Kyōto n'est pas le Japon a-t-on coutume de dire. C'est le Japon traditionnel. Ancienne capitale du Japon, Kyōto est située, comme Tōkyō, sur l'île de Honshū et dans la région du Kansaï. Le Shinkansen, train à grande vitesse, relie Tōkyō à Kyōto en 2h40. Kyōto est à 1h15 de l'Aéroport International du Kansai, à côté d'Ōsaka. La vieille ville abrite une profusion de temples, de palais et de jardins, tous plus fascinants les uns que les autres. Il y a plus de 2 000 jardins japonais à Kyōto ! Le Temple Kinkakuji et 16 autres temples et sanctuaires sont classés au patrimoine mondial par l'UNESCO. Dans les ruelles aux maisons de bois, vous croiserez les geikos, les belles geishas de Kyōto. Il faut voir le marché traditionnel de Nishiki, partir sur les routes du thé, déguster une glace du thé matcha et savourer le thé sencha local, assister à une représentation de théâtre traditionnel. Kyōto c'est aussi un environnement naturel remarquable. Prévoyez des randonnées en montagne, sur les pentes du mont Hiei, sans oublier de programmer une excursion sur les rives du lac Biwa et, bien entendu, une journée pour la découverte d'Ōsaka.

Les lieux incontournables de KYŌTO

Quand partir à KYŌTO ?

Quand partir au Japon ? Le printemps et l'automne sont les hautes saisons touristiques au Japon, c'est donc à cette période que les tarifs des hôtels sont les plus élevés et dans la mesure où l'hébergement est la dépense budgétaire la plus importante au Japon donc il peut être intéressant de partir hors saison pour faire des économies. Pour éviter les plus fortes affluences et payer moins cher, la meilleure période pour voyager au Japon est fin novembre-début décembre, fin février-début mars, ou fin mai et juin, c'est-à-dire durant la basse saison touristique. Si vous partez au Japon au printemps vous pourrez assister au Hanami, la fête des cerisiers sakura en fleur. Un événement national. Le 5 mai, c'est la fête des enfants. En automne, on célèbre le flamboiement des érables et des ginkgo bilobas. C'est Moniji. En toute saison, sachez que vous pouvez trouver en location à coût réduit un appartement ancien, peu prisé des Japonais. Les touristes occidentaux apprécieront son charme rétro. Évitez toutefois l'hiver car dans les vieux logements, le chauffage est sommaire. Sachez enfin que le Festival Gion Matsuri de Kyōto a lieu mi-juillet. C'est le plus connu du Japon. Il se déroule autour du sanctuaire Yasaka-jinja et voit le défilé d'une trentaine de chars, appelés yamaboko. Ce festival millénaire fut initié pour apaiser la divinité afin de lutter contre les fléaux et les maladies. Sachez enfin que pour visiter la villa impériale de Katsura, l'un des plus beaux fleurons de l'architecture et du jardin paysager traditionnels japonais, tout comme la villa impériale de Shugakuin (XVIIe siècle) il vous faut obtenir un permis auprès de l'Agence de la Maison Impériale. L'autorisation peut prendre plus d'une semaine. Faites votre demande aussitôt que possible.

Comment partir à KYŌTO ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés
  • Partir seul(e)
  • Se déplacer

À destination du Japon, l'offre est très large. On vous proposera pour une première fois des circuits pour découvrir le triptyque Tōkyō, Kyōto, Nara en une semaine. Pour un temps plus long, Ōsaka et Hiroshima pourront être rajoutés au programme. Contrairement aux idées reçues, les petits budgets peuvent trouver une formule de séjour à Kyōto en liberté à prix correct avec hébergement en petite chambre. Les gros budgets ont le choix des ryokans de luxe.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Sur place, voyager seul ne pose aucun problème, le Japon est un pays très sûr et les Japonais étant toujours prêts à vous aider. Une jeune fille seule peut rentrer à son logement au milieu de la nuit, sans être importunée. Le seul hic c'est la langue. Les Japonais maîtrisent rarement l'anglais. Prévoir un lexique ou Google traduction. Réservez quelques nuits dans une auberge avant de partir. Sur place vous vous ferez des contacts et trouverez à loger à prix intéressants.

En ville, l'idéal est le vélo. Vous trouverez à Kyōto plusieurs loueurs et des parkings dédiés. Certaines zones du vieux Kyōto sont piétonnes. Les randonnées pédestres dans les parcs et jardins, mais aussi dans les montagnes environnantes sont un plaisir. Les transports en commun, tram, métro, bus, sont efficaces mais chers car de différentes compagnies : plusieurs tickets sont nécessaires pour un trajet. Certaines lignes vers la campagne traversent un environnement naturel magnifique.

Organiser son voyage à KYŌTO

Photos de KYŌTO

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

OSAKA & HYOGO

Guide OSAKA & HYOGO

OSAKA & HYOGO 2019/2020

13.95 €
2018-11-14
216 pages

Reportages & actualités de KYŌTO

Avis