De 1730 à 1736, l'incroyable éruption des Montañas del Fuego (montagnes du feu), au sud-ouest de Lanzarote, a recouvert de lave, de scories et de cendres plus de 200 km², soit environ le quart de la superficie de l'île - celle-ci ayant sensiblement augmenté en raison de l'épanchement massif des laves sur la côte ouest. Ces éruptions successives sont à l'origine de la formation de plusieurs dizaines de cratères alignés sur l'axe nord-est-sud-ouest du rift volcanique qui traverse Lanzarote. Dans cette région autrefois agricole, 420 fermes furent détruites et les paysans durent émigrer vers Gran Canaria. Une nouvelle phase d'activité volcanique, plus faible, survint en 1824. Trois nouveaux cônes volcaniques apparurent alors, Tao, Tingüaton ou Volcan Nuevo, et El Chinero ou Volcan Nuevo del Fuego.

Depuis, les volcans de Timanfaya dorment, mais que d'un oeil. Cependant, l'agriculture a rapidement repris possession des terres périphériques, et les cultures sur le sable volcanique, qui joue le rôle de capteur d'humidité et de régulateur thermique, sont caractéristiques de Lanzarote. Dans le désert sont creusés de petits fossés, qui permettent aux plantes d'atteindre le sous-sol, entourées de petits murets hémisphériques pour les protéger du vent. Ainsi, les vignes - qui produisent un malvoisie réputé et des vins agréables - sont abritées du vent. On verra ces cultures sèches dans la plaine de La Geria, que traverse la route LZ-30 au départ d'Uga, ainsi que sur la petite route qui monte de la LZ-30 au col de La Asomada, et au nord de Yaiza sur la route du parc national. De nombreuses bodegas longent la route, on pourra y acheter du vin.

La principale zone d'activité volcanique, des Montañas del Fuego jusqu'à la mer, constitue depuis 1974 le Parc national de Timanfaya, site naturel de toute beauté, dont les 50 km² sont strictement protégés.

Plus à l'ouest, à partir de la Mancha Blanca, une petite route se dirige vers le sud et rejoint la LZ-30 (Teguise - Yaiza), traversant un désert de sable noir parsemé de plaques de lave cordée et recolonisé par une faible végétation de lichens vert pâle. De part et d'autre de la route, on remarquera plusieurs cratères récents, notamment la montaña de las Nueces, la montaña Colorada, la caldera de los Cuervos. Outre le restaurant-mirador du parc national, on trouvera sur la route de Yaiza à Playa Blanca le restaurant El Campo qui, lui aussi, sert une cuisine plus touristique qu'authentiquement canarienne (✆ +34 928 83 62 02).

Adresses Futées du PARC NATIONAL DE TIMANFAYA

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage au PARC NATIONAL DE TIMANFAYA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un train
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos du PARC NATIONAL DE TIMANFAYA

14.95 €
2020-07-01
384 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine au coeur du Golfe de Saint-Tropez !

Un séjour de 7 nuits pour 2 personnes au coeur du Golfe de Saint-Tropez avec l'hôtel *** Les Jardins de Sainte-Maxime .