L'Albanie est sans nul doute le joyau le plus méconnu de l'Adriatique. Les visiteurs qui s'y rendent aujourd'hui sont en quelque sorte des pionniers car le tourisme en Albanie est encore relativement confidentiel. Situé sur des routes stratégiques reliant l'Occident et l'Orient, l'Albanie est depuis l'Antiquité au coeur des convoitises des grandes puissances méditerranéennes qui y ont laissé leur empreinte. Et, même si le pays n'est devenu officiellement un Etat indépendant qu'à partir du XXe siècle, l'Albanie est une nation ancienne avec une langue et une culture propres, vieilles de 2 000 ans. Le témoignage de ce riche passé se manifeste d'abord dans son patrimoine varié dont les nombreux sites raviront les visiteurs amateurs de culture : Butrint la cité antique, Berat la merveille ottomane, Gjirokastra la fascinante ville de pierre d'Ismail Kadaré, mais aussi des citadelles perchées, des mosquées et des églises bâties côte à côte.

Cependant, la douloureuse histoire récente a elle aussi laissé des traces dans le bâti mais les Albanais se sont réappropriés ces édifices... Les bunkers ont ainsi transformés en discothèques et les blocs d'habitation de Tirana repeints avec des couleurs vives qui pansent les plaies du passé. Enfin, l'Albanie c'est aussi des paysages formidables avec beaucoup de montagnes mais aussi une mer ionienne, souvent omniprésente, où les belles plages, encore peu fréquentées, donnent parfois le sentiment d'être sur une île déserte. Vous l'aurez compris, ce pays, pourtant à peine plus grand que la Bretagne, est un concentré de richesses à découvrir d'urgence et, bonne nouvelle, l'Albanie est encore très accessible pour les petits budgets.

Les lieux incontournables d'Albanie

Les circuits touristiques en Albanie

Premières impressions d'Albanie

Cette première idée de séjour part de Tirana, capitale de l'Albanie. Une semaine permet de parcourir les lieux les plus symboliques et importants de l'Albanie, permettant une bonne première impression...

Circuit en Albanie

Du départ de Corfou, en Grèce, ce circuit de 8 jours propose de découvrir les plus beaux lieux d'Albanie, en commençant par la riviera albanaise, puis en passant par les villes historiques du pays.

Photos d'Albanie

Découvrir l'Albanie

Les plus de l'Albanie

Ruines de Butrint.
Ruines de Butrint.

L'Albanie est encore une terre d'aventure. Elle ne s'est ouverte réellement au tourisme que dans les années 1990. Par manque de développement économique et politique, elle souffre de quatre maux principaux : routes en mauvais état, patrimoine mal mis en valeur, conditions d'hébergement aléatoires, absence de gestion environnementale. Dans certaines zones, l'activité touristique est aujourd'hui très forte, mais reste tournée vers le low-cost attirant des visiteurs des Balkans (du Kosovo essentiellement) et d'Europe occidentale profitant de tarifs de groupe. La région la plus fréquentée, la " Riviera albanaise ", cumule à elle seule la plupart de ces écueils : bétonnage des côtes, rejet des eaux usées dans la mer, routes dangereuses, hôtels sans charme, etc. Cela étant dit, le pays conserve une réelle authenticité et quelques beaux atouts.

Un condensé de richesses

Sur une surface pas plus grande que celle de la Bretagne, l'Albanie possède une mosaïque de peuples et de langues, des montagnes, des lacs et deux mers, de grandes villes et des régions très reculées, des religions qui cohabitent harmonieusement, de beaux décors méditerranéens.

Un pays hospitalier

Convivialité, solidarité, générosité : ce sont les vrais plus de l'Albanie. La tradition balkanique de l'hospitalité envers les étrangers a ici bien résisté, au prix, certes, de certains archaïsmes (machisme, homophobie, sens de l'honneur poussé à l'extrême...). Il existe encore une sincère curiosité envers le touriste, pourvu que celui-ci se montre un minimum respectueux des coutumes locales. Enfin, la pratique des langues étrangères est très répandue, l'italien, le grec et l'anglais notamment. D'une manière générale, on arrive toujours à se faire comprendre.

Une destination bon marché

L'Albanie est un des pays les plus pauvres d'Europe. Du coup, les vacances ne reviennent pas cher. Pour un budget occidental, la vie quotidienne locale est tout à fait bon marché, même si les prix des carburants et de l'hébergement à Tirana et sur la Riviera albanaise ont tendance à s'aligner sur les niveaux européens.

Des paysages grandioses

L'Albanie est un pays de montagnes (trois quarts du territoire), de lacs et de rivières. Sa faune et sa flore sont d'une grande richesse. On y trouve encore loups, ours et aigles. Les treks même sérieux et les sports en eaux vives y sont facilement envisageables. Le pays possède des parcs naturels préservés où il est possible de se promener sans rencontrer âme qui vive. Le littoral (472 km) offre quant à lui des paysages très diversifiés : longues plages et zones humides sur la côte ionienne (au nord), petites criques et montagnes plongeant dans la mer sur la côte adriatique (au sud). Le climat, enfin, est marqué par des étés toujours chauds et ensoleillés.

Un riche patrimoine architectural

Si de nombreux édifices religieux ont été détruits durant la période communiste, l'Albanie conserve une kyrielle de monuments hérités des Grecs, Romains, Byzantins et Ottomans. Églises byzantines et mosquées s'y côtoient. Hors saison, la visite des plus grands sites (Butrint, Gjirokastra et Berat) peut même procurer la sensation d'être l'un de ces voyageurs précurseurs du XIXe s.

Reportages & actualités d'Albanie

Ailleurs sur le web
Avis