Une expression japonaise dit que comprendre Kumano c'est comprendre le Japon. Les chemins de Kumano Kodo sont un ensemble de sentiers de pèlerinage situé au sud de la péninsule de Kii. Durant plus d'un millénaire, ils ont été parcourus par de nombreux pèlerins de tout rang, du simple paysan au premier empereur qui créa l'unité japonaise. Ces chemins offrent trois grands itinéraires, parfois difficiles dans une région isolée et montagnarde, sur la côte de la péninsule qui est irrégulière et accidentée, dans la forêt tempérée et humide. Celui de Nakahechi est particulièrement riche en témoignages du passé. Des pierres gravées et des rochers énormes, des montagnes et des plaines, des rivières et des chutes, des sources d'eau chaude et des forêts luxuriantes sont déifiés et révérés comme des divinités, kami en japonais... Les chemins de Nakahechi, Iseji, Omine et de Ohechi relient les grands sanctuaires, Kumano Hongu Taisha (considéré comme l'épicentre), Kumano Haytama Taisha, Kumano Nachi Taisha. Celui de Nachi taisha, avec en contre-fond la plus grande cascade du Japon, no Otaki (qui mesure 133 mètres de haut), est un parfait exemple de syncrétisme, c'est-à-dire de la combinaison des deux religions japonaises, le bouddhisme et le shintoïsme. No Otaki est vénérée depuis des temps immémoriaux en tant que divinité du shinto et la forêt vierge environnante est protégée au titre de trésor national. Depuis 2004, ces chemins de pèlerinage sont enregistrés comme patrimoine culturel mondial de l'UNESCO sous l'appellation de Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les Monts Kii. Ils sont jumelés avec ceux de Saint Jacques de Compostelle.

À voir / À faire à KUMANO

Organiser son voyage à KUMANO

Photos de KUMANO

OSAKA & HYOGO

Guide OSAKA & HYOGO

OSAKA & HYOGO 2019/2020

13.95 €
2018-11-14
216 pages
Avis