Ce petit port de la mer intérieure qu'est le bassin de Thau aurait été fondé par les Phocéens au IVe siècle avant J.-C., Phocéens qui créèrent aussi le port d'Agde à quelques kilomètres de là.

Mèze aurait été peuplée successivement par les Ibères, les Phéniciens et les Phocéens, qui en firent un relais vers l'Espagne. Occupée par les Romains, elle devint un centre viticole actif, grâce aux productions des villas distribuées aux vétérans des légions par l'Empereur Claude.

On prétend que les Sarrazins et les troupes fidèles à Charles Martel se seraient affontées dans les environs. Lorsque les troupes de Simon de Montfort déferlèrent pour lutter contre l'hérésie cathare, Mèze fut attribuée à l'évêque d'Agde. Elle est frappée par la grande peste noire de 1347. Au XVIe siècle, bastion des catholiques, elle subit les assauts des protestants jusqu'à l'Edit de Nantes, qui pacifie les esprits.

Au XVIIIe siècle, la ville acquiert une réputation méritée pour la qualité de ses eaux-de-vie.

Aujourd'hui elle est la capitale de l'étang de Thau, avec une activité partagée entre les étangs et les mas viticoles d'alentour, les produits de la mer et de la vigne étant la base des alchimies culinaires de ses nombreux petits restaurants qui attirent une population de touristes fidèles. A Mèze, on cultive un mode de vie idéal, les pieds dans l'eau et le pastis à portée de main. Tout un art de vivre, honni soit qui mal y pense !

A voir, en vrac, les vestiges des anciens remparts et le château de Girard transformé en un vivant lieu culturel, au centre du village. Sans oublier l'église Saint-Hilaire, datant du XVe siècle, l'église de Saint-Martin-de-Caux, de style roman, et la chapelle des Pénitents. L'éco-site et la station de lagunage intéresseront les écologistes convaincus. Enfin, la Plaine des Dinosaures ravira les enfants et ceux qui ont veillé à le rester.

Au chapitre des manifestations culturelles, il faut retenir l'incontournable Festival de Thau, ouvert à toutes les musiques du monde. La cuisine y est sublime, cousine de celle de Sète avec ses tielles, ses moules à la brasucade, sa macaronade et bien sûr ses huîtres.

A Mèze on pratique le tambourin, cet ancêtre local du tennis, et les joutes. C'est dire la richesse infinie de cette communauté où viticulteurs et pêcheurs s'entremêlent pour pratiquer un art de vivre inimitable, fondé sur la convivialité quotidienne..

À voir / À faire à Mèze

Comment partir à Mèze ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Mèze

Photos de Mèze

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-11-14
360 pages
Ailleurs sur le web
Avis