Ouverture et clôture officielles, défilé solennel du dimanche, visites "protocolaires" au Roi Léon ; à Bayonne, les fêtes sont empreintes de quelques codes à connaître pour mieux partager la liesse générale qui s'empare de la ville fin juillet. Enfiler sa tenue blanche, chausser de bonnes espadrilles, afficher son plus grand sourire, le foulard rouge à la main pour vivre, en communion, le coup d'envoi de cinq nuits et quatre journées de fête. Il s'agit là du premier rituel qui se vit intensément le mercredi dès 20h, sur la place de Liberté. A 22h, avec l'ouverture officielle des fêtes couplée à la remise symbolique des clefs de la cité, le Roi Léon entre en scène. Dès le lendemain, il sera rejoint par sa Cour ; six courtisans énormes - les  "Géants". Tous les midis, un rassemblement populaire, place de la Liberté, célèbre le Réveil du Roi Léon comme pour signaler le réveil de la ville à l'ambiance festive. Le samedi, c'est la Journée de Pampelune, ville jumelle. Et le dimanche après le cortège officiel qui se forme en fin de matinée, les Fêtes de Bayonne s'achèvent par un dernier après-midi de fête et une ultime soirée de réjouissances... avant que le Roi Léon se retire au milieu de la nuit. 

Plus de renseignements