Édifiée dans une boucle de la rivière Roya, Breil s'étend jusqu'au pied de la montagne de l'Arpette (1 610 m), son rempart de défense naturel. L'ancienne cité fut désenclavée à la fin du XIXe siècle grâce à la route la reliant à Vintimille en Italie puis avec l'arrivée du train. Breil fut longtemps une étape sur la route du sel, cette voie muletière entre le Piémont et la Méditerranée. Agrandie et rendue carrossable après la création du port de Nice, elle devint la " Voie Royale " qui reliait Nice à Turin permettant le transit des marchandises et favorisant l'essor des villages traversés. Breil a gardé de l'époque médiévale les ruelles étroites et les passages couverts (courreou) et de l'architecture ligure, les places à arcades, les maisons aux façades colorées, les décors peints en trompe-l'oeil et les tuiles vernissées des clochers. Chef-lieu de canton, Breil fut donnée à la France en 1860. Les hameaux qui lui sont rattachés ne devinrent français qu'en 1947 seulement : Libre, réputé pour la culture des oliviers, et Piène-Haute, à la cime d'un éperon rocheux.

Les lieux incontournables de Breil-sur-Roya

Comment partir à Breil-sur-Roya ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Breil-sur-Roya

Photos de Breil-sur-Roya

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

6.95 €
2018-03-26
360 pages
Ailleurs sur le web
Avis