Encore un peu méconnues des Français, les régions Galice, Asturies, Cantabrie et Castille-et-León ont tout pour vous conquérir. Ce dont elles ont une certaine habitude. Ce sera d'abord une nature magnifique à découvrir, à pied ou à vélo, le long des côtes ou en explorant l'intérieur des terres. Avec la garantie de paysages somptueux et d'une protection attentive de ce premier patrimoine. Puis viendront les villes, Saint-Jacques la mythique, Oviedo la rêveuse, Gijón la dynamique, Santander au-dessus de sa baie et Valladolid, l'ancienne résidence des rois d'Espagne, qui vous procureront des séjours variés et instructifs. A l'ombre de la cathédrale de Saint-Jacques, vous arpenterez les ruelles de son casco antiguo et en apprécierez toute la richesse patrimoniale et festive. Oviedo sera le point de départ d'une découverte du prodigieux patrimoine préroman des Asturies, symbole du métissage de tant de cultures. En déambulant dans Gijón, vous succomberez aux charmes de son ancien quartier de pêcheurs, de son paseo maritime et de ses surfeurs affrontant les vagues par tous les temps. A Santander, c'est l'élégance de la plage du Sardinero mais aussi de la Magdalena qui vous attend. Valladolid, quant à elle, vous fera replonger dans le passé prestigieux de l'Espagne avec son palais royal, les maisons de Cervantés et de Christophe Colomb, et ses belles églises. Et les balades se poursuivront ailleurs : Lugo la romaine, La Corogne la lumineuse, Pontevedra la théâtrale, Avilés la médiévale ou la belle Ségovie... et le plaisir sera au rendez-vous. Farniente sur les plages, randonnées en montagne, explorations urbaines, observations des oiseaux ou circuits sur la trace d'un vin ou d'un produit, comme le cidre ou la pomme.... il est rare d'accéder à un tel éventail d'offres. A ce programme, s'ajoutera la chance de savourer les mille facettes d'une gastronomie particulièrement savoureuse et à juste titre considérée comme la meilleure de l'Espagne. Que l'on s'appliquera à vous faire connaître, dans les restaurants, mais aussi sur les marchés et lors des nombreuses fêtes ou ferias qui s'y déroulent. Vous entrez ici dans un espace marqué par les chemins, caminos, mais à l'esprit ouvert. A vous d'y faire le vôtre. Avant de l'entreprendre, vous pourrez songer à cette phrase de Raúl Alfonsín, président de la république argentine et fils de Galicien : " Pour les Galiciens, le Finisterre n'a jamais été le bout, mais le début ". Qu'il en soit de même pour vous et bon voyage !

Les lieux incontournables des Asturies

Comment partir en Asturies ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage en Asturies

Photos des Asturies

Découvrir les Asturies

Les plus de la région

Un patrimoine culturel pluriel

Les premières richesses de ces régions sont gravées dans la pierre, et nous renvoient à notre histoire la plus ancienne, avec les grottes du paléolithique. Dolmens et castros viennent ensuite leur donner une unité celtique et les Romains y laisseront des voies de communication, des ponts et des villes, comme en témoignent par exemple Lugo, Pontevedra ou Ségovie. A cela sont venus s'ajouter les châteaux, les forteresses et les nombreux lieux de culture catholique. Qui signent et incarnent leur place déterminante dans la Reconquista. Autre marque commune, l'architecture indiana, fruit des séjours heureux aux Amériques de certains de ses fils. La Bourgeoisie du XIXe y a aussi laissé ses traces modernistes, dans ses maisons et ses stations thermales. Et les XXe et XXIe siècles ont continué à façonner le paysage urbain. Ici patrimoine rime avec diversité.

Une culture de la fête

Comme dans le reste de l'Espagne, ici on fait la fête. Selon un protocole festif qui va du tapeo au suivi scrupuleux des fêtes majeures, célébrant les saints patrons, des fêtes de quartiers entre voisins et des ferias (foires) locales. Jeunes et moins jeunes s'y mêlent contribuant à leur donner une énergie particulièrement vivante et communicative. Et tout n'est pas nocturne. Ces fêtes sont aussi l'occasion de célébrer un produit, le vin, les champignons, le thon ou la sardine... selon la production locale ou tout simplement le plaisir de se retrouver ensemble. Pour le voyageur, c'est une occasion unique d'être au plus près des gens qui font ce pays. Et l'on vous y accueillera très facilement.

Une nature à l'état presque brut

Visiter les villes et les villages de ces régions est un grand plaisir mais ce n'est pas le seul. Ici, tout fait que l'on a envie de marcher et pas seulement pour suivre un pèlerinage. Campagnes paisibles et verdoyantes où paissent vaches, cochons, chèvres...., petits chemins ombragés, petits villages aux fermes anciennes, forêts somptueuses, tout invite à la balade, à pied ou à vélo. Le grand nombre de parcs naturels et de paysages inscrits en zone de biosphère garantit ce plaisir du retour vers la nature et permet d'en découvrir toute la variété. A vous d'en profiter. Côté faune, cerf, loup et ours brun de Cantabrie fréquentent ces espaces mais seront plutôt difficiles à voir. En revanche, vous apercevrez plus facilement des oiseaux de proie. Certaines plages sont aussi restées assez naturelles, il vous suffira de faire un pas de côté pour éviter les plus gros flux.

Un folklore toujours vivant

On pourrait dire qu'ici le folklore n'en est pas un. Chaque région le porte haut, au travers de fêtes ou de festivals. Comme un élément d'identité toujours vivante. Comme une tradition toujours réactualisée parce qu'incarnée par des gens d'aujourd'hui. En témoignent, la Gaïta, cette cornemuse celtique qui résonne partout mais aussi dans de nombreux festivals internationaux mais aussi celtiques qui attirent chaque année plus de monde, dont beaucoup de jeunes. Ou encore l'empressement des Asturiens à vous apprendre comment bien déguster le cidre. On aura donc beaucoup à apprendre.

Une cuisine aux petits oignons

Puisque vous êtes ici, autant zapper le classique trio paella-gazpacho-tourron auquel vous associez peut-être la cuisine espagnole. Et qui est plutôt emblématique de la côte méditerranéenne ou de l'Andalousie. Venir en Galice, c'est un peu venir dans le saint des saints de la cuisine espagnole. Autant dire que les mets à savourer seront infiniment plus diversifiés. Ce sera aussi le cas aux Asturies, en Cantabrie et en Castille-et-León. Proximité des côtes oblige, de nombreux restaurants affichent moult poissons de mer ou de rivières (loup, bar, sar, colin, mérou, daurade, thon, turbot....) et fruits de mer (langoustine, araignées de mer, homard et les fameux pouce-pieds....). Sans oublier de délicieuses viandes, d'élevage ou de chasse. Chaque région a ses spécialités, les villes et les villages aussi. Pensez à les découvrir. Les nombreuses journées gastronomiques ainsi que les fêtes de villages consacrées à un produit emblématique (sardine, oignon, saumon, pomme...) vous y aideront. Sachez aussi que beaucoup de restaurateurs ont à coeur d'utiliser les produits du terroir, du marché et de la saison. Côté vins, chaque région protège ses appellations contrôlées (DO) et vous propose aussi des circuits axés sur l'oenologie. Laissez-vous guider.

Ailleurs sur le web
Avis