Faisant partie de l'archipel des îles d'Or au même titre que Porquerolles et Le Levant, d'une longueur de 4 km et d'une largeur de 2,5 km, elle est la plus petite des trois îles avec seulement 10 km2. Les amoureux de la nature seront plus que comblés lors de sa visite. Après divers propriétaires, l'île fut partiellement acquise en 1921 par un notaire d'Hyères, Marcel Henry, qui, avec son épouse, s'attacha à la mise en valeur de l'île et surtout à sa préservation. Après sa mort, sa veuve fit don de l'île à l'Etat, en posant comme condition la création d'un parc maritime pour assurer la conservation de la faune et de la flore.

C'est ainsi que le parc national de Port-Cros voit le jour en 1963. Figurant parmi les dix parcs nationaux français, il est également le plus ancien parc marin en Europe et en France. Au départ essentiellement concentré sur les espaces terrestres et maritimes des îles de Port-Cros et de Porquerolles, son périmètre s'est élargi par arrêté du préfet de la région PACA au 1er juillet 2016. Aujourd'hui, en plus de gérer le Conservatoire botanique, le site du cap Lardier et 300 ha protégés situés sur la presqu'île de Saint-Tropez, il rassemble :

Deux " coeurs ", espaces de protection et d'accueil du public, constitués de l'île de Port-Cros et des espaces naturels propriété de l'Etat de l'île Porquerolles, ainsi que leur frange marine jusqu'à une distance de 600 m.

Une " aire d'adhésion ", espace de projet de développement durable élaboré avec les communes de La Garde, Le Pradet, Hyères-les-Palmiers, La Croix-Valmer et Ramatuelle.

Une " aire maritime adjacente ", réplique en mer de l'aire d'adhésion, qui couvre l'espace marin au droit de La Garde à Ramatuelle, et étendue jusqu'à 3 milles marins au sud des îles d'Hyères.

Port-Cros est une antre de la nature sauvage. Située sur les itinéraires migrateurs entre l'Europe et l'Afrique, Port-Cros est devenue une étape de prédilection pour plus de cent vingt espèces d'oiseaux migrateurs, dont une trentaine sont nicheuses. Outre le ballet incessant des goélands et des cormorans huppés, on y trouve des espèces très rares, comme le faucon d'Eleonore, le goéland leucophée, le puffin cendré, le faucon crécerelle, le rossignol Philomène. Au printemps, les papillons virevoltent en volutes colorées et dans l'eau, les poissons peu farouches - la pêche sous-marine est strictement interdite - viennent volontiers folâtrer autour des baigneurs. On y trouve aussi en grand nombre la couleuvre de Montpellier et la couleuvre à échelons, le rat noir - qui vit dans les arbres -, la chauve-souris, le lézard. Couverte d'une végétation typiquement méditerranéenne, Port-Cros abrite également quelques espèces végétales rares telles que l'herbe aux chats.

Les plus beaux sites de l'île sont le vallon noir, la baie de Port-Man, le vallon de la Solitude, la plage Sud. Attention, l'île se découvre uniquement à pied, où 30 km de sentiers balisés sillonnent le massif forestier. L'usage de la bicyclette est par ailleurs interdit. Bref, oubliez les claquettes et équipez-vous de bonnes chaussures !

Les lieux incontournables de Port-Cros

Organiser son voyage à Port-Cros

Photos de Port-Cros

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2019-05-08
480 pages
Avis