Beaucoup de créateurs se sont inspirés des lignes sobres de son architecture, des couleurs franches qui se reflètent sur le blanc de la chaux, du mouvement créé par le mélange du sable et du vent... Des maisons cubiques d'une blancheur éclatante, des moulins à vent, des pélicans qui se baladent sans être gênés par la foule, un ciel en feu au soleil couchant : ce sont les premières images de la ville. Enfin, le jour, du moins. Car le soir, surtout en août, l'île est à la hauteur de sa réputation de ses fêtes homériques. Le milliardaire grec Aristote Onassis (1906-1975) a été l'un des premiers à lancer le culte de Dionysos sur l'île. Dès la fin des années 1950, Mykonos est devenue le symbole d'une liberté de vivre fraîchement acquise et qui perdure encore aujourd'hui. Et depuis vingt ans, la communauté gay a élu domicile sur l'île, donnant un nouveau souffle aux fêtes excentriques, aux happenings délirants et aux bars alternatifs. En haute saison, il faut aimer la foule et surtout aimer la fête !

Mais la nature sait aussi reprendre ses droits. Ici, le grand maître est aussi le redoutable meltemi, vent capricieux, qui vous oblige rapidement à vous abriter dans le dédale des petites ruelles protégées. Alefkandra (la petite Venise), au bout de Chora, avec ses maisons aux balcons de bois léchées par la mer, ses bars romantiques et ses ouzeries, est un des lieux les plus attachants pour prendre l'apéritif en regardant l'écume des vagues.

La vieille ville de Mykonos est réellement très agréable et si les bateaux de croisière y déversent régulièrement ses visiteurs, ils ne peuvent accoster dans le vieux port, ce qui maintient malgré tout son ambiance assez décontractée. On se perd facilement dans ses ruelles labyrinthiques, et c'est tant mieux : en effet, vous trouverez des coins d'un calme relatif, ce qui ne manquera pas d'étonner ceux qui ont pris pour (mauvaise) habitude de se cantonner au front de mer jusqu'à Little Venice et aux moulins. La Chora de Mykonos se dévoile à celui qui prendra le temps de déambuler et d'accepter de se laisser guider par le hasard. Vous tomberez alors sur des ruelles où sèche le linge à l'heure de la sieste, comme dans un temps suspendu, où les plus âgés discutent devant de petites boutiques aux sols de mosaïque et où des jardins cachés offrent un peu de fraîcheur en plein midi. Autour des rues principales de Matogianni et Zouganeli Florou, les beaux magasins sont du meilleur goût et il y en a pour toutes les bourses, des enseignes de luxe jusqu'à l'artisan sandalier aux prix doux. L'agitation n'est jamais insupportable dans ces rues étriquées, notamment en journée quand de nombreux visiteurs sont à la plage. En soirée, les nombreux bars et cafés changent la donne mais, là encore, l'ambiance reste plus tranquille et plus agréable que sur le front de mer ou dans les grands spots de fête.

Les lieux incontournables de MYKONOS CHORA - ΧΩΡΑ

Organiser son voyage à MYKONOS CHORA - ΧΩΡΑ

Photos de MYKONOS CHORA - ΧΩΡΑ

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CYCLADES

Guide CYCLADES

CYCLADES 2019/2020

10.95 €
2019-07-10
432 pages
Avis