Guide des Cyclades : Les personnalités célèbres : Grèce

Vassilis Alexakis

La moitié de son coeur se trouve en France, et l'autre à Athènes. Il partage en effet sa vie entre ces deux pays, où il réside dans deux petits appartements minuscules. Le public grec le considère comme un véritable enfant du pays. L'auteur de La Langue maternelle est né le 25 décembre 1943 à Santorin, et est arrivé en France à l'âge de 17 ans pour entrer à l'école de journalisme de Lille. L'écrivain grec est aussi journaliste, dessinateur, cinéaste. Il a signé des romans, nouvelles et aphorismes et même un recueil de dessins. En 2010, son roman Le Premier Mot figure dans la première sélection du Goncourt, puis est éliminé. Il a publié en 2015 son dernier roman, La Clarinette.

Nikos Aliagas

Né en 1969 à Paris de parents grecs, il devient journaliste sur RFI à 18 ans. En 1993, Euronews s'intéresse à lui - notamment pour sa maîtrise de cinq langues étrangères - et il couvrira le conflit au Kosovo. Il deviendra chroniqueur à Union libre en 1999, présentant son pays dénué des habituels clichés. La même année, il présente le journal TV de 20h30 sur la chaîne grecque Alter Channel. En 2001, appelé par TF1, il commence à présenter l'émission Star Academy. En 2003, il écrit Allez voir chez les Grecs, publié aux éditions Lattès, un ouvrage dans lequel il évoque les incidences de la mythologie sur la vie des hommes. Il présente depuis 2012 l'émission The Voice sur TF1.

Théo Angelopoulos

Ses films décrivent souvent une Grèce grise, battue par la pluie et ses désillusions, mais ils ont contribué au rayonnement intellectuel du pays. Son long-métrage L'Eternité et un jour (1998) lui a valu la palme d'or au festival de Cannes. Son film, Eleni, est une fresque historique et contemplative qui a nécessité 2 ans de tournage. Il est décédé à l'âge de 76 ans, en 2012, après avoir été renversé par une voiture au Pirée.

Dora Bakoyannis

Maire d'Athènes de 2002 à 2006, puis ministre des Affaires étrangères entre 2006 et 2009, elle est une femme politique qui compte. La route a pourtant été longue et accidentée pour arriver jusqu'à cet imposant bureau, place Kotzia. Exilée à 14 ans, veuve à 35, ministre à 36, maire à 47... Fille de l'ex-Premier Ministre Constantin Mitsotakis, elle est à elle seule un résumé de la Grèce contemporaine. Parfaitement francophone, elle a vécu 6 ans à Paris pendant la dictature des colonels. Elle est d'ailleurs membre du Haut Conseil de la Francophonie. Elle a fait son entrée sur la scène politique en 1989, après l'assassinat de son premier mari, un député, par le groupe terroriste 17-Novembre.

Odysseas Elytis

Cet ami de Séféris et d'Embiricos est le second lauréat du prix Nobel en 1979. Proche des innovations poétiques françaises du XXe siècle (comme le surréalisme, l'écriture automatique et la révélation du subconscient), il puise aussi dans la riche tradition de la langue grecque et se fait le chantre d'un mode de vie dionysiaque. Ces idées sont développées dans son oeuvre Axion Esti (1960), une composition poétique de style incantatoire, qui lui a valu une notoriété internationale, notamment grâce à la musique de Mikis Théodorakis. Il meurt en 1996.

Costa-Gavras

Ce cinéaste d'origine grecque a été naturalisé français, après être arrivé à Paris à l'âge de 19 ans pour poursuivre ses études. Il est le réalisateur de nombreux films engagés, notamment des thrillers politiques : Z, L'Aveu, Missing, Conseil de Famille, Music Box, Amen, Le Couperet, Eden à l'Est, Le Capital.

Stelios Haji-Ioannou

Il a créé EasyJet en 1995. Fils d'un armateur grec, ce milliardaire chypriote, né à Athènes, est devenu le roi du discount aérien. On pourrait comparer Stelios à Icare, sauf qu'il ne s'est pas encore brûlé les ailes.

Hiéronyme II

L'archevêque d'Athènes et de toute la Grèce a été intronisé le 16 février 2008. Il succède au très médiatique Monseigneur Christodoulos. Ce chef de l'Eglise (non séparée de l'Etat) orthodoxe du pays reste une personnalité politique de premier plan puisqu'il guide 97 % des âmes grecques. Dans un pays où même les chauffeurs de bus troquent leurs sapins parfumés pour des portraits de la Vierge, il s'exprime sur tous les chapitres...

Angélique Ionatos

Née à Athènes, elle quitte la Grèce à 15 ans pour la Belgique, puis la France. Elle travaille en tant que compositrice à la mise en musique des grands poètes grecs contemporains : Odysséas Elytis, Cavaly, Ritsos... Parmi ses CD les plus connus : Sappho de, Mytilène, O Erotas, Thalassa.

Ilias Lalaounis

Le plus célèbre bijoutier grec s'inspire de l'histoire de son pays et des civilisations antiques pour créer de petits chefs-d'oeuvre. La mythologie grecque inspire sa première collection en 1957 et obtient immédiatement un succès mondial. A sa mort en 2013, ses quatre filles ont rejoint l'entreprise familiale et assurent la relève.

Melina Mercouri

Artiste, femme politique et francophile, Melina Mercouri est connue pour son amour inconditionnel pour son pays, la Grèce, et sa ville, Athènes. Petite-fille de Spyrídon Merkoúris, qui fut maire d'Athènes, et fille de député, elle a toujours montré sa force de caractère pour défendre ses convictions. Mariée à 15 ans pour fuir sa famille issue de la grande bourgeoisie athénienne, elle divorce finalement à 18 ans pour faire des études de théâtre. Sa carrière de comédienne démarre fort à Athènes et à Paris. Elle rencontre Jules Dassin, réalisateur américain en exil, et devient son égérie. Jamais le dimanche (1960) leur apporte à tous deux une renommée internationale ainsi qu'un prix d'interprétation à Cannes et une nomination aux Oscars pour Melina. Sa nationalité grecque lui sera retirée pendant la dictature des colonels. En 1974, elle revient en Grèce où elle entame une carrière politique en tant que députée du Pasok, puis devient ministre de la Culture de 1981 à 1989 et de 1993 à 1994, année de sa mort. Elle s'est énormément battue pour obtenir le retour des marbres du Parthénon, exposés au British Museum.

Nana Mouskouri

Qui a oublié les lunettes noires et le look intellectuel de Nana Mouskouri ? Une chose est sûre : cette chanteuse est aussi connue au Japon, en Allemagne ou en France qu'elle l'est en Grèce. Les Grecs lui ont même pardonné d'habiter en Suisse.

Aristote Onassis

Comment l'oublier ? Cet armateur grec multimilliardaire est aussi connu pour sa réussite dans les affaires que pour ses liaisons amoureuses. Armateur à succès, il fonde également la compagnie aérienne grecque Olympic Airways, ce qui fait de lui l'un des hommes les plus riches de Grèce. Mais la presse people l'aime surtout pour ses liaisons tumultueuses avec Athina Stavrou Livanou, Maria Callas et enfin Jackie Kennedy, après l'assassinat de son mari John Fitzgerald Kennedy. Il l'épouse en 1968 et meurt en 1975.

George Papandréou

Premier Ministre grec d'octobre 2009 à début novembre 2011, il a été présenté comme l'homme providentiel qui devait aider la Grèce à surmonter la crise. Il n'aura pas été à la hauteur de sa tâche et contraint de démissionner. Cet ancien secrétaire général du PASOK (socialiste) est un iconoclaste, né aux Etats-Unis dans une famille grecque de la diaspora. Cet ancien ministre des Affaires étrangères (1999-2004) a fait ses études aux Etats-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne et en Suède et parle couramment l'anglais et le suédois. Mais il incarne aussi un certain sens de la tradition : son père, le célèbre Andreas décédé en 1996 et son grand-père ont tous deux occupé le poste de Premier Ministre.

George Seferis

Ce diplomate de carrière né en 1900, a reçu le prix Nobel en 1963. Admirateur et traducteur de T.-S. Elliot, de Pound, de Valéry et de Michaux, il adapte de nouvelles tendances littéraires qu'il introduit dans ses collections de poésie publiées dans une édition finale en 1961, sous le simple titre de Poèmes. Un grand nombre de ses poèmes ont été mis en musique, notamment par Manos Hatzidakis, Mikis Theodorakis ou Stavros Xarchakos et sont encore connus et appréciés par un large public. Il meurt en 1971.

Mikis Théodorakis

Ce passionné de musique et de politique né en 1925, illustre compositeur de Zorba le Grec et d'Axion Esti, essaie toujours de concilier ses tournées aux quatre coins du monde avec une participation active aux grands débats politiques de son pays. Entré en résistance contre les forces de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale, il poursuit ensuite la lutte contre la prise de pouvoir par les forces révolutionnaires pendant la guerre civile de 1947. Déporté et torturé sur l'île Macronissos, il est plusieurs fois tenu pour mort. Sous la dictature des colonels, de nouveau, il entre en résistance et s'exile. Il rentre triomphalement en Grèce en juillet 1974 après la chute de la junte. Le 31 juillet 2005, on lui décerne le prix international Saint-André pour " son héroïsme et son engagement créateur au service de la Patrie, mais aussi ses excellentes oeuvres musicales qui chantent la paix entre les peuples, renforcent l'esprit et la conscience nationale de l'homme. ". Il est commandeur dans l'ordre de la Légion d'honneur depuis 2007.

Alexis Tsipras

Le Premier Ministre grec, élu en janvier 2015, est né le 28 juillet 1974, quelques jours après la chute de la dictature des colonels à Athènes. Très tôt impliqué en politique, l'enfant du quartier populaire d'Ambelokoipi s'engage dès le lycée avec la Jeunesse communiste contre des réformes dans l'éducation, visant notamment à rendre les manuels scolaires payants. S'ensuit une ascension fulgurante. A l'école polytechnique, où il étudie le génie civil, il est remarqué pour son charisme et rejoint le Synaspismos, un petit parti de gauche radicale qui donnera naissance au Syriza quelques années plus tard. En 2009, il est élu pour la première fois député d'Athènes. L'homme politique réussit ensuite à unir les petits partis de gauche et à prendre la tête du Syriza. D'un petit parti de gauche qui n'obtenait que 4 % en 2009, Syriza devient un parti anti-austérité qui séduit et finit par s'imposer aux élections législatives de janvier 2015 avec 36 % des voix. Les Grecs le confortent dans sa position après les élections anticipées de septembre 2015.

Vassilis Vassilikos

Un temps ambassadeur de la Grèce auprès de l'Unesco à Paris, il est l'auteur du livre mythique Z, adapté au cinéma par Costa-Gavras. Ses mémoires littéraires, qu'il a aussi publiées, sont le roman d'une vie riche en rencontres - W.-H. Auden, Yves Montand, Simone Signoret, Jean-Paul Sartre, Marguerite Duras, Italo Calvino, Théodorakis...

Sans oublier les dieux de l'Olympe

Aphrodite (ou Vénus dans la mythologie romaine) est la déesse de l'Amour et de la Beauté. Dans l'Iliade d'Homère, elle est la fille de Zeus et Dioné. Elle est aussi la femme d'Héphaïstos, le dieu du Feu. La légende la plus connue s'y rapportant renvoie à la guerre de Troie. Eris, déesse de la Discorde, furieuse de ne pas avoir été invitée au mariage du roi Pélée et de la nymphe de la mer Thétis, jette par dépit une pomme d'or dans la salle du banquet avec l'inscription " A la plus belle ! ". Zeus refuse de choisir entre Héra, Athéna et Aphrodite qui demandent à Pâris, prince de Troie, d'être le juge. Le malheureux choisit Aphrodite qui lui a promis, en échange, la plus belle femme du monde. Il réclame Hélène de Troie, femme du roi grec Ménélas, l'enlève et provoque la guerre de Troie.

Apollon est le fils de Zeus et de Léto, tout comme sa soeur Artémis, né sur l'île infertile de Délos. Il est le dieu de la Lumière et de la Musique. Cette figure magnifique multiplie les amours avec des nymphes et des mortelles. Daphné, une des rares à ne pas lui céder, se transforme en laurier pour lui échapper. Il a eu de nombreux enfants, parmi lesquels Orphée.

Artemis (ou Diane), fille de Zeus et de Léto, est la soeur jumelle d'Apollon. Déesse de la Chasse et de l'Accouchement, elle empêche les Grecs de s'embarquer pour la guerre de Troie jusqu'à ce qu'ils lui aient sacrifié une jeune vierge, Iphigénie, sauvée juste avant le sacrifice.

Athéna (ou Minerve) est sortie adulte et en armes du front de Zeus. Déesse des cités grecques, de l'Industrie et des Arts, son temple principal est situé à Athènes. Mais elle est surtout la déesse de la Sagesse et de la Guerre. Athéna est le principal soutien du camp des Grecs pendant la guerre de Troie. Mais après la chute de Troie, quand les Grecs oublient de respecter le droit d'asile de son autel, elle ordonne à Poséidon de provoquer les tempêtes qui détruisent la plupart des bateaux grecs revenant de la guerre.

Déméter (ou Cérés) est la déesse de la Fertilité, déesse mère de la terre. On la connaît surtout par sa fille Perséphone, née de ses amours avec Zeus, qui est enlevée par Hadès dans le monde des Enfers. Sa mère erre dans le monde jour et nuit, rongée par l'angoisse et la tristesse...

Dionysos (ou Bachus), fils de Sémélé, morte pendant sa grossesse à cause de la jalousie d'Héra, est sauvé par son père Zeus qui s'empare de l'enfant, ouvre sa cuisse et l'y place jusqu'à ce qu'il puisse naître à terme, loin de la jalousie d'Héra. Lorsque le jour de la naissance arrive, Zeus rompt les points de suture et met au monde son fils. Dionysos est le dieu du Vin. Son culte est lié au vin, à la danse et conduit l'homme à s'écarter des principes.

Hadès (ou Pluton) est le dieu des Morts. Il est le fils des titans Cronos et Rhéa, le frère de Zeus et de Poséidon. Quand les trois frères se partagent l'univers après avoir renversé Cronos, Hadès reçoit le monde souterrain. Avec sa reine, Perséphone, qu'il a enlevée au monde d'en haut, il règne sur le royaume des morts. Ce monde souterrain est divisé en deux régions : l'Erèbe, où passent les morts juste après leur décès et le Tartare, la région la plus profonde, gardé par Cerbère, le chien à trois têtes et à queue de dragon.

Héphaïstos (ou Vulcain), fils de Zeus et d'Héra est le dieu du Feu, de la Métallurgie et de l'Art. Son atelier se situe à Limnos. Ses bras sont forts alors que ses jambes sont atrophiées. Il serait boiteux à cause de son père : un jour où Zeus et Héra se disputaient, il aurait soutenu sa mère. De colère, Zeus l'aurait attrapé par une jambe et l'aurait précipité de l'Olympe. A moins qu'il soit né boiteux et que, rongée par la honte, Héra ait elle même décidé de cacher sa naissance en le jetant de l'Olympe. Il se raconte que, pour se racheter face à Héphaïstos, Zeus aurait décidé de lui donner Aphrodite pour épouse.

Hermès (ou Mercure) est le messager des dieux, fils de Zeus et de Maia. On le reconnaît à ses sandales ailées, symboles de sa vélocité. Ce dieu multiple accompagne les âmes des morts vers le royaume d'Hadès et possède des pouvoirs magiques sur le sommeil et sur les rêves. Dieu du Commerce et des Professions itinérantes, il protège aussi les voyageurs et les commerçants. Il est aussi dieu des Athlètes, dieu de la Chance et de la Richesse.

Héra (ou Junon) est la reine des dieux, fille des titans Cronos et Rhéa, soeur et femme de Zeus. Déesse du Mariage et protectrice des femmes mariées, elle est la mère d'Arès, dieu de la Guerre, d'Héphaïstos, dieu du Feu, d'Hébé, déesse de la Jeunesse, et d'Ilithyie, déesse de la Naissance. Cette femme jalouse persécute les maîtresses de Zeus et leurs enfants. Vexée par le prince troyen Pâris qui lui a préféré Aphrodite, elle aide notamment les Grecs lors de la guerre de Troie.

Hestia (ou Vesta) est la déesse vierge du Foyer, la fille aînée des titans Cronos et Rhéa. On la cite très peu dans les mythes mais la plupart des villes avaient un foyer public où brûlait son feu sacré.

Poséidon (ou Neptune) est le dieu de la Mer, fils de Cronos et Rhéa, frère de Zeus et d'Hadès. Il est le père de plusieurs enfants célèbres pour leur cruauté comme le géant Orion et le Cyclope Polyphème. Poséidon joue un grand rôle dans les mythes et les légendes grecs. Il dispute notamment sans succès le contrôle d'Athènes à Athéna.

Zeus (ou Jupiter) est le dieu du Ciel et souverain des dieux de l'Olympe. Ses temples principaux sont à Dodone, en Epire, et à Olympie, où les Jeux olympiques sont célébrés en son honneur tous les 4 ans. Il est le plus jeune fils des titans Cronos et Rhéa, et le frère des divinités Poséidon, Hadès, Hestia, Déméter et Héra. Selon un des mythes sur sa naissance, Cronos, craignant d'être détrôné par ses enfants, les avalait à leur naissance. Zeus est sauvé par sa mère, Rhéa, qui le cache en Crète, où il est nourri au lait de la chèvre Amalthée et élevé par les nymphes. A l'âge adulte, il force Cronos à restituer ses autres enfants, qui vont se venger de leur père. Dès lors, Zeus règne sur le ciel et sur l'univers. Ses frères, Poséidon et Hadès, reçoivent la charge de la mer et du monde souterrain. La terre est dirigée par les trois frères. Dans les écrits d'Homère, Zeus est décrit comme le dieu de la Justice et du Pardon, père de nombreux dieux et de héros (nés de relations avec des mortelles). Il semble que les légendes les plus tardives essaient de montrer Zeus sous un jour plus plaisant. La plus célèbre des statues le représentant, sculptée par Phidias, en or et en ivoire, est érigée à Olympie.

Adresses Futées des Cyclades

Où ?
Quoi ?
Avis