Climat en Thaïlande

La Thaïlande, du fait de sa latitude et de l’influence des moussons sud-ouest et nord-est, jouit en toute saison d’un climat tropical humide. La distance du nord au sud-est est d’environ 1 900 km et le gradient de latitude de 15° environ au nord, Mae Sai, 20,5°N, au sud Betong 5,6°N. Ces éléments réunis confèrent à la Thaïlande un des climats les plus variés de l’Asie du Sud-Est. La mousson nord-est (novembre-décembre à février-mars) apporte de l’air frais et sec, la mousson sud-ouest (mai-juin à octobre-novembre) son cortège de pluies (les moussons déterminent les pluies qui, elles-mêmes, déterminent les saisons). Depuis le début de la déforestation, aggravée ces 25 dernières années en Asie du Sud-Est, le climat a beaucoup changé, pour devenir extrêmement imprévisible. Il pleut parfois en saison sèche et en hiver, alors qu’il devrait faire moins de 20 °C à Chiang Mai, la température peut monter jusqu’à 28 °C.

Les saisons

On distingue, avec des différences de gradient thermique entre les régions, deux saisons en Thaïlande (certains disent trois saisons, la troisième étant une sous-partie de la saison sèche, surtout prononcée dans le Nord), la saison sèche : de novembre à avril et la saison des pluies de mai à octobre. La mousson atteint son paroxysme pendant les mois de juillet, août et septembre. Dans tout le pays, les mois de mars et avril sont les plus chauds.

Bangkok

Autant vous prévenir, à Bangkok il fait chaud toute l’année ! Les températures minimales oscillent entre 21° et 26 °C, les températures maxima entre 31° et 37 °C. La meilleure période pour visiter la ville s’étale de novembre à février, il fait chaud, mais le climat n’est pas trop humide et le ciel est plutôt clair, même si des pluies sporadiques peuvent avoir lieu. De mars à mai, il y fait très chaud et le taux d’humidité est assez élevé.  La mousson arrive aux environs de fin mai, et s’installe jusqu’au mois d’octobre. Les températures descendent, mais l’humidité grimpe, les pluies sont relativement fréquentes et il arrive que des orages éclatent. Le ciel est souvent gris et nuageux, mais des éclaircies peuvent survenir entre deux averses. Il arrive que des rues soient complètement inondées.

Le Nord

Il fait également chaud toute l’année dans les plaines du nord du pays, cependant les nuits peuvent être fraîches pendant l’hiver. Les températures minimales vont de 14° à 24 °C, les températures maxima s’étalent de 28° à 36 °C.  Ainsi à Chiang Mai, il arrive que les températures nocturnes descendent à 5 °C pendant les mois de décembre et janvier, mais entre mars et mai elles peuvent atteindre 38 °C la journée ! La meilleure période pour visiter le Nord de la Thaïlande va de décembre à la mi-février.

Dans les régions montagneuses du nord, aux frontières du Myanmar et du Laos, le climat varie selon l’altitude. Les nuits peuvent être froides pendant l’hiver, mais les journées sont agréables avec un ciel clair. Les pluies de mousson y sont plus violentes que dans les plaines.

Le Sud-Est

La zone le long du Golfe du Siam, de Prachuap Khiri Khan à la frontière malaise (incluant les îles de Koh Samui, Koh Changan, et Koh Tao), est surnommée la côte pluvieuse. La chaleur y est constante et les températures varient peu. L’eau a une température oscillant entre 26° et 30 °C toute l’année. Idéal pour la baignade ! La mousson y est moins intense (de mai à septembre) ; il pleut régulièrement de petites averses. Par contre d’octobre à novembre, cette zone connaît une mousson inverse favorisée par la chaleur de la mer. Les pluies sont abondantes et fréquentes.

Le Sud-Ouest

Le long de la côte Andaman connaît un climat différent que celui du littoral du Golfe de Thaïlande. Cette zone comprend les stations balnéaires les plus célèbres : Phuket, Krabi, Khao Lak, la baie de Phang Nga, et les îles de Koh Lanta, Koh Phi Phi ou encore Koh Lipe. Des pluies torrentielles s’abattent en été lors de la mousson, avec une période intense vers septembre et octobre. Les transports maritimes peuvent en être affectés du fait d’une mer assez agitée. La meilleure période pour visiter cette zone s’étale donc de décembre à mars.

Cyclones et tsunamis

Les cyclones balaient fréquemment le Sud de la Thaïlande (de Bangkok à la frontière malaise) mais leur intensité est très variable. En fait ceux venus du Pacifique sont appelés typhons et se déplacent d’est en ouest. Ils sont fréquents de septembre à novembre. Les cyclones venant de l’océan indien se déplacent eux d’ouest en est, ils peuvent affecter la partie sud du pays toute l’année, mais plus particulièrement entre mai et décembre. Typhons et cyclones peuvent apporter des vents violents et des pluies torrentielles.

Le 26 décembre 2004, la Thaïlande a été fortement touchée par le plus grave tsunami de l’histoire. Il a principalement touché l’ouest du pays (côte de la mer d’Andaman) et a fait plus de 5 395 morts, 2 845 disparus et 8 450 blessés (selon les sources officielles), dont la majorité était des touristes étrangers. Ce tsunami est né d’un tremblement de terre dans l’océan indien dont l’épicentre était proche de l’île de Sumatra (Indonésie). Les dégâts ont été titanesques. Le manque de prévention de la part du gouvernement a entraîné la mise en place d’un système d’alerte aux tsunamis. Le National Disaster Warning Centre peut alerter la population, via des satellites et des tours d’alerte, en moins de 15 minutes après que la première vague se forme. Des plans d’évacuation des zones à risques ont également été mis en place. Vous apercevrez certainement ces tours d’alerte et des panneaux d’évacuation lors de votre séjour dans la côte sud-ouest du pays.