Le village aurait été fondé vers 400 ans avant J.-C. par les Bormani, tribu ligure venue d'Italie qui vivait de piraterie jusqu'à la pacification romaine. Au IXe siècle, les habitants émigrent sur les hauteurs pour échapper aux attaques des Sarrasins. Le village était dominé par le château des seigneurs de Fos qui appartenait à la même famille que les vicomtes de Marseille. Violents et querelleurs, ils n'hésitaient pas à monter des coups de main contre les villages voisins. En 1416, l'un d'eux enleva le prieur de la chartreuse de la Verne pour lui extorquer des terres. A la fin du XVIe siècle, le comte de Carcès fit assassiner le seigneur de Bormes en son château. Sous l'Ancien Régime, Bormes était devenu le modèle d'un village autogéré par un conseil formé de bourgeois, d'artisans et de paysans. Deux Borméens célèbres, Hippolyte Mourdeille - 1758-1807 - et Hippolyte Bouchard - 1780-1837 - partirent aider les révolutionnaires d'Amérique latine à se libérer de la colonisation espagnole. Pour honorer leur mémoire, Bormes célèbre l'indépendance de l'Argentine, chaque année, le 9 juillet. A la fin du XIXe siècle, les explorateurs anglais rapportèrent du Mexique une plante vivace, aux minuscules fleurs jaunes, le mimosa. Cette plante de la famille des acacias trouva dans l'amphithéâtre rocheux du village de Bormes un microclimat idéal. Il en existe environ mille deux cents espèces dont plus de sept cents sont originaires d'Australie. A Bormes, il y en a 90 variétés. C'est la variété acacia déalbata qui s'est répandue le plus facilement dans les sols siliceux de Cannes, de Bormes et de Mandelieu pour former de vastes massifs. L'absolu de mimosa est utilisé en parfumerie et en cosmétologie pour fabriquer des savons et l'eau de Bormes, de même qu'en cuisine où il entre dans la composition de bonbons, gelées de mimosa, sirops ainsi que la mimosette, brioche décorée de grains de mimosa et fourrée de crème. La dénomination de Bormes-les-Mimosas se généralisa dans les années vingt et devint officielle en 1968. Le mimosa, devenu le symbole de la cité, est fêté chaque année en février avec le corso fleuri. La ville s'enorgueillit aujourd'hui de posséder une collection de mimosas unique au monde dans un parc municipal, le parc Gonzalez - 3 000 mètres carrés pour deux cent cinquante espèces. Bormes a obtenu la médaille d'or du Concours européen des Villes et Villages fleuris en 2003, et celle du concours Fleur d'Or en 2013, ainsi que le label Jardins Remarquables à l'été 2015, et que le prix de la Diversité Végétale en 2016.

Les lieux incontournables de Bormes-les-Mimosas

Comment partir à Bormes-les-Mimosas ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Bormes-les-Mimosas

Photos de Bormes-les-Mimosas

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-04-25
480 pages

Reportages & actualités de Bormes-les-Mimosas

Ailleurs sur le web
Avis