Comment ne pas être charmé par l'île de Beauté ? Sauvage et accueillante, la Corse cumule les adjectifs parfois antithétiques pour offrir un véritable panaché de paysages. Montagnes, plages, forêts verdoyantes, il est difficile de faire une sélection tant le territoire est riche, si bien d'un point de vue naturel qu'historique. Porto-VecchioBonifacio ou Ajaccio font chaque année le plein de visiteurs, pourtant nous avons choisi de vous faire découvrir nos 10 villages coups de coeur en Corse, de la Balagne à la Corse-du-Sud. Si vous n'avez pas encore programmé votre séjour sur l'île, il est temps d'y penser ! 

Sant'Antonino© Xavier Bonnin

Pigna, un village d'artisans

Non loin de l'Île-Rousse, en Haute-Corse, Pigna est un charmant village aux maisons de pierre. Il a inspiré de nombreux artistes venus s'y réfugier, mais aussi des artisans ayant ouvert leurs échoppes dans les ruelles. On entre avec curiosité dans le musée de la boîte à musique où les créations sont originales et faites à la main. N'hésitez pas à visiter Pigna en fin de journée, on raconte que son coucher de soleil est l'un des plus beaux de Corse !

Pigna© Guillaume Besnard - Fotolia

Sainte-Lucie de Tallano, perle de l'Alta Rocca

Au sud de la Corse, non loin de Sartène,  Sainte-Lucie-de-Tallano vaut le détour pour son architecture. Ses deux églises du XVe siècle et sa tour pisane du XVIe siècle forment un ensemble agréable à visiter. Au début du mois d'avril, c'est la tradition oléïcole du village qui est mise à l'honneur lors de  "A festa di l'oliu novu". On goûte à l'huile produite à Sainte-Lucie-de-Tallano mais aussi aux différentes spécialités corses.

Sainte-Lucie-de-Tallano© Stéphane SYN - stock.adobe.com

Algajola, charmant village de pêcheurs

Entre Calvi et l'Île-Rousse, Algajola est préservée de l'effervescence touristique de ses deux voisines. Ici, on prend le temps de flâner dans les ruelles à la découverte d'un charmant château du XVIe siècle. Sa petite gare très pratique, où passe le train de la Balagne, permet de rejoindre le village pour une bouffée d'air sur sa plage fréquentée par les surfeurs corses. C'est ici que le kitesurf aurait été pratiqué pour la première fois sur l'île. 

Algajola© Franck Monnot - stock.adobe.com.jpg

Évisa et les châtaignes

Ce village perché à 830 m au coeur de la vallée d'Aitone est entouré d'une superbe châtaigneraie. C'est l'endroit idéal pour faire de la randonnée d'autant plus qu'au vu de son altitude, il y fait toujours frais. Le site A madre est à découvrir : on y trouve les moulins à eaux utilisés dans le passé pour produire la farine. N'hésitez pas à ramener des spécialités locales comme la crème de châtaigne, vos proches seront ravis ! 

Évisa© Leoks-Shutterstock

Corbara et son histoire

Ancienne capitale de la Balagne, Corbara possède un riche patrimoine. Perché sur les pentes du Monte Guidu, le village est entouré d'oliviers et de figuiers de Barbarie qui l'ancrent dans une indiscutable atmosphère méditerranéenne. On découvre son château du XVIe siècle en ruine et ses multiples édifices religieux comme l'église de l'Annonciation du XVIIIe siècle. Il faut aussi aller jusqu'au Monte Sant'Angelo d'où la vue sur la côte est splendide. 

Corbara© PKazmierczak

Lama, entre roche et maquis

Perché dans la montagne corse, ce village surplombe la vallée de l'Ostriconi. Outre ses demeures d'influence toscane datant du XVIIIe siècle, on y découvre un  quartier médiéval. Les maisons érigées en "nid d'aigle" autour d'une tour de guet nommée A Torra, se regroupent dans des carrughi stretti - des ruelles très étroites. Les nombreux pressoirs à huile encore présents à Lama témoignent de son ancienne activité oléicole. 

Lama© Ralf Werner Froelich - stock.adobe.com.jpg

Lumio, joyau du golfe

Lumio offre certainement l'une des plus belles vues sur la baie de Calvi. Ce village perché du XVe siècle semble figé dans le temps : il est parcouru de sentiers piétonniers et de maisons en pierre. C'est un vrai régal pour les citadins venus chercher calme et tranquillité. On déguste à Lumio parmi les meilleurs vins de Corse, avant de se prélasser dans les criques de l'Arinella et de Sainte-Restitude. Que demander de plus ? 

L'église Santa Maria à Lumio© Xavier Bonnin

Sant'Antonino, belvédère de la Balagne

Nid d'aigle perché à 500 m d'altitude, entre l'Île Rousse et Calvi, Sant'Antonino est classé parmi les "plus beaux villages de France". Fondé au IXe siècle, le bourg a conservé son caractère médiéval dans ses ruelles typiques où les escaliers raides et les maisons se fondent dans la roche. Depuis les ruines de son château, on a une vue imprenable sur la Balagne, la mer Méditerranée et la montagne environnante. 

Sant'Antonino© Xavier Bonnin

Centuri, beauté du Cap

À la pointe du Cap Corse, ce charmant village est un véritable défi pour les aquarellistes. Les maisons en couleur contrastent avec la sobriété de la montagne qui les entoure et le bleu des eaux du port : c'est une vraie palette de couleurs ! Le port de Centuri est le coeur du village, il n'est accessible qu'à pied ce qui lui confère une atmosphère paisible. On vient y déguster des pâtes aux langoustes, la spécialité de la ville. 

Le port de Centuri© Xavier Bonnin

Piana et ses calanques

Les calanques de Piana, des sculptures de roches déchirées aux formes mystérieuses, sont l'un des trésors naturels de la Corse. Après les avoir admirées, il serait dommage de ne pas s'attarder dans les alentours. À 438m d'altitude, Piana est classé parmi les plus beaux villages de France. La clarté du bourg avec ses maisons rosées surplombant la mer s'oppose aux sombres roches granitiques des calanques. Au coucher de soleil, c'est encore plus beau ! 

Piana© Eugenesergeev - stock.adobe.com