C'est  l'exposition que même les Etats-Unis envient à Montpellier. Et pour cause: cela faisait 20 ans qu'aucune rétrospective n'avait été consacrée au photographe américain Aaron Siskind, un des grands noms du noir et blanc à l'échelle mondiale!

 

 En collaboration avec l'institut Siskind de New York  et le centre photographique de Tucson (le centre d'archives photographiques le plus fourni des Etats-Unis), la ville de Montpellier propose jusqu'au 22 février aux visiteurs du Pavillon Populaire 250 tirages originaux de l'artiste décédé en 1991. Des pièces uniques, touchantes, et dont certaines ont plus de 50 ans. tout au long des salles, on peut suivre l'évolution de son travail, du réalisme cru des premières années à Harlem au travail plus abstrait des derniers instants. L'exposition est une grande première mondiale puisque ce n'est qu'après Montpellier qu'elle tournera ensuite aux USA. A voir absolument.! A noter aussi que, comme pour  toutes les expositions du Pavillon Populaire, l'accés est gratuit.