Dans l'imaginaire commun, un voyage en Californie promet découvertes, art et grands espaces. En séjournant dans cet état américain, vous approcherez le fameux rêve californien, fait d'aventures, de plages dorées et de soleil omniprésent. Les premiers pas se font dans ses grandes villes, devenues mythiques. San Francisco, la rebelle, l'européenne, l'idéaliste ; Los Angeles, la cinématographique, la rêveuse démesurée, l'ensoleillée ; San Diego, l'hispanique, l'authentique... Entre ces grands espaces urbains, on se laisse volontiers porter par une nature plus que généreuse et incroyablement contrastée. Des déserts arides, comme la Vallée de la Mort aux grands parcs nationaux et leurs véritables réserves d'oxygène, comme le Yosemite, en passant par la côte pacifique, tantôt artiste et sauvage, tantôt glamour et indomptable. La Californie jouit d'un talent inné pour offrir du bonheur à tous. Est-ce le soleil ? L'immensité du paysage ? Les vestiges de la ruée vers l'or de 1849 ? Le mythe du grand ouest américain? La cinégénie d'Alcatraz et des collines de Hollywood ? Ce qui est certain, c'est qu'il plane ici un vent d'optimisme et de décontraction. Feuilletez les pages de notre guide touristique Californie et devenez rapidement californien vous aussi...
 

Les lieux incontournables de Californie

Quand partir en Californie ?

D'une manière générale, la Californie est une destination idéale toute l'année, tout dépend de vos envies de visites.

 Haute saison. C'est en été que la saison touristique bat son plein. A cette époque, il fait généralement beau et chaud sur toute la côte Pacifique. Dans les montagnes occidentales et les plateaux, le climat est doux et plus on se dirige vers le sud, plus les précipitations sont faibles. Dans les immenses étendues désertiques, comme la Vallée de la Mort, le climat est sec pendant la majeure partie de l'année, et les étés torrides. La visite de ces espaces en plein été reste déconseillée. Autre période très intense, novembre et décembre. Dans les montagnes comme dans les zones désertiques, l'hiver est très froid, avec d'importantes chutes de neige, notamment dans le nord. Si vous souhaitez skier, optez pour la fin ou le début de l'année, lorsque la Sierra Nevada, se couvre de neige. Ailleurs en Californie, le climat reste doux quasiment toute l'année. San Francisco, à cause de sa baie, fait exception : les précipitations sont abondantes, le vent constant et la température plutôt tempérée.

Moyenne saison. Les grandes villes de Californie, Los Angeles, San Francisco et San Diego restent visitées tout au long de l'année. La meilleure période pour partir en Californie se situe à l'intersaison, en mai ou en septembre. Les températures sont clémentes et l'affluence relative. Du côté des grands parcs nationaux, les visiteurs qui craignent la foule ou la canicule opteront également pour le printemps et le début de l'automne. Beaucoup des grandes attractions touristiques de l'ouest fonctionnent encore à un rythme réduit, et les hôtels proposent des tarifs basse saison jusqu'en juin (notamment dans la Sierra Nevada). 

Basse saison. D'octobre à mars, à l'exception des vacances d'hiver, les touristes sont moins nombreux. C'est donc l'occasion de négocier les prix pour vos hôtels, notamment hors des grandes villes. 

Comment partir en Californie ? Nos conseils & astuces

De nombreux opérateurs proposent des séjours qui combinent une ou plusieurs grandes villes plus un parc national. Bien souvent, les voyages organisés durent entre 10 jours et deux semaines et sont réalisés en car. Vous atterrissez par exemple à San Francisco, passez par le Yosemite National Park, pour finir votre périple à Los Angeles ou sur l'une des belles plages de la côte Pacifique.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

La Californie reste très facilement accessible pour les voyageurs indépendants, si vous comprenez l'anglais. C'est un état accueillant et les habitants chaleureux ne manqueront par de vous aider dans vos visites. Si vous comptez parcourir les grandes étendues naturelles, prévoyez la location d'une voiture ; dans les grandes villes, les transports en communs suffiront.

Les lignes aériennes intérieures sont très fréquentées et permettent de voyager rapidement d'une côte à l'autre. La plupart des grandes villes de l'Ouest offrent un bon réseau de bus urbains. En dehors des grandes agglomérations, les transports publics s'avèrent rarement pratiques pour les voyageurs et desservent mal les villes excentrées et les banlieues. Le train représente rarement la solution la plus rapide, la moins chère ou la plus pratique, mais offre une manière de voyager pittoresque et confortable. Pour un séjour de moins de trois mois : le permis de conduire français de plus d'un an est valable dans tous les Etats. Notez qu'en Californie, l'auto-stop est légal. 

Les circuits touristiques en Californie

San Francisco, la côte Pacifique et Yosemite

En une semaine, vous consacrerez trois jours à la visite de l'une des villes les plus rebelles des Etats-Unis, avant de descendre le long de la côte Pacifique. Après deux heures de route, vous atteind...

Los Angeles et Las Vegas en une semaine

Pour visiter Los Angeles et sa région, mieux vaut louer une voiture tant la ville est vaste et étendue. Commencez par le quartier de Downtown sans vous y attarder car le véritable trésor de Los Angele...

Photos de Californie

Découvrir la Californie

Les plus de la Californie

Monument Valley.
Monument Valley.
Une multitude de paysages
Death Valley.
Death Valley.

La Californie est un Etat de contrastes grandioses. Du nord au sud et d'est en ouest, les horizons ne sont jamais les mêmes. Le Golden Gate Bridge franchi, une côte sauvage et escarpée s'offre au regard. L'ambiance évoque l'Irlande et la brume joue à cache-cache avec le soleil. Au sud et à l'ouest, ce sont d'immenses contrées désertiques que vous ne cesserez de prendre en photo. La terre est craquelée, les éoliennes tournent, abandonnées aux vents puissants. Les parcs naturels du nord, enfin, leur volent la vedette avec leurs célèbres séquoias géants. Un monde infiniment grand qui, loin d'effrayer, apaise et séduit instantanément. A l'instar du cinéma, qui trouve ici son inspiration, les voyageurs plongeront avec passion dans ce panorama varié et surprenant.

Une terre de vins

On ne présente plus le vin californien, qui a gagné ses lettres de noblesse depuis plusieurs décennies. Ici, on se délecte du nectar des dieux à un prix raisonnable - en comparaison à d'autres régions des Etats-Unis. En Californie du Nord, la Napa Valley et la Sonoma Valley sont réputées pour leurs domaines viticoles qui proposent des dégustations de leurs crus. L'extraordinaire pinot noir local réjouit les palais les plus affûtés, à l'instar du merlot et du zinfandel. En longeant la Highway 1 vers le sud, les vignobles du Santa Barbara Wine Country s'ouvrent à vous, à moins de deux heures de Los Angeles. Bien que l'antre du vin demeure en Californie du Nord, vous trouverez fréquemment une bouteille de vin dans votre chambre ou une dégustation, offertes par votre hôtel. Très en vogue et pas seulement à Hollywood, la coupe de champagne se déguste au brunch, voire au petit déjeuner.

 

A noter que les vallées du nord de San Francisco, abritant des vignobles, comme celles de Sonoma ou Napa ont souffert des incendies d'octobre 2017.

Une cuisine sophistiquée

La cuisine californienne connaît depuis quelques années une vraie révolution gastronomique. Le Golden State a plus d'un tour dans son sac lorsqu'il s'agit de mijoter de bons petits plats. La diversité ethnique qui le caractérise se goûte à chaque instant dans l'assiette. La cuisine fusion, consistant à combiner des techniques et spécialités culinaires d'origines différentes, est une tendance qui a véritablement explosé sur la côte ouest sous l'influence du chef Wolfgang Puck. Certains mariages sont des plus réussis, entre saveurs mexicaines, françaises, italiennes ou encore asiatiques. On remarque aussi la volonté de plus en plus affirmée de privilégier des produits locaux, de saison et frais. Rien de plus facile lorsqu'on découvre la multitude de marchés fermiers où les étalages sont de première fraîcheur. Une belle palette de goûts et de saveurs s'ouvre donc à vous. Et si vous préférez un bon vieux hamburger, rassurez-vous, les diners (ancêtres du fast-food) ne sont jamais loin !

Une population accueillante

L'accueil des Californiens est incomparable. Les Européens ont bonne réputation, contrairement à ce que l'on pourrait croire. Partout où l'on décèlera votre petit accent français, ce sera la même question : Where do you come from ? (D'où venez-vous ?). Et quand vous aurez répondu France, ce seront des exclamations : Great ! (Génial !). Le Californien ne manquera pas, le cas échéant, de vous raconter ensuite ses propres expériences de vacances en Europe. Même si cela paraît parfois un petit peu superficiel, ne vous y trompez pas : les personnes rencontrées s'intéressent réellement à ce que vous êtes, d'où vous venez et ce que vous y faites. Alors jouez le jeu !

Le rêve californien
The Walk of Fame sur Hollywood Boulevard.
The Walk of Fame sur Hollywood Boulevard.

A l'instar des premiers explorateurs, l'arrivée en Californie provoque toujours un choc chez les voyageurs, pourtant nourris de références télévisuelles et cinématographiques. L'atmosphère californienne est sans nul doute empreinte de fantasmes, particulièrement dans le sud. On s'attend à croiser à chaque coin de rue une star du cinéma hollywoodien et on ne compte plus le nombre de limousines extravagantes au mètre carré. Leurs propriétaires arborent fièrement toutes sortes d'accessoires de mode, du chapeau excentrique à la coupe de cheveux dernier cri, en passant par les chaussures à plateforme. Et les néons des grandes villes, qui diffusent leurs lumières multicolores aussi bien le jour que la nuit, ajoutent à cette ambiance une touche étrange et magique. L'impression qu'ici tout est possible n'est jamais loin. Les rêves de gloire et d'argent paraissent à portée de main et l'envoûtement californien fonctionne toujours aussi bien.

Le temple du divertissement

L'Amérique, et tout particulièrement la Californie, s'impose depuis des générations comme la référence en matière de divertissement grandiose et toujours plus spectaculaire. Que l'on assiste à un show au Hollywood Bowl de Los Angeles, ou dans l'un des nombreux casinos de Las Vegas, le mot d'ordre est toujours le même : démesure. Même principe dans les parcs Disneyland et autres Universal Studios, où naissent régulièrement de nouvelles attractions. San Diego n'est pas en reste non plus, avec SeaWorld et le zoo de Balboa Park, qui comptent parmi les sites préférés des Américains.

Reportages & actualités de Californie

Ailleurs sur le web
Avis