Korça (Curceaua en aroumain - Κορυτσά/Koritsa en grec), 50 000 habitants, est le chef-lieu de la municipalité (75 000 hab.) et de la préfecture (220 000 hab.) du même nom. Elle se trouve 36 km à l'ouest du poste-frontière de Bilisht avec la Grèce, 39 km au sud de Pogradec, 50 km au sud du poste-frontière de Gorica avec la République de Macédoine (lac de Prespa), 74 km au sud d'Ohrid (Rép. de Macédoine via Pogradec), 87 km au nord de Leskovik.

Pourquoi venir à Korça ? D'abord, parce qu'elle possède le plus beau musée du pays, l'un des plus riches des Balkans : le musée national d'Art médiéval. Sa fantastique collection d'icônes bénéfice d'un nouveau bâtiment et d'une présentation très soignée. Ensuite, parce que Korça est pour nous, de très loin, la ville la plus agréable d'Albanie. Sans doute parce qu'elle est la plus française du pays. Ainsi, celle que l'on surnomme le " Petit Paris " a su préserver son centre-ville du début du XXe s. et ménager une place de choix aux piétons, notamment dans le cadre de la rénovation entreprise depuis 2014. On tombe sous son charme aussi sans doute parce qu'elle est la plus haute des grandes villes du pays : entourée de superbes paysages, elle se trouve sur un grand plateau du massif de la Morava à 850 m au-dessus du niveau de la mer. Alimentée en eau, cette vaste zone fertile où l'on cultive le cépage merlot donne de bons vins. Elle bénéficie d'un climat continental avec de fortes chutes de neige en hiver et des températures agréables en été. La ville séduit aussi parce qu'elle est la plus multi-ethnique des villes albanaises, peut-être la plus balkanique. Longtemps disputée par les Grecs et les Bulgares, elle continue d'entretenir des liens étroits avec la Grèce et la République de Macédoine toutes proches. Et si les Albanais de confession sunnite sont aujourd'hui ici majoritaires, la région compte toujours une forte minorité orthodoxe, une influente communauté musulmane bektashi et d'importantes populations aroumaine, slave, grecque et rom. Marquée par les influences extérieures, ottomane en particulier, Korça n'en est pas moins très albanaise, puisque c'est ici que fut créé l'albanais moderne et qu'ouvrit la première école en langue albanaise en 1887. Ville de riches commerçants, d'artisans tisserands et d'intellectuels, Korça est aussi la ville la plus festive du pays avec la grande marque de bière locale qui porte son nom et le plus grand festival du pays, la Festa e Birrës (fête de la Bière) attirant ici chaque année 100 000 participants en août.

Les lieux incontournables de KORÇA (KORÇË)

Organiser son voyage à KORÇA (KORÇË)

Photos de KORÇA (KORÇË)

15.95 €
2018-05-02
288 pages
Avis