Au sud de l'île de principale de l'archipel nippon, c'est la troisième plus grande ville du Japon, réputée pour sa street food et sa vie nocturne très animée. Ōsaka c'est le Japon moderne, celui du business, mais aussi de l'épicurisme. Port marchand dynamique et ville japonaise aux buildings audacieux, Ōsaka occupe une baie magnifique. Baignée de canaux, c'est tout à la fois une ville moderne et une cité qui valorise ses monuments historiques et garde ses traditions vivantes, fière d'avoir vu naître le théâtre de marionnettes Bunraku, elle abrite l'Universal Studios JapanTM, parc à thème reproduisant la fièvre de Hollywood. Si vous ne deviez visiter qu'un monument, ce serait le château d'Ōsaka, jadis le plus important du Japon, édifié en 1586. On visite la copie conforme du bâtiment original qui abrite, sur 5 étages, une magnifique collection de documents et d'objets d'art liés à la noblesse locale et à l'histoire d'Ōsaka. Il faut voir aussi le sanctuaire shinto Sumiyoshi Taisha et le temple bouddhiste Shi Tennō-ji qui date de 593. Entre deux bras de la rivière Yodo, Nakanoshima est le centre administratif de la ville. On y trouve le sanctuaire Temmangu, à proximité de la grande rue commerçante Tenjinbashi. Les quartiers de distractions et de shopping les plus visités sont ceux d'Umeda et de Namba. Il faut aussi cheminer dans le Tennōji park, poumon vert du centre-ville où l'on appréciera particulièrement le jardin Keitakuen. Incontournable enfin la visite de l'aquarium Kaiyukan, le plus grand du monde.

Les lieux incontournables d'ŌSAKA

Quand partir à ŌSAKA ?

Quand partir au Japon ? Le printemps et l'automne sont les hautes saisons touristiques au Japon, c'est donc à cette période que les tarifs des hôtels sont les plus élevés et dans la mesure où l'hébergement est la dépense budgétaire la plus importante au Japon donc il peut être intéressant de partir hors saison pour faire des économies. Pour éviter les plus fortes affluences et payer moins cher, la meilleure période pour voyager au Japon est fin novembre-début décembre, fin février-début mars, ou fin mai et juin, c'est-à-dire durant la basse saison touristique. Si vous partez au Japon au printemps vous pourrez assister au Hanami, la fête des cerisiers sakura en fleur. Un événement national. Le 5 mai, c'est la fête des enfants. En automne, on célèbre le flamboiement des érables et des ginkgo bilobas. C'est Momiji. En toute saison, sachez que vous pouvez trouver en location à coût réduit un appartement ancien, peu prisé des Japonais. Les touristes occidentaux apprécieront son charme rétro. Évitez toutefois l'hiver car dans les vieux logements, le chauffage est sommaire. Fin juillet se tient à Ōsaka l'un des plus grands festivals du Japon : Tenjin matsuri. Et c'est un défilé de bateaux sur la grande rivière d'Ōsaka, portant des temples et sanctuaires miniatures et de grands feux spectaculaires. À l'occasion la ville est ornée d'une multitude de torches et de lampions. C'est un rendez-vous très populaire, festif et familial.

Comment partir à ŌSAKA ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés
  • Partir seul(e)
  • Se déplacer

À destination du Japon, l'offre est très large. On vous proposera la découverte cumulée de Kyōto et Ōsaka, par exemple. Contrairement aux idées reçues, les petits budgets peuvent trouver une formule de séjour à Ōsaka, en liberté, à prix correct, avec hébergement en petite chambre. Les gros budgets ont le choix des séjours en ryokans de luxe.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Ōsaka est à 3h de Tōkyō par le Shinkansen, le train à grande vitesse, et à 1h d'avion. Par ailleurs, son aéroport international accueille des vols directs quotidiens depuis l'Europe. Sur place, voyager seul ne pose aucun problème, le Japon est un pays très sûr et les Japonais étant toujours prêts à vous aider. Le seul hic c'est la langue. Les Japonais maîtrisent rarement l'anglais. Prévoir un lexique ou Google traduction. Réservez quelques nuits dans une auberge avant de partir. Sur place vous vous ferez des contacts et trouverez à loger à prix intéressants.

À Ōsaka vous avez le choix des transports : taxi, métro ou train. Pour le taxi, notez à l'avance l'adresse de votre destination en japonais sur un papier, car les conducteurs ne connaissent pas tous l'anglais. Les transports en commun sont efficaces. Si vous vous déplacez beaucoup mieux vaut acheter des pass. La ville est desservie par 9 lignes de métro, 6 grandes lignes de train et 10 lignes régionales qui relient la ville à sa banlieue.

Organiser son voyage à ŌSAKA

Photos d'ŌSAKA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

Avis