Avec près de 19 000 ha, le parc national del Teide constitue le plus vaste et le plus ancien des parcs nationaux canariens. Il a été créé dès 1954 avec le parc national de la caldera de Taburiente sur l'île de La Palma et il est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2007. Il est délimité par une couronne forestière de pins canariens poussant à la limite de la caldera de Las Cañadas. L'intérêt n'en est pas seulement volcanologique mais aussi botanique : l'altitude réduit le nombre des espèces végétales à cinquante-sept dans cette zone, mais quinze sont caractéristiques des Canaries, vingt autres de Tenerife seule, et onze autres encore de la seule zone protégée.

Afin de protéger cette biodiversité unique au monde, les règles sont très importantes : vous ne devez ni cueillir des végétaux, ni ramasser de roche volcanique, ni laisser de déchets, même biodégradables comme les agrumes.

Las Cañadas, le Pico del Teide et le Pico Viejo. Cañadas signifie " les vallons ". Ils se caractérisent par des formations volcaniques auxquelles les géologues ont donné le nom de caldera, chaudière. Si les Canariens appliquent indifféremment ce terme à toutes sortes de cratères, une caldera est au sens strict un ancien cratère effondré, de forme quasi circulaire et de dimensions importantes.

Las Cañadas est l'une des plus gigantesques calderas de la planète : elle décrit un cercle d'environ 17 km de diamètre (d'est en ouest) et de 45 km de circonférence. Une caldera se situe généralement en altitude : on est ici toujours à plus de 2 000 m, et jusqu'à 3 718 m au sommet du Teide, le fond de la caldera oscillant entre 2 000 et 2 250 m.

Le terme Teideproviendrait du terme guanche echeide qui signifie " enfer ". Une autre étymologie dans cette langue donne pour signification " montagne enneigée ". Avec une altitude de 3 718 m, c'est le point culminant de Tenerife, des îles Canaries et de l'Espagne. Le Teide est particulièrement beau en hiver, lorsqu'il est fréquemment, tout comme une bonne partie de la caldera, couvert de neige. Son versant méridional prend pied dans Las Cañadas, tandis que sa face nord, là où les bords de la caldera se sont totalement effondrés, descend quasiment d'un trait jusqu'à la côte.

Le Pico Viejo, littéralement " le vieux pic ", est également appelé du nom guanche de Chahorra. Culminant à 3 134 m, c'est le second sommet de l'île. Comme pour le Teide, il s'agit d'un strato-volcan. Mais l'on ne peut parler de lui comme d'un pic, ou encore d'un cône : c'est en fait un cratère qui s'ouvre sur la face sud-ouest du Teide. Plus bas en altitude, il est cependant nettement plus vaste que la petite coupelle qui sert de cratère à son grand frère : 800 m de diamètre et 150 m de profondeur en font l'un des paysages volcaniques les plus impressionnants des Canaries.

Formation volcanique. Les formations les plus anciennes de Las Cañadas remontent à 3,5 millions d'années, sur le basalte d'un autre qui existait entre 4 et 3,5 millions d'années. Las Cañadas connaît alors une importante activité volcanique et ses coulées de basalte et de trachybasalte formeront une montagne de 3 000 m d'altitude et de 20 km de largeur. Mais vers 2,6 et 2,3 millions d'années, d'importants glissements de terrain se produisent vers le nord rendant le terrain instable.

Une nouvelle phase de croissance recommence, mais cette fois les basaltes crachés par le volcan témoignent de l'existence d'une chambre magmatique. Ainsi, de 2,3 à 1,3 millions d'années les éruptions sont très explosives et la caldera s'effondre sur elle-même sur le versant nord et n'apparaît aujourd'hui qu'au sud, où elle forme, entre El Portillo et la route de Chio, une muraille rocheuse en arc de cercle de plus de 500 m de hauteur : les crêtes culminant à 2 717 m à la montaña Guajara.

L'activité reprend ensuite il y a 500 000 ans, au centre de la caldera, le pic du Teide est un grand strato-volcan né sur les ruines de l'ancien cratère, en même temps que le Pico Viejo(3 103 m). La diversité des paysages de la caldera est due aux différents pics actifs de cette époque qui ont déversé des coulées de lave variées : basaltes et trachytes pour le Pico Viejo et phonolites visqueuses pour le Pico del Teide. Dans le même temps, des dômes comme montaña Blanca et montaña Rojada ont rempli progressivement le fond de la caldera.

Les éruptions dans l'histoire. Selon les témoignages et les études géologiques réalisées, des éruptions volcaniques se seraient produites sur Tenerife de 1150 à 1909. Certaines ont marqué l'histoire, comme celle de 1492. Christophe Colomb, en route pour son premier voyage vers les Amériques, est en escale à San Sebastiàn de La Gomera. Il note sur son journal de bord l'activité du Teide alors en éruption.

En 1704, une éruption qui dura quatre vingt-sept jours engloutit Siete Fuentes, Fasnia et Guimar. L'éruption de la montaña Negra en 1706 dura elle quarante jours et détruisit le village de Tanque et le port de Garachico.

La dernière éruption à l'intérieur de la caldera remonte à 1798, date à laquelle un petit cratère, baptisé Chahorra s'ouvrit sur le flanc sud-ouest du Pico Viejo. Les coulées s'épanchèrent jusque dans le fond de Las Cañadas et furent en grande partie stoppées par la muraille de la caldera.

Enfin, la dernière éruption connue est celle du pic Chinyero en 1909 qui dura dix jours et détruisit une grande partie de Santiago del Teide.

Depuis c'est le repos du volcan, mais on observe encore des fumerolles, émanations de gaz sulfureux entre 80 °C et 90 °C, notamment sur les flancs du Pico Viejo, à l'endroit baptisé Los Narices del Teide (les narines) et dans le cône du Teide, provoquant une importante altération des roches et des dépôts de soufre jaune. Si ces phénomènes géothermiques cessaient brusquement, cela pourrait signifier un regain d'activité. Sachant que la fréquence des éruptions est du domaine du siècle, la probabilité d'une prochaine éruption augmente au fil des années...

Adresses Futées du PARC NATIONAL DU TEIDE

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage au PARC NATIONAL DU TEIDE

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un train
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos du PARC NATIONAL DU TEIDE

14.95 €
2020-07-01
384 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine au coeur du Golfe de Saint-Tropez !

Un séjour de 7 nuits pour 2 personnes au coeur du Golfe de Saint-Tropez avec l'hôtel *** Les Jardins de Sainte-Maxime .