La commune de Poussan, à cheval sur les garrigues des montagnes de la Moure et bordée à l'est par la plaine viticole, tutoie l'étang de Thau au sud. Le village existe depuis des temps immémoriaux comme en témoigne l'oppidum sur la colline de Puech Gayes, à l'aplomb de la route de Montbazin. Les traces de villas romaines y abondent ainsi que de nombreuses tombes au riche mobilier funéraire, dont on retrouve les plus beaux exemplaires au Musée languedocien de Montpellier.
Le nom actuel du village apparaît il y a plus de 1 000 ans, quand sont créés de vastes domaines rattachés à la prestigieuse abbaye de Montmajour, près d'Arles. Ils sont liés à l'extraordinaire travail de défrichage des communautés religieuses, tout au long du Moyen Âge. Dès le XIe siècle, des bénédictins auvergnats se voient confier par l'évêque de Maguelone la gestion des églises Saint-Sulpice et Saint-Pierre, et du Petit Château qui, à la fin du XVIIIe, est devenu le presbytère.

Des familles prestigieuses dont l'histoire se confond avec celle du Midi de la France gèrent les terres de Poussan - les Lévis de Mirepoix, de Crussol, Montlaur et de Ricard. Elles ont laissé des demeures imposantes qui sont aujourd'hui le fleuron du patrimoine architectural local. La ville est reconnue puisqu'elle a son représentant aux États du Languedoc, parlement provincial aux pouvoirs étendus, privilège que ne partagent que sept villes. Au XIXe siècle, une famille locale, les Gervais, deviendra même propriétaire des Salins du Midi. La prospérité viticole du XIXe siècle est éloquemment attestée par de splendides maisons vigneronnes avec cave au rez-de-chaussée et confortable et ample appartement bourgeois au premier étage, avec un jardin sur l'arrière des maisons. Intra-muros, Poussan possède les splendides châteaux de Montlaur, Malbois et de la Garenne.

Celui de Montlaur, situé place de l'église, au coeur même du village, est un témoin de l'histoire locale, étant situé sur un emplacement occupé sans interruption depuis plus de 1 000 ans. Avec ses fresques couvrant les escaliers et la salle du rez-de-chaussée, ses deux tourelles d'angle (dont l'une est un pur chef-d'oeuvre de la Renaissance), il a encore fière allure. Le château de Malbois se mêle à un îlot d'immeubles. Il possède une loggia en façade et une salle avec des plafonds à caissons du milieu du XVe siècle.

Une promenade au fil des rues vous fera découvrir de multiples richesses remontant au XVIIIe siècle, et même antérieures, comme les imposants restes de rempart qui enserrent le village sur plus de deux cents mètres. Aujourd'hui, ce gros bourg dont les habitants travaillent pour la plupart à Sète ou Montpellier a conservé le charme indéfinissable des villages méridionaux.

À voir / À faire à Poussan

Comment partir à Poussan ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Poussan

Photos de Poussan

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-11-14
360 pages
Ailleurs sur le web
Avis