Espelette, c'est bel et bien un village haut en couleur et en saveurs, avec de superbes façades, croulant de cordes de piments rouges. A deux pas de l'océan et proche de la Navarre, Ezpeleta (en basque : lieu planté de buis), hier forteresse et seigneurie rattachée au royaume de Navarre aujourd'hui bourg du Labourd de 2 000 habitants est un coquet village dont le tourisme a modifié ces dernières décennies l'économie, agricole à l'origine (élevage ovin, maïs). En effet, il a acquis une réputation mondiale pour ses fameux piments rouges séchant sur les façades des maisons. Et puis Espelette sait aussi séduire par un environnement charmeur : un habitat typique constitué de maisons blanches fleuries, soignées, aux boiseries vertes ou rouges éparpillées autour de sa belle église et une nature intacte autour puisque le bourg est étagé sur un mamelon avec, au loin le mont Urzumu (216 m), l'Ereby (583 m), l'Artzimendi (936 m), l'Ezcondray (550 m), et le Mondarain (749 m) et au sud, par temps clair, la Rhune et ses 900 m d'altitude. Le petit cours d'eau est le Latxa, il rejoint la Nive à Larressore.

A 2 minutes d'Espelette environ se trouve Souraïde. Blotti dans une nature sauvage à loisir, ce village de quelque 1 200 habitants s'offre une vue magnifique sur les monts environnants, Ursuya, Baigura, Mondarrain, la Rhune, etc. Et dès 1249, il est mentionné sur l'un des très beaux chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. A l'époque deux prieurés dépendaient de Souraïde, celui de Gostorro et celui de la Madeleine d'Otxantz. On retrouve aujourd'hui le premier sous le nom de Gostorro Eliçaldea, en face de l'église. Quant au second, sous le nom d'Hospitale Paradis, il était à l'époque le centre d'une importante exploitation agricole. Mais depuis le remembrement de 1969, les ruines de la chapelle sont situées sur le territoire de Saint-Pée-sur-Nivelle. L'église, quant à elle, restaurée aux XVIIe et XVIIIe siècles, elle possède de très belles galeries, un retable où figurent les statues de saint Jacques en tenue de pèlerin, saint Pierre et saint Paul et de nombreux bas-reliefs représentant saint Luc et saint Jean. De même elle s'illustre par une belle tapisserie des moines de Bellocq représentant toujours le pèlerin de Saint-Jacques. Jusqu'à la Révolution, toutes les terres appartenaient à la baronnie d'Espelette, sa voisine à la réputation indescriptible. Aujourd'hui ce joli village peut se glorifier de posséder, en son coeur, outre de beaux paysages, un hôtel-restaurant de qualité, l'Hôtel Bergara, une halte recommandée pour les pèlerins certes, mais aussi pour les touristes amoureux de calme.

À voir / À faire à Espelette / Ezpeleta

Organiser son voyage à Espelette / Ezpeleta

Photos d'Espelette / Ezpeleta

PAYS BASQUE

Guide PAYS BASQUE

PAYS BASQUE 2019/2020

9.95 €
2019-06-05
528 pages

Reportages & actualités d'Espelette / Ezpeleta

Avis