Les plus beaux villages de France ponctuent de nombreuses routes de l’Hexagone par leur remarquable beauté. Ils sont les témoins de la diversité de notre territoire, mais aussi de notre histoire. Perchés pour mieux se défendre, accrochés à une falaise, ouverts sur des rivières, posés en pleine campagne, ils répondent à des critères de beauté bien précis pour intégrer le label. Et si pour une prochaine escapade en France, on s'attardait à aller flâner dans ses plus beaux villages, arpenter les ruelles, découvrir le patrimoine et se détendre autour d'un verre à la terrasse d'un petit café. Petit tour de France à la découverte des pierres, des hommes et de nos coups de cœur.

©

Conques (Aveyron)

Élevé au rang de Patrimoine mondial de l’UNESCO et niché dans un écrin de verdure, Conques est une étape incontournable des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. C’est à pied que l’on découvre ses trésors, car la circulation des voitures est interdite dans le village. On arpente les rues pavées avec un caniveau central, on admire les maisons à colombages ou à encorbellement et les toits de lauze, et surtout on visite l’abbaye Sainte-Foy des XIe et XIIe siècles, dont on est en admiration devant les vitraux de Pierre Soulages et son exceptionnel tympan du Jugement dernier. Conques offre un véritable voyage au Moyen Âge. 

©

Riquewihr (Haut-Rhin)

Cap à l’Est à présent, vers une cité fortifiée considérée comme la perle de la région, qui marie vins d’excellence et architecture. Elle compte 2 grands crus : le Sporen et le Schoenenbourg. Situé en plein cœur de la route des vins d'Alsace, on ne manque pas non plus lors d'une escapade dans le village de passer par le vignoble et les coteaux environnants. Les magnifiques demeures Renaissance à colombages que l'on trouve dans la commune témoignent elles de sa grande richesse. La plupart sont fleuries, contribuant très largement à mettre en valeur leur incroyable beauté. Et pas moins de 5 musées en narrent l’histoire.

©

Les Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

Un nid d’aigle au cœur des Alpilles, souvent balayé par le vent. Le village niché sur un éperon rocheux possède un patrimoine historique hors du commun avec pas moins de 22 pièces architecturales classées Monument historique. Parmi eux, on retrouve l'hôtel de Manville, l'église Saint-Vincent, la maison du Roy ou bien encore la chapelle des Pénitents blancs. La visite se fait exclusivement à pied au milieu des maisons anciennes aux belles façades Renaissance, des hôtels particuliers accueillant de riches galeries d’art et des musées. Producteurs, artisans et artistes font vivre le village toute l'année. 

©

Gordes (Vaucluse)

Dans le Vaucluse, Gordes est une star provençale qui a attiré artistes et célébrités en tout genre. Parmi eux, on retrouve Marc Chagall, André Lhote et Victor Vasarely. Comment en effet de pas être inspiré par tant de beauté pour créer ? Élevé face au massif du Lubéron, le village est une étape culturelle qui séduit par sa situation exceptionnelle sur les hauteurs d'un piton rocheux. Au fil de calades tortueuses, les maisons de pierre sèche s’étagent au pied du château Renaissance et de l’église qui dominent la vallée du Calavon et la plaine de Cavaillon. Gordes se trouve à seulement 30 minutes d'Avignon.

©

Château-Chalon (Jura)

La Franche-Comté est le pays du vin jaune du Jura. Son berceau est à Château-Chalon, perché sur un promontoire. La route pour grimper fait le bonheur des cyclistes avec sa pente progressive et ses lacets, en plein milieu des vignes... On se balade à pied dans la cité, on flâne au milieu de rues médiévales, des vestiges du donjon et de l’église romane, on passe d’un belvédère à un autre pour admirer de superbes points de vue. Le village est également un point de départ de choix pour s'adonner à un large panel d'activités dans le secteur : randonnée pédestre le long des coteaux de l'AOC ou bien VTT. 

©

Gerberoy (Oise)

À moins de deux heures de Paris, les rues pavées bordées de belles maisons traditionnelles des XVIIe et XVIIIe siècles et la superbe collégiale Saint-Pierre, sont les points d’orgue de Gerberoy dans l’Oise. C’est aussi la ville des roses, fêtées tous les 15 juin. Et pourtant, que son histoire fut tourmentée ! En raison de sa situation, il fut le lieu de nombreux conflits, avant d'être ravagé par la peste et les incendies. Mais au début du XXe siècle, le peintre post-impressionniste Henri le Sidaner en tombe amoureux et s'en inspire pour bon nombre de ses toiles. Plusieurs artistes suivront sa trace et feront renaître la commune de ses cendres, pour en faire le village de toute beauté qu'il est aujourd'hui. 

©

Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d’Or)

Cette commune de Côte-d'Or est connue dans le monde entier pour ses bonbons à l’anis, fabriqués dans l’ancienne abbaye, devant lesquels on ne résiste pas. Pour l'histoire, César y aurait installé l'un de ses campements militaires en haut de la colline, avant de vaincre l'armée gauloise à Alésia. L’histoire de la cité se raconte à travers ses maisons du Moyen Âge et de la Renaissance toujours très bien entretenues par des habitants amoureux du village, mais aussi par ses hôtels particuliers, ses ruelles pavées et ses portes fortifiées. À ne pas manquer non plus, la très belle abbaye Saint-Pierre. 

©

Baume-les-Messieurs (Jura)

Au cœur de la Reculée la plus typique du Jura, ses maisons s’enroulent autour d’une abbaye bénédictine bâtie au VIe siècle et qui abrite l’un des plus grands retables polychromes d’Europe datant lui du XVIe siècle. L’autre curiosité ce sont les cirques en culs-de-sac. L’un d’eux abrite une grotte spectaculaire, cachée par une cascade de tufs bouillante. On n’hésite pas à l'occasion d'un séjour à aller arpenter les ruelles pour scruter les bâtisses et bien entendu à aller déguster un Côtes du Jura chez les vignerons du village, qui se feront un plaisir de parler avec passion des trésors de la région.

©

Barfleur (Manche)

Les villages de bord de mer ont ce charme qui donne envie de poser ses valises le plus longtemps possible, simplement pour le plaisir d'accéder à la mer et son, horizon infini en un rien de temps dès le petit matin. La « perle du Val de Saire » est un port de plaisance et de pêche assez important. Ses maisons de granit qui avancent joliment dans la Manche ont inspiré entre autres le peintre Paul Signac et l'écrivain Victor Hugo. Parmi les incontournables du village, la visite de l'église et sa silhouette presque fortifiée, et des instants gourmands dans les restaurants du port pour découvrir les fameuses moules de Barfleur. 

©

Saint-Cirq-Lapopie (Lot)

Situé non loin de Cahors et accroché comme un aigle sur une falaise qui surplombe les berges du Lot, Saint-Cirq-Lapopie a charmé plus d’un écrivain dont André Breton. Il faut se promener à pied dans ses ruelles escarpées pour découvrir des maisons des XIIe et XVIe siècles, renommées pour la patine inimitable de leurs tuiles, admirer l’église gothique fortifiée et édifiée à partir de 1522, ou bien encore scruter l’horizon et la vallée du Lot depuis les terrasses du château. Pas moins de 13 monuments historiques de la commune sont classés ; avec un tel palmarès, pas étonnant qu'elle figure parmi les plus beaux villages de France. 

©