Le Kansai, que l'on appelle également Kinki, fut le foyer historique, culturel et économique du Japon. Le Kansai est situé entre deux mers, la mer du Japon et l'océan Pacifique, et même entre trois si on ajoute la mer intérieure où vient se placer Shikoku.

Cette situation exceptionnelle a permis au Kansai non seulement de devenir la région charnière qui articule les échanges entre le Sud et le Nord, mais encore celle qui contrôle et répartit ces mêmes échanges depuis plusieurs siècles à l'intérieur du Japon. Elle a évidemment favorisé les liens avec les pays étrangers une fois la politique de repli abandonnée.

Il est difficile de présenter le Kansai sans faire référence à la renommée culturelle et religieuse de ses capitales. Nara fut la première capitale du Japon et Kyōto devait le rester, elle aussi, pendant plus de mille ans. Elle eut la chance de ne pas être bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale et l'on peut toujours voir s'épanouir la fine fleur de la culture japonaise dans son écrin naturel. Au sud-ouest de Nara s'élève Kōya-san, un des monts bouddhistes les plus sacrés du pays, tandis qu'au sud-est se trouve Ise-jingū, l'un des sanctuaires shintō les plus connus du pays. Quant au château de Himeji, il constitue l'un des fleurons de l'architecture féodale du Japon. Le Kansai n'est pas seulement tourné vers le passé, loin de là. La région qui englobe Kyōto, Ōsaka et Kōbe (le Keihanshin) est le second pôle d'activité économique du pays, après le Keihin qui regroupe la conurbation de Tōkyō et Yokohama. Ōsaka, tout comme Tōkyō, est une ville bouillonnante d'activités. Grâce à son dynamisme, et malgré le terrible tremblement de terre de 1995, Kōbe est devenu le port le plus ouvert sur les échanges avec les pays d'Asie du Sud-Est et l'Europe : c'est une ville atypique et cosmopolite.

Les lieux incontournables du Kansai

Organiser son voyage dans l'Kansai

Photos du Kansai

OSAKA & HYOGO

Guide OSAKA & HYOGO

OSAKA & HYOGO 2019/2020

13.95 €
2018-11-14
216 pages

Reportages & actualités du Kansai

Avis