"Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 246 variétés de fromage ?" disait De Gaulle. Dans sa fameuse réplique, le général oubliait les pâtisseries, la charcuterie et le vin ! La France est, effectivement, un paradis gastronomique pour tous les épicuriens ! Si sa cuisine raffinée s'exporte dans le monde entier, au Petit Futé, nous avons un réel penchant pour ses produits du terroir. Du Nord au Sud, certaines spécialités font la renommée de leur ville au point qu'on ferait des kilomètres pour les déguster. De Bayonne et son jambon à  la Normandie et ses fromages : voici notre tour de France gourmand !  

Le Neufchâtel© Philipimage - Adobestock

10 - La moutarde de Dijon : 

Capitale de la région Bourgogne-Franche-Comté, Dijon est une ville agréable à l'identité gastronomique notable. La Bourgogne est la terre des bons vins, de la crème de cassis ou du pain d'épices qui a bercé notre enfance. Mais Dijon est surtout la ville de la moutarde forte ! Cette sauce savoureuse accompagne tous les plats de viande et entre aussi dans la composition de la mayonnaise. On raconte que l'ex-président des États-Unis, Barack Obama, en raffolerait ! 

© tycoon 101 - Adobe Stock

9 - Les rillettes du Mans : 

Visiter Le Mans est toujours une agréable surprise. En plein coeur de la Sarthe, son centre historique, la cité Plantagenêt, surprend les visiteurs par son charme médiéval. Une étape au Mans est aussi l'occasion de déguster l'une de ses principales spécialités : les rillettes. Née au XVe siècle en Touraine, cette préparation à base de viande cuite dans sa graisse a pris son essor au Mans au XIXe siècle. Étalées sur du pain et accompagnées de cornichons, elles ouvrent délicieusement le repas ! 

© Sarah Bossert - iStockphoto

8 - Le jambon de Bayonne : 

On connaît Bayonne, capitale du Pays basque français, pour ses fameuses fêtes en rouge et blanc ! La ville est aussi une terre gastronomique de choix où l'on peut déguster un succulent gâteau basque et surtout un jambon renommé dans le monde entier ! Le jambon de Bayonne bénéficie d'une indication géographique contrôlée et n'est produit que dans le bassin de l'Adour, soit le département des Pyrénées-Atlantiques et ses cantons limitrophes. 

© monregard

7 - La fourme d'Ambert : 

Connaissez-vous Ambert, cette charmante sous-préfecture du Puy-de-Dôme historiquement renommée pour ses papeteries ? Elle fut un important centre de diffusion des idées au moment de la Réforme. Aujourd'hui, elle doit sa renommée à sa succulente spécialité : la fourme d'Ambert. Ce fromage à pâte persillée, protégé par le label AOP, serait l'un des plus anciens de France. César, avant d'aller à Gergovie, aurait même fait une étape à Ambert pour le déguster ! 
© ALF photo - Adobe Stock

6 - Les calissons d'Aix-en-Provence :

Impossible de visiter Aix-en-Provence sans déguster ses calissons ! Cette confiserie est composée d'une pâte de melon confit et d'amandes broyées, surmontée de glace royale et déposée sur un fond de pâte azyme. C'est une véritable explosion de saveurs qui remonterait au XIIe siècle ! Pour en savoir plus, une visite au musée du calisson d'Aix-en-Provence s'impose. En plein coeur d'une fabrique, un parcours ludique et gourmand retrace l'histoire de cette sucrerie. 
© Annapustynnikova - Adobe Stock

5 - Le piment d'Espelette :

Haut en couleur et en saveur, Espelette est un petit village au coeur du Pays basque. Ici, la spécialité s'affiche sur les façades des maisons : il s'agit du piment qui sèche au soleil. Le piment d'Espelette est reconnu pour son goût délicat qui relève la plupart des mets basques comme la piperade ou le poulet basquaise. À Espelette, vous trouverez de nombreux produits élaborés à base de piment : du ketchup, du chocolat et même du vin ! 

© Laiotz - Fotolia

4 - Le Saint-Émilion :

Comment ne pas être charmé par cette cité médiévale girondine ? Fondée sur un monastère du VIIe siècle, Saint-Émilion est aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'UNESCO pour ses nombreux monuments historiques et son vignoble réputé dans le monde entier. On découvre les différentes étapes de la fabrication de son vin rouge AOC dans les nombreux châteaux des alentours. Les jardiniers en herbe repartiront même avec une petite branche de vigne à cultiver ! 
© Heursiko

3 - Le Neufchâtel : 

Si en 1110 le duc de Normandie voulut y construire son nouveau château, son "neuf châtel", Neufchâtel-en-Bray, en Normandie, est aujourd'hui bien plus connue pour son fromage que pour ses vestiges rasés pendant la Seconde Guerre mondiale ! Le Neufchâtel remonterait au XIe siècle : il s'agit de l'un des plus anciens fromages de la région. Durant la Guerre de Cent ans, les jeunes Normandes offraient aux soldats ce délice en forme de coeur comme témoignage de leur amour : le comble du romantisme ! 
© Philipimage - Adobestock

2 - Le nougat de Montélimar :

Entre Valence et Avignon, Montélimar ouvre les portes de la Provence. Si sa douceur de vivre et la richesse de son patrimoine architectural séduit les visiteurs, c'est bien sa spécialité qui les attire le plus souvent : le fameux nougat ! Depuis la seconde moitié du XVIIe siècle, Montélimar est devenue le temple de cette friandise grâce, notamment, à la culture des amandiers sur son territoire. On succombe à cette douceur dans l'une des nombreuses fabriques de la ville. 
© Leonori - iStockphoto

1 - Les biscuits roses de Reims :

Reims est surnommée la "cité des rois" puisque c'est ici, dans la cathédrale, que les rois de France furent sacrés dès le XIe siècle. Mais Reims, c'est aussi la "cité des bulles", bien connue pour son champagne dans lequel on trempe un succulent boudoir : le biscuit rose de Reims. Créé au XVIIe siècle, il est aujourd'hui exclusivement produit par la maison Fossier. Accompagné de vin ou en charlotte, c'est un plaisir que l'on ne se refuse pas !  
© NL Photos - Adobe Stock