Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Albanie

Cette destination méditerranéenne, au sein des Balkans, est méconnue. Pourtant quelle perle ! Au nord de la Grèce, face au talon de la botte italienne, entre Occident et Orient, l'Albanie fut marquée par la richesse des grandes civilisations riveraines : Grecs, Romains, Byzantins, Ottomans et, bien entendu, par les Illyriens, ancêtres directs des Albanais. Aussi la destination se distingue-t-elle par ses richesses archéologiques. L'Albanie, récemment ouverte au tourisme occidental, attire depuis quelques années une nouvelle clientèle friande de côtes ensoleillées, de montagnes (70 % du pays), de lacs et de forêts sauvages. Criques aux eaux turquoise ou randonnées en montagne, vous avez le choix.

Face à Corfou, il y a la station balnéaire de Saranda, on peut aussi à l'arrivée visiter Tirana, la capitale, cité effervescente, ville universitaire et symbole d’une dictature renversée. Au sud-est, Korça s'étire sur les pentes de la Moravia, petite ville au riche patrimoine avec des mosquées et des églises aux influences byzantines. Ici est brassée une bière appréciée dans tout le pays. Le littoral s'étend sur 362 km, au bord de l'Adriatique et de la mer Ionienne. De sites naturels et archéologiques en villages historiques, de musées en monuments historiques, le guide touristique de l'Albanie vous aidera à découvrir tous ces attraits. Les sites les plus prisés sont le lac d'Ohrid, le village de Berat et son château ou encore le musée national historique de Tirana. En été, le tourisme se concentre sur les bords de la mer Adriatique où la côte sud offre d'immenses plages de sable. Votre guide touristique Albanie vous aidera à faire les bons choix.

Que voir, que faire en Albanie ?

Quand partir en Albanie ?

Quand partir en Albanie ? Cette destination reste abordable même au plus fort de la saison touristique. Sachez toutefois que certains restaurants dans les stations balnéaires ferment en hiver. Si c'est la mer et les températures élevées qui vous attirent, le climat est favorable de début juin à fin septembre. Aux intersaisons, il reste agréable. En altitude, en hiver, la neige peut vous handicaper. Pour voyager en décalé et découvrir la vie culturelle locale, programmez votre visite lors des fêtes religieuses de Pâques, version catholique ou version orthodoxe, des fêtes musulmanes de l’Aïd el-Kebir ou de l’Aïd el-Fitr, ou encore lors de la Journée de mère Térésa (19 octobre). Puisque plusieurs religions cohabitent en Albanie, même durant le ramadan, vous trouvez des bars, des restaurants et des magasins ouverts durant la journée. Les touristes sont en grande majorité des locaux ou des voisins de l'Albanie, le nombre d'étrangers venus d'Occident reste encore anecdotique. Alors tout au long de l'année, vous ne serez jamais dans ces bains de foule liés au tourisme de masse.

En hiver, les chutes de neige sont assez fréquentes en altitude, les hivers sont plus doux et pluvieux sur les plaines côtières. En été, les températures moyennes sont plus faibles dans les régions montagneuses que dans les zones côtières, mais avec des variations journalières plus importantes. Ainsi, le centre et l’ouest de l'Albanie connaissent les températures élevées (40 °C), causées par des vents chauds venant de la mer. Les bassins intérieurs et les vallées fluviales enregistrent les températures les plus élevées, mais les nuits y sont presque toujours fraîches. La moyenne des précipitations est élevée surtout dans les hautes terres centrales. Les courants chauds verticaux venus de la Méditerranée provoquent des orages fréquents en été, avec vents violents. Enfin, à l’ouest du pays, la vallée de Boga est l'une des zones les plus humides d'Europe.

En savoir plus

Adresses Futées d'Albanie

Voyager en Albanie

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle en Albanie

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer en Albanie. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager en Albanie

Si l’Albanie est un pays relativement petit par ses dimensions géographiques - de la taille de la Bretagne - il ne faut pas oublier que c’est également un pays extrêmement montagneux où tout déplacement prend du temps, en particulier si vous êtes dépendant des transports en commun. A son relief accidenté, il faut ajouter l’état des routes qui, bien souvent, ne permettent pas de rouler bien vite, et certainement pas de nuit, si vous êtes motorisé. Bref, il ne faut pas espérer parcourir la totalité du pays en une seule semaine. Un périple de deux à trois semaines permettra en revanche une découverte approfondie des principales régions du pays. Mais en une semaine vous pourrez aussi choisir dans son patrimoine riche et varié : Butrint la cité antique, Berat la merveille ottomane, Gjirokastra la fascinante ville de pierre d’Ismail Kadaré, ou encore évidemment le « grand bleu » de la « riviéra albanaise ».

Comment partir en Albanie

Comment partir seul

Les touristes locaux sont largement majoritaires et les hébergements nombreux, surtout en zone rurale ou littorale. Il est facile d'organiser un séjour seul en Albanie. Randonner est possible en suivant les sentiers de Via Dinarica à travers les Balkans, balisés. Prestataires sur place. Réserver un hôtel ou une chambre chez l'habitant depuis la France est possible. Vous loger sur place en direct aussi. En ville, votre carte bancaire est acceptée, sinon prévoir du liquide.

Comment partir en voyage organisé

Le tourisme se développe en Albanie depuis le début des années 2000. Les compagnies touristiques sont de plus en plus nombreuses à le mettre à leur catalogue, à des prix abordables. Vous avez le choix entre des séjours balnéaires, des trekkings et des circuits à la découverte des sites archéologiques et du patrimoine.

Comment se déplacer sur place

L’essence et les locations de voitures affichent des prix similaires à ceux de la France. Même tarif aussi pour une location de 4 x 4 avec chauffeur. Les villes sont reliées par des bus à prix très abordables. Les grands bus coûtent en général un peu plus cher que les minibus, mais sont aussi plus confortables. Quant au train, dont le réseau est limité, il ne coûte quasiment rien, mais se montre extrêmement lent.

Reportages & actualités d'Albanie

Organiser son voyage en Albanie
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Découvrez l'Albanie

À quoi pensez-vous à l’évocation de son nom ? Souvent, le « pays des aigles » fascine autant qu’il inquiète. Entre l’illustre écrivain Ismaïl Kadaré et le tristement célèbre dictateur communiste Enver Hoxha qui enferma le pays sur lui-même pendant trente ans, se dessinent aujourd’hui des images de plages, de montagnes et de paysages sublimes. Longtemps repliée sur elle-même, l'Albanie s'ouvre et dévoile enfin, malgré une situation économique toujours difficile, d’autres richesses sont méconnues. Situé sur une des routes reliant l’Occident et l’Orient, le pays a, depuis l’Antiquité, attisé la convoitise des différentes puissances méditerranéennes. C’est une nation ancienne, qui a une langue, une culture propre et plus de 2 000 ans d’histoire. Par son patrimoine, ses paysages ou encore son hospitalité, il n’a pas fini de vous surprendre.

Photos et images d'Albanie

Ville de Kruja. Céline CHAUDEAU
Citadelle de Kruje. nicolasdecorte - Shutterstock.com
Eglise Saint-Théodore de Berat. RossHelen - Shutterstock.com
Musée ethnographique national. Julie Briard

Les 12 mots-clés en Albanie

1. #Aigle

shutterstock_614705378.jpg

Vous ne pourrez pas le manquer : le drapeau national est constitué d'un fond rouge avec une aigle à deux têtes noire déployant ses ailes en son centre. L’aigle bicéphale est un héritage de la bannière de l’Empire byzantin qui figurait une aigle à deux têtes dorée sur fond rouge. En Albanie, elle semble avoir été utilisée à partir de la fin du Moyen Âge. 

2. #Bektashisme

Fondée au XVe siècle, cette confrérie musulmane, réputée pour sa très grande tolérance à l'égard des autres religions, est reconnue comme une religion à part entière en Albanie. Son aura est très grande, puisqu'elle est à l'origine de la création de l’État albanais en 1912 et continue aujourd'hui d'influencer une grande partie de la population. 

3. #Bunkers

shutterstock_486709912.jpg

Estimés à plus de 700 000 dans les années 1980, ils sont disséminés un peu partout dans le pays, principalement sur le littoral et aux frontières. Ces vestiges de l’époque communiste ont pour la plupart été construits dans les années 1970, après que l'Albanie se fut retirée du pacte de Varsovie, pour protéger le pays d’une éventuelle invasion.

4. #Burek

C’est une délicieuse (et rassasiante) tourte à la viande hachée avec de la pâte filo que l'on mange sur le pouce. Les restaurants la servent pratiquement non stop, et il est généralement possible d’en consommer à tout moment de la journée. Toutes les villes et tous les villages abondent en échoppes où l’on peut en manger à des prix dérisoires. 

5. #Gëzuar

Elle signifie littéralement « à votre bonheur » et s’entend « avec plaisir ». L’expression, très courante dans la vie de tous les jours, est souvent usitée lors de la pause café ou de toute autre consommation de boissons, alcoolisées ou non. Bref, un mot qu’il vous faudra retenir si vous êtes invité à partager un moment de détente avec un Albanais !

6. #Illyrie

La propagande des dictatures de Zog et Hoxha a laissé des traces : de nombreux Albanais sont convaincus d’être les descendants directs des Illyriens. Dans les faits, cette civilisation mal connue, présente dans les Balkans de l’ouest jusqu’à la conquête romaine, est un peu ce que sont les Gaulois aux Français, à savoir de très anciens cousins…

7. #Kadaré

Né en 1936 à Gjirokastra, le poète, nouvelliste et romancier, Ismail Kadaré est considéré comme l’un des plus grands écrivains contemporains. Il est, sans conteste, l'auteur albanais le plus lu à l'étranger. Ces dernières décennies, c’est surtout à travers ses œuvres que les Occidentaux ont découvert – ou n’ont pas totalement oublié – l’Albanie.

8. #Kanun

Pendant des siècles, une grande partie de l’Albanie a été régie par ce droit coutumier. Selon le kanun, la perte de la vie ne peut être rachetée que par une autre vie : c’est la vendetta, en albanais gjakmarrja, littéralement la « prise de sang ». Devenu une sorte de coutume, il continue d'être suivi dans les régions nord de la zone albanophone. 

9. #Mercedes

Depuis longtemps, la Mercedes est la voiture par excellence des Albanais. On en trouve de toutes les époques et de tous les modèles, de l’antique 200D au 4 x 4 le plus récent, en passant par les nombreux fourgons transformés en minibus ou les berlines servant d'auto-école. Les vieilles 200D, simples et robustes, sont particulièrement prisées.

10. #Montagnes

shutterstock_759721420.jpg

L’Albanie est un pays montagneux. L’altitude moyenne est ici de 708 m et le point culminant du pays, le mont Korab, s’élève à 2 751 m. Les montagnes albanaises sont relativement jeunes et font partie des Alpes dinariques, prolongement de la grande chaîne des Alpes. Compactes et souvent difficiles d’accès, elles ravissent tous les randonneurs.

11. #Raki

shutterstock_1503586217.jpg

Le rakia est l’un des alcools les plus consommés du pays. Généralement distillée à partir de jus de raisin, cette eau-de-vie se boit en apéritif, en digestif ou parfois même le matin, avec le café. Les Albanais la fabriquent également à partir de mûres ou, dans certains villages, à partir de prunes. Le rakia est en vente dans la plupart des boutiques.

12. #Skanderbeg

Il est LE héros national des Albanais. Après avoir été formé par les Ottomans, il les combattit, pendant près de vingt-cinq ans, avec un tel héroïsme que sa renommée dépassa les frontières. Antonio Vivaldi composa en son honneur un opéra, Scanderbeg, et Pierre de Ronsard lui dédia un poème, tout comme le poète américain Henry Wadsworth Longfellow. 

Vous êtes d'ici, si...

Vous dites non… en hochant de la tête, suscitant parfois quelques malentendus !

Vous êtes fier de votre pays et de ses richesses et pouvez disserter des heures sur les différences entre les Tosques et les Guègues, les deux ethnies albanaises majoritaires.

Évidemment, vous avez déjà lu un livre d’Ismail Kadaré, mais vous appréciez aussi d’autres écrivains nationaux comme Fatos Kongoli.

Vous êtes toujours agréablement surpris et accueillant dès qu’un étranger s’intéresse à votre pays. Vous lui raconterez par exemple comment les dordolec et kukull, des épouvantails, poupées et autres oursons suspendus à l'extérieur des maisons chassent le « mauvais œil ».

Vous avez un cousin qui vit le plus probablement en Grèce, en Italie ou aux États-Unis.

Vous n’aimez pas trop le film Taken, avec Liam Neeson, qui dépeint encore vos compatriotes comme des ravisseurs et des trafiquants.

Globalement, si vous êtes d’ici, vous n’aimez pas trop certains clichés…

D'autres destinations en Albanie

Carte d'Albanie

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour en Auvergne et 2 pass 3 jours pour le Festival Les Nuits de Saint-Jacques !

Profitez d'un week-end festif en pleine nature avec l'Office du Tourisme du Puy-en-Velay