Le Nord de la Thaïlande fut tout d'abord le royaume historique du Lanna, ce qui signifie : " million de rizières ". La disposition géographique de cette zone montagneuse, les diverses ethnies qui composent sa population et un climat particulier en font une contrée à part. Il y a une cinquantaine d'années, le trafic de l'opium a donné son nom mythique au fameux Triangle d'or, secteur localisé à l'extrême nord du pays, aux confins des frontières entre Thaïlande, Laos et Myanmar.

Le point culminant de cette région montagneuse - Doi Inthanon - s'élève à 2 595 m, et Chiang Mai, située au coeur de la vallée centrale, est à 300 m d'altitude : les températures régionales sont évidemment plus fraîches qu'à Bangkok. Chiang Mai est traversée par la rivière Ping irriguant la plaine centrale avant de rejoindre le fleuve Chao Phraya, plus au sud. Autrefois, le Nord du pays était recouvert de forêts denses. Elles sont à présent accessibles aux randonneurs venus côtoyer les montagnards. Ces paisibles autochtones sont de condition modeste, et il convient de respecter leurs coutumes et leur condition humble. En ce qui concerne les minorités ethniques - " Hill Tribes " - certains ethnologues estiment qu'il faut absolument préserver les traditions ancestrales des montagnards, même si cela revient à les maintenir dans une forme de précarité. Pourtant, l'accès de tous aux médicaments, la scolarité pour les enfants, la mise en place d'un réseau de distribution d'eau potable sont des entreprises louables... Faut-il rejeter le progrès pour maintenir le mode de vie traditionnel de ces ethnies, derniers vestiges du passé : vaste débat !

Les lieux incontournables du Nord

Organiser son voyage dans le Nord

Photos du Nord

13.95 €
2019-02-20
624 pages

Reportages & actualités du Nord

Avis