Opio est située au coeur d'une région boisée de pins, d'arbousiers et de chênes lièges, qui profite ici d'un climat exceptionnel. Sa situation particulière, au coeur de cette région touristique comprise entre Nice, Cannes et Grasse, en fait un lieu de séjour très recherché. L'histoire de la commune remonte à l'antiquité : construite à l'origine par une tribu celto-ligure, son nom vient probablement du latin Oppidum (camp fortifié, situé en hauteur). Seigneurie de l'évêché de Grasse jusqu'à la Révolution, le village possède plusieurs vestiges de l'époque romaine.

Le microclimat d'Opio a permis la culture de la rose Centifolia pour l'industrie de la parfumerie. Cette rose 'cent feuilles', en référence à son grand nombre de pétales, est très délicate. Elle était déjà connue à l'époque romaine. Les activités du village ont longtemps été basées sur la production de fleurs destinées aux parfumeurs de Grasse, ainsi que la production d'huile d'olive. C'est ainsi que le paysage autour d'Opio a été modelé pour la culture de la rose et du jasmin. La route en lacets mène le visiteur jusqu'au minuscule village qui domine la plaine et les anciennes terres maraichères, aujourd'hui occupées par le golf de la Grande Bastide. Depuis la placette qui jouxte l'église St-Trophime, on peut admirer le vert paysage de la plaine d'Opio, avec au premier plan les toits de tuile des maisons et au loin les sommets de l'Estérel. L'église romane Saint Trophime abrite des fonds baptismaux médiévaux. Elle se tient sur la place Jacques Henri Lartigue, du nom du célèbre photographe qui habitait Opio. En face de l'église se trouve la mairie, contre laquelle s'adosse l'ancien château des évêques. Une stèle funéraire est scellée dans un coin du bâtiment. La Grande Bastide, l'une des plus vastes oliveraies du département, fournit le moulin d'Opio.

Altitude : de 154 à 361 m

Altitude de la commune : 300 m

2200 habitants

Un peu d'histoire. À l'âge du Bronze, un oppidum construit par la tribu Celto Ligure des Décéates, occupe l'emplacement actuel du village. Il aurait donné son nom à la commune. Ce camp fortifié est détruit en 165 av. J.-C. par les légions romaines du Consul Lucius Opimius. Jusqu'au Xe siècle, la région subit les invasions des Wisigoths et des Ostrogoths, ainsi que plusieurs incursions des Sarrasins. A partir du 10e siècle, les Sarrasins sont expulsés par Guillaume 1er, Comte de Provence. S'ensuit une période de stabilité au cours de laquelle le fief d'Opio est rattaché à l'épiscopat d'Antibes. À partir du XIIe siècle, à la suite de guerres entre les comtes de Provence et la République de Gênes, le territoire d'Opio se retrouve dépendant de l'évêque de Grasse, situation qui va durer jusqu'à la Révolution française. Au XVe siècle, comme de nombreux villages de la région, Opio se retrouve déserté de ses habitants, suite aux guerres et à l'épidémie de peste. Il faut attendre le XVIIe siècle pour qu'Opio voie l'arrivée d'un seigneur nommé par Louis XIII, Antoine Godeau. Membre de l'Académie française et auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire de l'église, Antoine Godeau est définitivement consacré évêque par une bulle du Pape en 1636. Entre 1640 et 1650, Antoine Godeau visite Opio à plusieurs reprises et demande que St-Trophime figure sur le retable de l'église. En 1734, le premier conseil de Consuls élus par les opidiens se réunit sur le parvis de l'église St-Trophime.

À voir / À faire à Opio

Organiser son voyage à Opio

Transports
  • Location voiture
  • Réservez un train
  • Réserver un ferry
  • Location de moto
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos d'Opio

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

PRÉALPES D’AZUR

Guide PRÉALPES D’AZUR

PRÉALPES D’AZUR 2019/2020

9.95 €
2019-08-21
192 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez 2 séjours de prestige pour 2 personnes à Pornic !

Une escapade bien méritée à Pornic avec l'Office de Tourisme Intercommunal de Pornic .

2 séjours de prestige à remporter (2 gagnants) !