On y compte près de 50 bars pour 1 500 habitants. Certes, la plupart sont seulement ouverts en saison, ce qui vaut à Ios une réputation d'enfant terrible des îles grecques. Ios, il est vrai, accueille avant tout des visiteurs en quête de fête ininterrompue et de sea, sex and sun. Arrêt obligatoire des habitués de la route de Katmandou dans les années 1970, aujourd'hui cette île aux plages exceptionnelles attire chaque année des foules de jeunes, en majorité anglo-saxons, qui viennent jouir d'une liberté absolue, à des prix moins élevés que ceux pratiqués à Mykonos. En effet, si Ios ne compte que 2 000 habitants à l'année, ce chiffre fait plus que décupler en été. Elle abrite plus de 55 bars, et tous les paradis artificiels y sont accessibles !

L'île possède cependant d'autres charmes, à découvrir de préférence en juin ou en septembre pour plus de tranquillité : des plages superbes, un joli village et la beauté singulière de son paysage rocheux. Souvent considérée comme l'île des bars et des boîtes de nuit, Ios peut aussi s'avérer très agréable si vous cherchez le calme des plages et des criques isolées, en dehors des mois d'affluence entre mi-juillet et fin août. La plupart des visiteurs logent dans la pittoresque Chora et sur la fameuse plage de Mylopotas, probablement l'une des plus belles de toutes les Cyclades.

Histoire. Ios est habitée depuis le néolithique comme l'attestent certaines trouvailles archéologiques faites sur l'île mais très peu d'éléments nous sont parvenus de la civilisation cycladique. Dans la période antique, les Ioniens s'installent en 1050 av. J.-C. et donnent son nom à l'île. Hérodote nous raconte qu'Ios est l'île natale de la mère du poète Homère. Ce fait historique, avéré par de nombreuses sources, s'est progressivement transformé en légende selon laquelle Ios, ou Nios pour les connaisseurs, serait la patrie d'Homère lui-même. La tradition dit que le poète serait mort et enterré ici, mais la tombe qui a été trouvée par les archéologues n'est pas encore certifiée comme étant celle du poète. Pendant la période classique, Ios suit le système démocratique installé à Athènes et s'allie à la Ligue de Délos dans les guerres médiques. Les Romains utilisent Ios comme terre d'exil mais là encore, peu de choses nous sont parvenues de la période antique. La période byzantine est marquée, comme le reste de l'archipel, par des raids pirates fréquents et l'occupation vénitienne dès 1204. Passée sous contrôle ottoman, Ios accède à l'indépendance avec le reste de l'archipel et intégre l'Etat grec moderne en 1829. Le déclin de l'île se poursuit jusque dans les années 1970, miné par l'exode rural. Le tourisme hippie envoie alors ses premiers visiteurs de toute l'Europe, aujourd'hui remplacés par une jeunesse anglo-saxonne à la recherche de nuits sans fin.

Les lieux incontournables de Ios

Organiser son voyage à Ios

Photos de Ios

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

Avis