

L'équipe de rédaction

Galerie photo CALIFORNIE

Idées de séjour CALIFORNIE

Que faire et en combien de temps ? Il faut savoir ce que l'on veut découvrir, et évaluer le temps que cela prendra, en fonction de ses moyens. Se déplacer en voiture, en train, dormir dans un motel sur la route ou revenir tous les soirs dans le même ? De toute façon, plusieurs mois sont nécessaires pour visiter tous les sites décrits dans ce guide. Les vols les moins chers atterrissent à San Francisco, Los Angeles ou San Diego. Un séjour dans ces villes paraît donc inévitable, au moins comme base de départ vers d'autres points d'intérêt. Comptez au moins trois ou quatre jours pour découvrir Los Angeles ou San Francisco. Pour la visite d'un parc naturel : une journée en visite rapide avec photos et pique-nique, deux ou trois jours pour des activités (randonnées, etc.). Ces circuits nécessitent la location d'une voiture.

A prévoir à l'avance

Certaines réservations pour les hôtels, les campings ainsi que pour les activités culturelles, festives ou gastronomiques sont à prévoir longtemps à l'avance. Si vous souhaitez loger dans les hôtels et campings des grands parcs nationaux pendant la haute saison (de mai à septembre), il est recommandé de s'y prendre entre 3 et 6 mois à l'avance. Il en est de même pour les visites de certains sites et/ou les permis spéciaux (permis de randonnée pour plusieurs jours dans le Grand Canyon par exemple). Pensez à entrecouper votre séjour avec des sorties emblématiques de la Californie :

A Los Angeles : opéra au Walt Disney Concert Hall, match de basketball au Staples Center, concert à la House of Blues, visite du Getty Museum.

A San Francisco et sa région : visite d'Alcatraz.

En règle générale, la réservation d'un hôtel, la location de voiture et les places de spectacles doivent se faire 1 à 2 mois à l'avance, les tickets d'entrée dans les musées de renommée doivent être pris 2 semaines à l'avance, et les entrées dans des clubs et restaurants de luxe peuvent être réservés entre 3 ou 4 jours à l'avance.

Séjours courtsHaut de page
Une semaine à San Francisco et ses environsHaut de page

Jour 1. San Francisco. Arrivée en fin de journée. Passez la nuit dans le quartier central d'Union Square.

Jour 2. San Francisco. Visitez Union Square, le coeur de la ville puis Chinatown. Il vous faut partir assez tôt le matin, l'atmosphère y est alors très pittoresque. Découvrez ensuite Financial District : curiosités architecturales comme la Bank of America, le musée de la Wells Fargo, le Russ Building et la Transamerica Pyramid. Puis direction Telegraph Hill : la Coit Tower et son panorama exceptionnel, Lombard Street surnommée la route la plus sinueuse du monde. Faites un crochet par Fisherman's Wharf et Marina : port de pêche et de plaisance, promenade, bateaux anciens, boutiques et restaurants. Déjeuner sur place. L'après-midi sera consacrée à Pacific Heights et ses maisons victoriennes. Nob Hill pour sa vue magnifique sur la baie qu'il est souhaitable d'atteindre avec le célèbre cable car (tramway). Rendez-vous après à l'Opéra et dans les grands magasins. Terminez par Union Square : shopping et nuit sur place.

Jour 3. San Francisco et ses environs. Visitez Mission et Castro, quartier des gays et lesbiennes, très animé. Vous vous détendrez à Golden Gate Park et déjeunerez sur place. Rejoignez la route 1 pour prendre le Golden Gate Bridge en direction de Sausalito et son port de plaisance, ses maisons de bois traditionnelles, ses houseboats (maisons flottantes), ses galeries d'art et ses boutiques branchées. La fin de journée sera consacrée à Bolinas, dernière vraie communauté hippie de San Francisco. S'il vous reste un peu de temps, arrêtez-vous à la plage pour surfer. Soirée à San Francisco dans le quartier de South of Market ou de Castro et Mission. Nuit sur place.

Jour 4. Monterey, Carmel et Big Sur. Empruntez la très belle route 1 jusqu'à Monterey, connue pour ses paysages magnifiques et belles balades (maisons en bois, phoques, otaries, éléphants de mer, à la mi-septembre : festival de jazz mondialement connu). Une fois à Carmel, arrêtez-vous à San Carlos Borroméo, l'une des plus belles missions espagnoles. Profitez des plages et criques superbes. Faites un peu de shopping dans les boutiques élégantes. Une fois à Big Sur, lieu bohème écolo, enthousiasmez-vous pour la nature à l'état brut. Il y a également de belles balades et de nombreuses activités sportives à faire, s'il vous reste un peu de temps, visitez Henry Miller Library, petit musée. Nuit à Monterey, Carmel ou Big Sur.

Jours 5 et 6. Yosemite National Park. La première journée sera pour Yosemite Valley (entrée par le sud du parc à Arch Rock Entrance), commencez par Mariposa Grove of Giant Sequoias (très belle forêt), puis Pioneer Yosemite History Center (musée en plein air), El Capitan et Cathedral Rocks (deux beaux rochers), Glacier Point (promontoire sur la vallée), Yosemite Village (musée des civilisations indiennes), finissez par Yosemite Falls et Bridalveil Fall (cascades parmi les plus hautes du monde). Nuit en camping ou en lodge. Le deuxième jour dans le parc sera occupé par la découverte de Tuolumne Meadows, plus vaste prairie subalpine de la Sierra, célèbre pour ses nombreuses randonnées à pied ou vélo. Repartez par la Big Oak Flat Road : deux massifs de séquoias géants. Nuit à San Francisco.

Jour 7. San Francisco et retour. Admirez une dernière fois la vue sur la ville et la baie d'une des collines ou de la Coit Tower.

Une semaine à Los Angeles et ses environsHaut de page

Pour visiter Los Angeles et sa région, mieux vaut louer une voiture tant la ville est vaste et étendue. Commencez par le quartier de Downtown sans vous y attarder car le véritable trésor de Los Angeles se cache dans ses collines et en bord de mer. En sept jours, il est possible de pousser la route jusqu'à Las Vegas et la Death Valley, deux sites incontournables du sud de la Californie.

Jour 1. Los Angeles, Downtown (centre-ville). Commencez par vous rendre au Pueblo de Los Angeles et Olvera Street, le coeur historique de la Cité des Anges. Poursuivez jusqu'à la gare Art déco de Union Station. Terminez votre visite par le célèbre Walt Disney Concert Hall, dont la construction a été achevée en 2003 par Franck Gehry. En début de soirée, rendez-vous au bar panoramique The Rooftop, en haut du Standard Hotel.

Jour 2. Los Angeles, douceur de vivre. Le matin, farniente sur la plage de Venice. Visitez ensuite le Getty Center, musée à l'architecture et aux jardins superbes, avec vue sur la ville.

Jour 3. Selon les goûts : soit prévoir la journée pour visiter Beverly Hills, puis le Hollywood Boulevard avant de rejoindre Griffith Park pour un coucher de soleil sur la ville, soit opter pour une option plus ludique et toute aussi emblématique en passant la journée aux Studios Universal !

Jour 4. Direction Las Vegas. Comptez quatre heures de route depuis Los Angeles. Nuit à Las Vegas.

Jour 5. Départ de Las Vegas en fin de matinée pour rejoindre la Death Valley. Passez une journée complète à arpenter le parc et passez la nuit dans une ancienne ville fantôme.

Jour 6 : Retour à Los Angeles par la côte en faisant une halte à Santa Barbara. Le matin : Red Tile Walking Tour, balade à pied pour voir les principaux édifices civils de l'époque espagnole. L'après-midi sera consacré à Santa Barbara Mission, Botanic Garden et une balade à pied sur la plus ancienne jetée en bois de Californie. Nuit à Santa Barbara.

Jour 7. Arrivée à Los Angeles par la côte.

10 jours à la conquête de l'Ouest américainHaut de page

Jour 1. Arrivée à Los Angeles. Passez la nuit dans le quartier de Westwood.

Jour 2. A la découverte de Downtown L.A ; depuis Westwood, empruntez le bus et le métro jusqu'à la gare Art déco de Union Station. Découvrez le Pueblo de Los Angeles, Olvera Street et le Walt Disney Concert Hall, chef-d'oeuvre de Franck Gehry. Longez le MOCA pour rejoindre Pershing Square. Passez le début de soirée au bar The Rooftop, en haut du Standard Hotel.

Jour 3. Démarrez la journée sur le campus d'UCLA, puis roulez jusqu'à l'océan en empruntant Sunset Boulevard. Suivez la sublime Pacific Coast Highway jusqu'à Malibu. Bain de mer tonifiant à Zuma Beach, ou observation de la nature à Point Dume. Rejoignez l'animation de Santa Monica en fin de journée.

Jour 4. Rendez-vous au Getty Museum où une escale artistique vous attend sur les hauteurs de Brentwood. Puis rejoignez Griffith Park, dans les hauteurs d'Hollywood, pour un pique-nique et une randonnée. Fin d'après-midi sur Hollywood Boulevard, du Walk of Fame au Chinese Theatre...

Jour 5. Quittez la folie de Los Angeles en direction de Sedona, petite ville authentique au coeur de l'Arizona. Comptez 7 heures de route et arrivez au soleil couchant par l'une des plus belles routes de l'Ouest américain (la Highway 179). Nuit à Sedona.

Jour 6. Découvrez le Red Rock Country autour de Sedona. Randonnez à Cathedral Rock et visitez la Holy Chapel. Prévoyez une pause shopping dans le village des arts de Tlaquepaque.

Jour 7. Visitez les habitats troglodytiques de Montezuma Castle avant de prendre la route vers la rive sud du Grand Canyon (South Rim). Comptez 2h15 de route.

Jour 8. Randonnée dans le Grand Canyon (départ de bon matin) ou promenade au soleil couchant le long de South Rim Trail.

Jour 9. Direction Las Vegas. Comptez 4h30 de route. Découverte des casinos et de la folie du Strip. Soirée spectacle (réservation obligatoire) ou nuit dans l'un des clubs branchés.

Jour 10. Vol de retour depuis Las Vegas.

Séjour longHaut de page

Un séjour de 3 semaines à un mois en Californie et dans le Grand Ouest permettra de visiter San Francisco, Las Vegas, les grands parcs nationaux, Los Angeles, la côte Pacifique et la Vallée du vin.

Jours 1 à 3. Idem que les jours 1, 2 et 3 de l'itinéraire court " Une semaine à San Francisco et ses environs ".

Jours 4 et 5. Idem que les jours 5 et 6 de l'itinéraire précédent sauf pour la nuit du jour 6 à passer également à Yosemite.

Jour 6. Route jusqu'à Las Vegas (environ 8 heures). Nuit à Las Vegas.

Jour 7. Las Vegas. Admirez l'architecture délirante des hôtels et casinos sur le Strip. Nuit à Las Vegas (les hôtels luxueux sont beaucoup moins chers qu'ailleurs).

Jour 8. Zion National Park. Route et arrivée pour le déjeuner. L'après-midi, visitez Kolob Canyons, la partie la plus sauvage. Nuit en camping ou en lodge.

Jour 9. Zion National Park. Le matin, roulez vers Mount Carmel. Et l'après-midi, randonnez entre les roches blanches, roses et rouges. En fin de journée, partez pour Bryce Canyon National Park. Arrivée pour le coucher du soleil.

Jour 10. Bryce Canyon et sa forêt d'aiguilles rocheuses offrent un panorama parmi les plus saisissants du Sud-Ouest américain.

Jour 11. Lake Powell et ses eaux turquoise parmi les falaises de grès et les arches. Baladez-vous en bateau ou descendez la rivière.

Jour 12. Monument Valley et ses paysages de western grandioses. Randonnez avec les Indiens Navajos.

Jour 13. Navajo National Monument et Window Rock. Contemplez les vestiges bien préservés de la fin du XIIIe siècle, la grande époque des Indiens Anasazis.

Jour 14. Visitez Petrified Forest National Park pour sa forêt fossilisée, Painted Desert National Park pour ses collines de toutes les couleurs. Nuit à Flagstaff, surnommée la porte d'entrée du Grand Canyon.

Jour 15. Flagstaff. Visitez la ville et l'université puis direction le Grand Canyon.

Jour 16. Grand Canyon. Rendez-vous sur la Rive sud. Balade sur le Rim Trail (chemin longeant le canyon sur 20 km) et dans les galeries d'artisanat indien. Coucher de soleil à Grand View ou Yavapai, et nuit dans l'un des lodges.

Jour 17. Lever matinal et grande randonnée sur Bright Angel ou Kaibab Trails (entre 4 et 7 heures selon la randonnée).

Jour 18. Roulez jusqu'à Los Angeles. Arrivée le soir à Los Angeles. Nuit sur place.

Jour 19. Los Angeles, douceur de vivre. Le matin, farniente sur la plage de Venice. Visitez ensuite le Getty Center, musée à l'architecture et aux jardins superbes. L'après-midi, découvrez Hollywood Boulevard et son fameux Chinese Theater, puis admirez le coucher de soleil à l'observatoire de Griffith Park, depuis lequel vous bénéficiez d'une vue à 180°.

Jour 20. Los Angeles, Downtown (centre-ville). Commencez par vous rendre au Pueblo de Los Angeles et Olvera Street, coeur historique de la Cité des Anges. Poursuivez jusqu'à la gare Art déco de Union Station. Terminez votre visite par le célèbre Walt Disney Concert Hall, dont la construction a été achevée en 2003 par Franck Gehry. Avant de repartir, rendez-vous au bar panoramique The Rooftop, en haut du Standard Hotel. Route vers Santa Barbara en fin d'après-midi.

Jour 21. Santa Barbara. Le matin : Red Tile Walking Tour, balade à pied pour voir les principaux édifices civils de l'époque espagnole. L'après-midi sera consacré à Santa Barbara Mission, Botanic Garden et une balade à pied sur la plus ancienne jetée en bois de Californie. Nuit à Santa Barbara.

Jour 22. Baie jusqu'à San Luis Obispo. Le matin, profitez de Pismo Beach réputée pour ses dunes et ses palourdes. Programmez ensuite San Luis Obispo, sa mission et le Farmers Market le jeudi soir dans Higuera Street. Nuit à l'hôtel Madonna Inn, très original.

Jour 23. Hearst Castle, Big Sur, Carmel et Monterey. Le matin, partez pour Hearst Castle, incroyable propriété d'un milliardaire, opulence et excentricité assurées... Pour le reste, reportez-vous à l'itinéraire ci-dessus.

Jour 24. Napa Valley. Yountville Visite des vignobles en les survolant en montgolfière. Puis Santa Helena : musée dédié à l'écrivain Stevenson. Et enfin Calistoga : station thermale réputée pour ses bains de boue et d'algues.

Jour 25. Berkeley connue pour sa prestigieuse université. Ne ratez pas le point de vue magnifique sur la baie et Telegraph Avenue : disquaires seventies, marchands ambulants et restaurants. Nuit à San Francisco.

Jour 26. San Francisco et retour.

Séjours thématiquesHaut de page
La Californie du 7e artHaut de page

Qui pose le pied en Californie a forcément un petit faible pour le cinéma... Ce voyage dans le Golden State sera l'occasion de vous plonger dans les coulisses du 7e Art. Que vous soyez un amateur de superproductions hollywoodiennes, un fan de Disney ou un fou de Star Wars, voici une sélection d'endroits à ne manquer sous aucun prétexte. Que le spectacle commence !

Hollywood. Vous commencerez par un tour sur le Hollywood Walk of Fame. Rendez-vous au croisement de Vine Avenue et Hollywood Boulevard pour faire une première étape au Pantages Theater, un théâtre de style Art déco construit dans les années 1930. C'est ici que se jouent tous les grands spectacles de Broadway. Ensuite remontez le Walk of Fame d'est en ouest en photographiant les étoiles de vos stars préférées. Ne manquez pas de vous arrêter dans les cinémas emblématiques du quartier : l'Egyptian Theater, où la cinémathèque américaine organise de nombreuses projections ; le Capitan Theater, appartenant à la Walt Disney Company ; et le célébrissime Grauman's Chinese Theater, dans sa superbe pagode chinoise. Ces trois cinémas furent construits entre 1922 et 1927 par Charles E. Toberman (surnommé " le père d'Hollywood ") et Cid Grauman. Ils incarnent l'âge d'or d'Hollywood. Terminez votre découverte par un tour dans le Hollywood & Highland Center, qui abrite le nouveau lieu des Oscars, le Dolby Theatre (anciennement Kodak Theater). C'est ici que les stars viennent se faire remettre leur statuette dorée. Dans le hall d'entrée sont inscrits tous les vainqueurs de l'oscar du meilleur film depuis la création de la cérémonie. Avant de quitter la folie d'Hollywood, levez un oeil et observez le signe emblématique campé sur la colline. Installées en 1923, ces lettres hautes de 14 mètres n'avaient à l'époque aucun lien avec le cinéma puisqu'il s'agissait d'une enseigne publicitaire pour le programme immobilier " Hollywoodland " ! Pour observer le signe de plus près, rendez-vous au Griffith Observatory, si possible au coucher du soleil. En été, terminez la journée par une projection de film en plein air, au Hollywood Forever Cemetery. C'est l'une des activités favorites des Angelenos.

Le reste de Los Angeles. Consultez la section du guide consacrée à Hollywood pour découvrir les lieux de tournages de certains films et séries célèbres. Vous pourrez vous y arrêter un instant. Enfin, vous aurez peut-être la chance de croiser une ou deux stars de cinéma ou de télévision... Nous avons remarqué qu'elles aimaient aller prendre un café au Larchmont Village, au sud d'Hollywood, ou encore flâner dans les boutiques de Robertson Boulevard à Beverly Hills. Les plus curieux d'entre vous monteront dans un mini-van pour faire la visite des maisons de stars.

Universal Studios. Il faut une journée entière pour visiter Universal Studios. Loin d'être un parc d'attractions classique, Universal Studios permet de comprendre le fonctionnement des grands studios américains. Ne manquez pas le Studio Tram Tour, qui mêle amusement et découverte.

San Francisco. San Francisco est aussi une ville d'artistes, de créateurs en tous genres, de musiciens, d'entrepreneurs... Côté cinéma, les fans de Star Wars seront ravis d'apprendre que Lucasfilm, la société de production du grand George Lucas, se trouve dans la baie. Vous ne pourrez pas la visiter, mais rien de vous empêche de flâner sur le campus, par exemple pour aller vous recueillir devant la Yoda Fountain ! Ne manquez pas non plus le Letterman Digital Arts Center, situé au Presidio : c'est ici que siègent les services marketing et Web de Lucasfilm. Dans le lobby, une exposition retrace le parcours du réalisateur.

Lone Pine, à l'intérieur des terres. Cette ville de l'Inyo County célèbre le cinéma western, au coeur des Alabama Hills. Ce décor naturel époustouflant a été le lieu de tournage de centaines de films depuis 1920. Vous êtes sur les traces de John Wayne, Gary Cooper, Kirk Douglas ou, plus récemment, de Robert Downey Jr ! Avant de repartir, faites une pause au Film History Museum, qui complète votre découverte du site d'Alabama Hills.

Monument Valley et les paysages désertiques d'Utah et Arizona. Autres décors emblématiques des westerns, les formations rocheuses de Monument Valley que l'on retrouve notamment dans Stagecoach (1939) ou Il était une fois dans l'Ouest (1968) et dans une dizaine de westerns de John Ford dont La Chevauchée fantastique (1939) ou Fort Apache (1948). Plus récemment elles apparaissent dans Lone Ranger (2013) avec Johnny Depp et Transformers : Age of Extinction (2014). De manière générale, les paysages désertiques d'Arizona, et dans une moindre mesure d'Utah, ont toujours été des lieux privilégiés de tournage. Parmi les films plus connus on peut citer : Easy Rider (1969), Mars Attacks ! (1996), Into the Wild (2007) et Gravity (2013).

Parcs et natureHaut de page

Jour 1. Arrivée à San Francisco. La plupart des vols arrivent en fin de journée vers 19h si vous n'avez pas de vol direct car il faut compter une quinzaine d'heures depuis Paris. Installation à l'hôtel et repas léger car vous n'aurez cessé de manger dans l'avion ! Le décalage horaire se fera très rapidement sentir malgré l'excitation des aventures qui commencent...

Jour 2. Départ pour Point Reyes National Seashore. De San Francisco, il ne faut qu'une heure pour s'y rendre. Une journée est largement suffisante pour cette visite. Passez la nuit à proximité, à Sausalito par exemple, ou remontez jusqu'à Bodega Bay en bordure de l'océan.

Jour 3. Départ pour le Redwood National and State Park. Comptez six bonnes heures de Bodega Bay à Eureka où vous pourrez loger à proximité du parc. Sur la route, empruntez à la hauteur de Phillipsville l'avenue des Géants au milieu de séquoias, géants comme de bien entendu.

Jour 4. Explorez le parc, de la Dolason Prairie, tout au sud, au Simpson Reed Grove, tout au nord. Le soir, départ pour la ville de Redding où vous pourrez vous restaurer et passer la nuit au pied de Shasta Lake.

Jour 5. Départ pour le Yosemite National Park. Cette journée sera consacrée à la route et à votre installation dans le parc (il faut compter 5 heures depuis Redding).

Jours 6 et 7. Deux jours ne seront pas de trop pour vraiment explorer le parc dans son ensemble et faire un maximum de randonnées. Certaines ne prennent qu'une demi-heure, d'autres toute la journée. Vous rencontrerez beaucoup de gentils écureuils et peut-être même quelques ours !

Jour 8. Départ pour le Death Valley National Park. Depuis Yosemite, il vous faudra au minimum quatre heures de route.

Jours 9 et 10. Deux jours pour explorer la vallée de la mort, ses terres arides et sèches et ses villages aujourd'hui désertés.

Jour 11 : Poursuivez votre route en direction de Las Vegas et faites une escale au Red Rock Canyon National Conversation Area pour découvrir les formations géologiques du désert de Mojave.

Jour 12 : A une heure et demie du Strip de Las Vegas, la Valley of Fire State Park est le premier parc national d'Etat du Nevada. Vous y découvrirez des gravures sur roche, datant de l'époque paléo-indienne. Les formations rocheuses de pierre de sable rouges sont typiques de la région.

Jour 13. Amorcez votre retour vers la côte en vous dirigeant vers la Sequoia National Forest.

Jour 14. Passez une journée à évoluer à travers la forêt de séquoias géants. Au programme : randonnée, grand air et découverte de la faune locale.

Jour 15. Rejoignez la côte en vous arrêtant pour passer une journée au sein du Julia Pfeiffer Burns State Park.

Jours 16 et 17. Sur le chemin du retour vers San Francisco, vous ne manquerez pas de faire escale à Monterey puis à Half Moon Bay.

L'« entertainment » à l'américaineHaut de page

Jours 1 et 2. Prendre ses quartiers à Los Angeles et réserver au moins un spectacle/concert au Hollywood Bowl, au Greek Theather ou dans tout autre grande salle de spectacle de la ville. En journée descendre le toboggan Skyspace situé en haut d'un building en plein milieu de Downtown !

Jours 3 et 4. Direction Disneyland ! Le plus ancien des parcs de la fameuse souris américaine vous promet deux jours de divertissement non-stop entre montagnes russes, parades, spectacles et animations en tous genres.

Jour 5. Voisin du précédent, le Disneyland California Adventure Park vaut également le détour. Avec des attractions évoquant la magie du Golden State, on recommande le roller coaster California Screamin' et le fabuleux spectacle de World of Color.

Jour 6. Pour cette journée, le parc Universal Studios sera votre nouveau terrain de jeu. Entrez dans le temple du cinéma avec pour commencer la visite des mythiques studios. Profitez ensuite du véritable show qu'offrent les attractions tirées du monde de Harry Potter, des Transformers, des Simpsons ou de The Walking Dead.

Jours 7 à 9. Faites bloquer vos cartes de crédit (ou pas !) et embarquez pour la Mecque du divertissement à l'américaine : Las Vegas ! Une quantité de spectacles à couper le souffle qui se jouent chaque soir, à vous de faire votre programme. Les casinos ne sont pas en reste avec leurs lots d'animations ayant pour but de retenir les joueurs. Au Golden Nugget, vous pourrez notamment descendre un toboggan traversant un aquarium infesté de requins ! Et si le coeur vous en dit, pourquoi pas un mariage célébré par Elvis Presley lui-même !

Jour 10. Après l'effervescence de Las Vegas, cap vers un peu plus de calme avec San Diego. S'installer dans un hôtel de Downtown.

Jour 11. Passer une journée à SeaWorld et assister aux spectacles des orques, dauphins, otaries et pingouins dans une ambiance familiale.

Jour 12. Impossible de visiter San Diego sans passer une journée dans le fameux zoo de Balboa Park, le plus visité du pays, et reconnu pour ses projets de conservation de nombreuses espèces, on peut notamment y observer des pandas géants (une des rares réussites mondiales de reproduction en captivité) mais aussi la plus grande colonie de koalas en dehors d'Australie.

Jours 13 et 14. Retour à Los Angeles d'où vous ne pourrez repartir sans assister à un match de basket NBA dans le mythique Staples Center. Que l'on soit fan de sport ou pas, c'est un véritable show qui est proposé avant, pendant et après la partie.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses Californie

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté