Après Chiharu Shiota et Robert Combas, c'est au tour d'Abdelkader Benchamma de se confronter à l'église désacralisée du Carré Sainte-Anne. De style néogothique, elle offre de grands espaces d'exposition. Pour dompter le lieu, l'artiste, ancien étudiant aux Beaux-Arts de Montpellier, a créé des oeuvres tout en continuité. Le résultat ? Des fresques géantes en noir et blanc. Ni abstrait, ni figuratif, il est difficile de mettre des mots sur le travail de l'artiste. Il jongle entre le dessin maîtrisé et détaillé et le jet d'encre violent. Visitez en plusieurs fois cette exposition dont l'entrée est gratuite. Vous apprécierez l'ampleur des détails. Des lignes et des traits dessinés avec patience et violence qui témoignent de la palette d'un Benchamma imaginatif et sans limites. Vous avez jusqu'au 30 novembre.

 Exposition Abdelkader Benchamma "Le Soleil comme une plaque d'argent mat" - Du 10 octobre au 30 novembre 2014. Carré Sainte-Anne, 2, rue Philippy, Montpellier.