Des plus hauts sommets des Alpes-du-Sud à sa confluence avec le Var, la Vésubie dévoile un visage aux mille facettes, offrant d'infinies possibilités de découvertes, d'activités et de loisirs.

 

La vallée de la Vésubie est multiple. Amoureux de grands espaces et de randonnées, vous pourrez y parcourir, dans les traces du chevalier Victor de Cessole, des itinéraires d'exception au coeur d'une nature sauvage et préservée, et, pour les plus entraînés, vous lancer dans l'ascension du " toit " des Alpes-Maritimes, la Cime du Gélas, qui du haut de ses 3 143 mètres domine un paysage époustouflant.

Férus d'histoire, de patrimoine et de culture, vous déambulerez le long des chemins qui formaient autrefois la route du sel, au hasard des villages, des restanques, des granges et des chapelles cachées, à la découverte des témoignages de la vie d'autrefois et à la rencontre d'habitants accueillants et chaleureux, gardiens de traditions multiséculaires.

À la recherche de sensations fortes ou inédites, vous dévalerez les pentes de la Colmiane, à ski ou en tyrolienne, ferez le plein d'émotions " verticales " au Vesúbia Moutain Park, côtoierez au plus près les loups au Parc Alpha et vous ressourcerez dans les nouvelles structures thermales de Roquebillière Berthemont-les-Bains.

Le Parc national du Mercantour, bijou en altitude

À plus de 3 000 m d'altitude, le Parc national du Mercantour se situe à une cinquantaine de kilomètres à vol d'oiseau de la mer. Cette proximité entre sommets et mer crée dans un cadre unique une biodiversité d'une richesse exceptionnelle et qui offre un monde d'activités à ses visiteurs. Créé en 1979 au sein du massif auquel il a emprunté son nom, c'est un établissement public sous tutelle du ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement. Son symbole est la fleur saxifraga florulenta, une petite plante disposée en spirale et formant une rosette dense. Adossé à la frontière du Piémont italien, le Mercantour étend ses 68 500 hectares sur huit vallées des Alpes du Sud et s'étend sur plus de 120 kilomètres, du col de Tende à l'Ubaye. Autour de sa zone centrale où seuls quelques hameaux traditionnels sont habités saisonnièrement, plusieurs communes se trouvent dans sa périphérie. Depuis plus de vingt ans, le Parc du Mercantour et son voisin italien, le Parco naturale delle Alpi Marittime, travaillent main dans la main sur la rationalisation de la protection et de la gestion de leur patrimoine naturel commun ainsi que sur l'accueil et l'information des visiteurs en quête de tourisme nature. Zone protégée, le Parc du Mercantour reste une destination touristique en vogue et très accessible grâce à d'importantes voies de communication routières permettant ainsi à plus de 800 000 visiteurs par an (randonneurs, grimpeurs...) d'y accéder. On peut observer et photographier à loisir les animaux et les plantes énumérés ci-dessus dans leur cadre naturel. Le mont Bégo culmine à 2 872 m et partage en deux vallées un territoire abritant un trésor archéologique de plus de 30 000 gravures rupestres : il s'agit de la Vallée des Merveilles et du Val de Fontanalbe classés aux Monuments historiques en 1989. Dans ce paysage grandiose façonné par les glaciers du quaternaire et parsemé d'une myriade de lacs, des fouilles ont mis au jour des preuves attestant de la présence de bergers vers 1800 avant J.-C. Des visites guidées ou libres sur sentiers autorisés sont organisées et proposées par tous les offices de tourisme des localités se trouvant en bordure du parc. Un guide numérique est disponible pour parcourir quatre sites magnifiques : la vallée de la haute Tinée, le Boréon, la Madone de Fenestre et l'Authion, et propose différents itinéraires en fonction de la difficulté souhaitée. Il fournit aussi des commentaires audio d'explications ainsi que des animations pour comprendre la formation des paysages.

Grimpeurs, échauffez-vous !

Si vous voulez partir à l'assaut du massif du Mercantour, de grandes voies sont splendides, celle du Gélas, le sommet culminant des Alpes-Maritimes, à 3 143 mètres, mais également plusieurs sommets dépassant les " 3 000 " (mont Clapier à 3 045 mètres, mont Ténibre à 3 031 mètres...). De nombreux guides sont à votre disposition pour vous encadrer dans ces expéditions qui se préparent longuement. N'hésitez pas à les consulter pour toutes questions ou encadrement.

D'autres parois, plus accessibles au plus grand nombre que les grandes murailles du Mercantour, s'offrent aux grimpeurs dans la vallée de la Vésubie. Des sites d'escalade naturels, comme la falaise de Salèze (23 voies) située au Boréon, la falaise du Trou du Diable (20 voies) sur la route de Venanson...

De nombreuses structures d'escalade artificielle sont également proposées comme la tour d'escalade du Boréon, unique dans le département avec ses quatre faces. L'hiver, elle se transforme en une spectaculaire cascade de glace ! Piolets et crampons sont fournis sur place avec assistance d'un moniteur. Au sein du Vesubia Mountain Park, vous trouverez également votre bonheur.

Entre l'escalade et la randonnée, la via ferrata est un itinéraire de montagne très aérien équipé de câbles, rampes et échelons. La Colmiane s'est dotée d'une remarquable via ferrata, celle du Baus de la Frema. D'une longueur de 1 600 m avec un dénivelé de 446 m, le parcours est plutôt très sportif. Il faut compter environ 4h30 pour réaliser l'ensemble du dénivelé et les difficultés sont différentes suivant les parties du circuit qui dispose de deux ponts de singe, dont un très athlétique demandant d'intenses efforts, mais il y a différentes échappatoires. La location du matériel sur place est possible.

Autre parcours présent dans la vallée de la Vésubie : la via ferrata des canyons de Lantosque. Le cheminement de 1 200 mètres surplombe les rivières Riou et Vésubie, et longe le village. Depuis le départ de la Cougourdière, vous emprunterez, pendant 3h30, 5 ponts de singe et 5 passerelles (aux noms évocateurs comme la passerelle de l'abîme !), des poutres et des escaliers à flanc de roche. Bien entendu, la sécurité est optimale !

Le paradis des randonneurs, à pied, à cheval, avec un âne...

La vallée de la Vésubie et du Valdeblore est aussi le paradis des randonneurs. Que vous soyez sportif ou non, vous trouverez une grande variété d'itinéraires tous niveaux : depuis la petite balade entre amis sur des sentiers aux alentours des villages jusqu'aux circuits de moyenne et de haute montagne avec des dénivelés très importants pour les marcheurs les plus endurcis.

Vous aurez donc l'embarras du choix parmi les 450 kilomètres de sentiers entièrement balisés, dont une grande partie au coeur du Parc national du Mercantour, de tous niveaux et de toute durée d'excursion sans oublier les quatre itinéraires de grande randonnée (GR) qui traversent la vallée et les deux circuits historiques et d'exception que sont la " route des Grandes Alpes " et " la Via Alpina " qui viennent compléter cette offre déjà importante.

L'ensemble de ces sentiers est parfaitement balisé et offre le maximum de sécurité : un plan départemental de randonnées a d'ailleurs permis la mise en place d'une signalétique homogène, d'un balisage au sol sécurisant et d'outils d'information.

Pour les cavaliers qui souhaitent découvrir la Vésubie du haut de leur monture, sentiers muletiers, petits chemins forestiers, drailles de transhumance... les itinéraires sont nombreux ! Des centres équestres à La Colmiane et au Boréon proposent ainsi des initiations, des randonnées à la journée, à la semaine, en gîte ou en bivouac. La forme la plus agréable pour découvrir le Mercantour s'effectue à cheval depuis Saint-Martin-Vésubie sur l'itinéraire équestre des espaces naturels franco-italiens, balisé et doté de haltes aménagées pour cavaliers et chevaux. Et n'oubliez pas : le cheval peut aussi être un bon compagnon l'hiver. À la Ferme du Mercantour, vous pouvez vous initier au plaisir de la glisse, tracté par un cheval. Le ski joëring se pratique dans la forêt du Valdeblore.

Enfin, l'âne est également un bon équipier pour faire des randonnées en famille. Il fera la joie de vos enfants et vous délestera de vos bagages !

 

Infos futées

 

Quand ? On peut y aller toute l'année, même si le printemps et l'été indien sont les périodes les plus agréables.

 

S'y rendre. Via Nice : en avion, en train ou en voiture, tout est possible.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

OFFICE DE TOURISME DE LA VALLEE DE LA VESUBIE - Plus d'informations sur le site

PARC NATIONAL DU MERCANTOUR - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Comparez les meilleures offres de campings - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez