FLORENCE - TOSCANE - guide touristique du Petit Futé

Benvenuti in Toscana e Umbria !

Si vous cherchez la dolce vita, nul doute que vous la découvrirez en parcourant la Toscane et l'Ombrie, deux régions fascinantes où l'on se laisse bercer par de hauts coteaux tavelés du vert des cyprès et parsemés de cités médiévales.

Fidèle à sa réputation, la Toscane enchante car elle forme un ensemble harmonieux depuis le plus petit hameau jusqu'à Florence la Magnifique. Cette osmose entre l'art et le paysage constitue probablement le socle du pur chef-d'oeuvre d'une humanité subtile, intelligente et très attachée à la beauté. Cet épanouissement suprême, accompli à la Renaissance entre 1300 et 1500, pose les bases de l'humanisme, notamment incarné par le poète florentin Dante. Connaisseurs, amateurs d'art et autres historiens viennent depuis des siècles suivre les traces de Léonard de Vinci, Michel-Ange, Botticelli, Giotto, Brunelleschi ou Vasari, pour explorer ce territoire qui a tant à offrir.

La discrète voisine de la Toscane, à l'écart des sentiers battus, est une région fascinante et méconnue. L'Ombrie, coeur vert de l'Italie prisé des connaisseurs, se découvre au fil de petits bourgs médiévaux cachés entre vignes et oliviers. Une destination de choix pour les amateurs d'art, à l'image de sa capitale, Pérouse, dont les origines remontent à l'époque étrusque.

Gourmets et oenophiles ne seront pas en reste, loin de là ! La cuisine, généreuse et délicate, vous fera (re) découvrir les saveurs authentiques d'un riche terroir. Cèpes, truffes, safran, huile d'olive... Une tradition gastronomique ancestrale qui regorge de plats typiques, telle la fameuse bistecca alla Fiorentina, accompagnée d'un chianti. Une certaine idée du bonheur ?

Alors préparez-vous à une délicieuse douceur de vivre, car la Toscane et l'Ombrie sont l'antre de la dolce vita, cette agréable et unique musique à l'italienne. Hédonisme et paysages émouvants donc... Buon viaggio a tutti !

FLORENCE - TOSCANE : les adresses futées

FLORENCE - TOSCANE : Idées de séjour

Voici quelques idées d'itinéraires à travers la Toscane et l'Ombrie : séjours courts, moyens et longs, pour tenter d'en découvrir un maximum d'aspects. De l'arrière-pays à la côte étrusque, le voyageur découvrira les grandes villes d'art, des endroits pittoresques moins connus, une cuisine savoureuse, un artisanat délicat et un savoir-vivre. Enfin, quelques idées de séjours thématiques sont présentées car, en Toscane et en Ombrie, il y en a vraiment pour tous les goûts !

Séjours courtsHaut de page
Un long week-end à Florence : pour les férus d'histoire de l'artHaut de page

Jour 1. Débutez votre séjour en vous laissant imprégner par l'ambiance de la ville. Flânez dans les rues et sur les places : la Piazza della Signoria et ses légendaires statues, la Piazza della Repubblica et ses cafés animés. L'après-midi, longez le fleuve et passez le ponte Vecchio, véritable symbole de Florence, pour découvrir le quartier de l'Oltrarno. Le majestueux palazzo Pitti vous tend les bras, et l'on peut notamment y visiter la galerie Palatine qui regroupe des peintures de Raphaël, Véronèse, Botticelli... Les somptueux jardins de Boboli sont juste à côté et méritent évidemment que l'on s'y attarde. Enfin, la montée au fort du Belvedere vous offrira un très beau panorama sur la ville.

Jour 2. Impossible de ne pas visiter la galerie des Offices ! C'est l'un des plus importants musées de peinture au monde. Les plus grands chefs-d'oeuvre des maîtres italiens y sont exposés : La naissance de Vénus de Botticelli, L'Annonciation de Léonard de Vinci, La Méduse du Caravage... Le bâtiment voisin, le palazzo Vecchio, avec son célèbre beffroi, est également à visiter. Les salles ornées de dorures, fresques, boiseries et plafond à caissons sont de véritables splendeurs.

Jour 3. A ne surtout pas manquer également : la cathédrale Santa Maria del Fiore, ou Duomo. Admirez sa façade en marbre polychrome et, une fois à l'intérieur, levez le nez vers les magnifiques fresques de la coupole. Les plus courageux entameront l'ascension du campanile pour profiter de la vue ! Juste en face, on trouve le baptistère de Saint Jean-Baptiste aux portes en bronze doré (les panneaux originaux sont à voir au musée de l'oeuvre du Duomo). En empruntant la via del Proncosolo, vous pourrez rejoindre le musée du Bargello qui abrite des sculptures de Michel-Ange et de Donatello. Enfin, arpentez la via dell'Anguillara pour aller contempler la basilique Santa Croce.

Jour 4. Visitez la galerie de l'Accademia, où est conservé le fameux David de Michel-Ange, mais aussi de merveilleuses peintures gothiques. Enfin pour terminer votre long week-end par un bain de foule et faire quelques emplettes, n'hésitez pas à faire un détour par l'un des marchés de Florence comme le Mercato Centrale, le Mercato San Lorenzo ou le marché aux puces de la Piazza dei Ciompi.

Un long week-end en Toscane : à travers les joyaux du Patrimoine mondial de l’UnescoHaut de page

Jour 1 : Florence. La cité des Médicis mériterait qu'on lui consacre plus qu'une journée tant elle offre de richesses à découvrir. En une journée néanmoins, le visiteur peut déjà avoir un bel aperçu de la capitale toscane. La visite commencera, pour l'esthète, par un passage obligé à la Galerie des Offices dont les collections séduiront également les non-initiés. Au coeur du centre historique, la Piazza della Signoria, le Palazzo Vecchio, le Baptistère et le Duomo capteront toute votre attention. Pour éviter le syndrome de Stendhal (voir à ce propos le film homonyme de Dario Argento), vous irez prendre un peu d'air le long de l'Arno et vous promener et/ou faire du shopping sur le Ponte Vecchio. Une fois sur l'autre rive, vous pouvez continuer votre promenade jusqu'au parc du Giardino di Boboli. A voir également : Santa Croce et Santa Maria Novella.

Jour 2 : Lucques et Pise. Florence - Lucques (80 km). Arrivée en matinée à Lucques. Promenade sur l'enceinte fortifiée (passeggiata delle mura) et dans la ville. A ne manquer sous aucun prétexte, la Piazza dell'Anfiteatro, qui a conservé la forme de l'antique amphithéâtre. Visite du Duomo (cathédrale de San Martino, XIe siècle) et de la basilique de San Frediano (XIIe). Shopping ou visite du palais Pfanner et de son jardin à l'italienne. En début d'après-midi, départ pour Pise (25 km). Si vous arrivez en train, faites un détour par l'église Sant'Antonio Abate (à 500 m de la gare), où vous pourrez admirer sur sa façade la dernière fresque réalisée par Keith Harring en 1989 (Tuttomondo). Poursuivez ensuite en direction de l'Arno pour voir la petite église gothique Santa Maria della Spina (XIIIe) et enfin le célèbre Campo dei Miracoli avec sa tour penchée, son baptistère et son Duomo. Visite facultative du Camposanto et du Museo dell'Opera del Duomo.

Jour 3 : San Gimignano et Sienne. Pisa - San Gimignano (77 km). Départ pour San Gimignano, charmante petite ville médiévale pittoresque de la province de Sienne figurant dans la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Vous vous promènerez dans ses ruelles, à l'ombre de ses tours, vous profiterez du panorama qu'elle offre sur les campagnes vallonnées et, en fin de matinée, vous la quitterez pour partir à la découverte du chef-lieu de la province : Sienne (40 km). Vous y visiterez son Duomo et les nombreux autres édifices religieux que la ville recense. La Piazza del Campo sera le point de départ de vos déambulations. Sienne, comme San Gimignano, est caractérisé par ses maisons-tours, symboles de la puissance de ceux qui les firent ériger. Si votre visite de Sienne coïncide avec un des deux Palii (le Palio di Provenzano le 2 juillet et le Palio dell'Assunta le 16 août), vous aurez la chance d'assister à un des événements les plus célèbres et importants du folklore italien. Visite facultative de la Pinacothèque nationale.

Jour 4 : retour à Florence. De retour à Florence, si vous avez le temps, quittez la ville une dernière fois pour l'admirer avec un peu de recul depuis Fiesole (8 km) ou bien profitez des dernières heures pour explorer une partie moins connue de la capitale toscane : pourquoi pas une balade dans San Frediano (Oltrarno) ou à San Lorenzo (quartier de Santa Maria Novella) ? Ou une sieste bien méritée au parc delle Cascine (Santa Maria Novella) ou aux jardins Bardini (Oltrarno), si vous avez déjà visité les jardins Boboli le premier jour. N'hésitez pas à entrer dans les églises et à admirer les façades, Florence est pleine de richesses à portée de main...

Une semaine : gastronomie toscane et richesse de la terreHaut de page

Jour 1 : Florence. Arrivée et balade dans le centre-ville.

Jour 2 : Florence-Greve in Chianti (25 km). Découverte des caves et de la culture vinicole de la Toscane.

Jour 3 : Greve in Chianti-San Gimignano (55 km). En quête d'approfondissement sur la gastronomie, l'itinéraire mène dans un village au riche passé et à la tradition de table bien préservée.

Jour 4 : San Gimignano-Grosseto (118 km). Arrivée au coeur de la Maremme. Choisir un parc et partir à la découverte des élevages, du monde rural et des vestiges cachés.

Jour 5 : Grosseto-Val di Cornia (60 km). Terre de fer, la région de Piombino propose de nombreuses excursions pour partir à la recherche du passé minier ancestral.

Jour 6 : Val di Cornia-Cecina (40 km). Remontée de la côte étrusque et voyage dans le temps à la découverte de cette civilisation.

Jour 7 : Cecina-Pise (40 km). Départ de Pise.

L'Ombrie en une semaineHaut de page

Jour 1 : Pérouse. Point de rencontre fascinant entre le monde rural et le monde urbain, la capitale de l'Ombrie est le point de départ parfait pour visiter une région souvent oubliée, à tort, des itinéraires touristiques.

Jour 2 : Pérouse. Une deuxième journée est nécessaire pour finir de voir les nombreux trésors architecturaux et culturels de la ville.

Jour 3 : Pérouse - Assise (28 km). Direction Assise, mythique, si religieux et énigmatique.

Jour 4 : Assise - Spolète (45 km). Spolète ou la bonne surprise de l'Ombrie avec une scène culturelle très active.

Jour 5 : Spolète - Norcia (42 km). Pour plonger au coeur de la ruralité ombrienne. Place à la tradition de la table.

Jour 6 : Norcia - Gubbio (124 km). Parce que Gubbio est un trésor caché, dont les tour-opérateurs parlent trop peu. La petite cité du nord de l'Ombrie mérite un détour. La route qui la relie au sud-est est magnifique, glissant sur les montagnes.

Jour 7 : Gubbio - Pérouse (42 km). Départ de Pérouse ou de Florence.

Séjour long : deux semaines en Toscane et en OmbrieHaut de page

Jours 1 et 2 : Florence. Vous débuterez votre séjour dans la magnifique cité des Médicis. Deux jours ne seront pas de trop pour visiter la Galerie des Offices, la Piazza della Signoria, le Palazzo Vecchio, le Baptistère, le Duomo, le Ponte Vecchio, la maison de Dante, Giardino di Boboli, Santa Croce et Santa Maria Novella.

Jour 3 : Florence - Arezzo (75 km). Départ pour Arezzo en matinée. Visite du Duomo et de la basilique San Francesco qui renferment des fresques de Piero della Francesca (XVe). Piazza Grande, église de Santa Maria della Piave, maison de Pétrarque.

Jour 4 : Arezzo - Castiglione del Lago (63 km). Départ pour l'Ombrie en direction de Castiglione del Lago sur le lac Trasimène où le voyageur trouvera un peu de repos avant de reprendre son exploration.

Jour 5 : Castiglione del Lago - Pérouse (46 km). Journée dédié à la découverte de la capitale de l'Ombrie et de ses trésors architecturaux. Piazza IV Novembre et Fontana Maggiore, Duomo di San Lorenzo, remparts étrusques et médiévaux, nécropole antique.

Jour 6 : Pérouse - Assise (28 km). Départ en matinée pour la ville de saint François et de sainte Claire. Basilique de San Francesco (et ses fresques de Giotto) et basilique de Santa Chiara. Facultatifs : la basilique Sainte-Marie-des-Anges et l'église de San Damiano qui se trouvent hors de la ville.

Jour 7 : Assise - Sienne (131 km). Retour en Toscane en direction de Sienne.

Jour 8 : Sienne. Piazza del Campo, Duomo, les maisons-tours. Visite facultative de la Pinacothèque nationale.

Jour 9 : Sienne - Piombino (115 km) - Elbe. Départ pour Piombino en matinée d'où vous prendrez le bateau pour gagner l'île d'Elbe. Vous passerez quelques jours de détente dans ce joyau de l'archipel toscan. A partir d'un point de chute au choix (Porto Azzurro par exemple), vous découvrirez en voiture les beautés de l'île.

Jours 10-11-12 : Elbe. Portoferraio (Palazzina dei Mulini et Villa Napoleonica di San Martino, les deux résidences de Napoléon durant son exil), Porto Azzurro, Capoliveri, Marciana Marina. Partez à la découverte des différentes plages qui vous offrent une incroyable variété de paysages (Cavoli, Biodola, l'Innamorata, Lacona, etc.).

Jour 13 : Elbe - Piombino - Pise (156 km). Départ de l'Elbe en matinée afin de pouvoir profiter des trésors de Pise en n'y arrivant pas trop tard : Piazza dei Miracoli avec le Duomo, le Baptistère, la tour penchée et le Camposanto ; l'église Santa Maria della Spina ; la fresque de Keith Harring Tuttomondo.

Jour 14 : Pise - Florence (101 km). Retour à Florence.

Séjours thématiquesHaut de page
A la découverte du patrimoine artistique de la Toscane et de l'OmbrieHaut de page

La Toscane est un berceau de la culture occidentale mais l'Ombrie n'est néanmoins pas en reste ! Un séjour thématique axé sur le patrimoine artistique de la Toscane et de l'Ombrie portera obligatoirement le visiteur à faire des choix et donc des sacrifices tant la matière est importante ! Que l'on se réfère à l'architecture, à la sculpture ou à la peinture, l'amateur d'art ne saura où donner de la tête entre la Piazza dei Miracoli de Pise et les tours de San Gimignano, le David de Michel-Ange (sa reproduction !) à Florence et le Guerriero de Botero à Pietrasanta, les fresques de Giotto à Assise et celles de Piero della Francesca à Arezzo... Partir sur les traces de Dante, Boccace et Pétrarque à Florence, Certaldo, Arezzo, un livre à la main, peut aussi réserver de belles surprises... On peut aussi choisir de programmer son séjour en fonction d'un festival - le festival lyrique Puccini à Torre del Lago par exemple, ou encore le festival des Deux Mondes de Spolète...

Des vacances sportivesHaut de page

Pour le sportif, la Toscane et l'Ombrie offrent de nombreuses possibilités : on pensera en premier lieu aux randonnées et au trekking, dans un cadre naturel éblouissant (le parc national des monts Sibillini en Ombrie, la Garfagnana toscane, l'île d'Elbe...). Une autre solution est encore d'arpenter le tracé médiéval de la via Francigena par exemple. En hiver, les pistes de l'Abetone satisferont le skieur. Pour ceux qui préfèrent la mer, les sports aquatiques pourront être pratiqués en Toscane, depuis une île ou sur la côte (plongée, voile, kitesurfing, etc.). Et pourquoi pas du parapente ? Enfin, il est d'usage courant de louer des vélos ; les possibilités de cyclotourisme offertes dans la région du Chianti sont parfaitement appropriées.

Un séjour spirituelHaut de page

Terre catholique par excellence, l'Italie regorge d'églises, de chapelles, de basiliques, de cathédrales et autres monastères... qu'il n'est pas nécessaire d'être croyant pour apprécier. Il n'est pas nécessaire non plus d'être catholique pour profiter de l'atmosphère hautement spirituelle et pacifiste qui règne à Assise, la ville de saint François et sainte Claire. Si on veut suivre les traces du poverello d'Assisi, on ne manquera pas de se rendre à Gubbio, où il a parlé au loup... Mais la Toscane et l'Ombrie comptent d'autres lieux de pèlerinage : citons le sanctuaire de la Madonna de Montenero près de Livourne mais surtout Cascia (en Ombrie) où est vénérée sainte Rita.

Gastronomie et shoppingHaut de page

Enfin, pour les dépensiers et les épicuriens, une quatrième formule de vacances thématiques peut être élaborée. Elle consistera simplement en... " se faire plaisir ". Et Dieu sait combien c'est facile en Italie ! Le lèche-vitrine est un excellent moyen de passer le temps entre les repas, tout en profitant des beautés de la ville. Malgré la prolifération des enseignes internationales, il est encore possible de trouver du made in Italy, dans les bijoux et le cuir, par exemple (les gants de chez Sermoneta !). Déambuler sur les marchés a gardé tout son charme en Italie, on ne s'en privera donc pas. On fera attention à ne pas dépenser toutes ses économies en escarpins et en cravates (ah ! la mode italienne !) : il faudra pouvoir goûter à tout quand arrivera l'heure du repas, ainsi qu'avant - à l'heure de l'apéro - et après (entre une glace stracciatella et un limoncello !). Et comme on ne fait pas les choses à moitié, on pensera à dédier une partie de son séjour à une des routes des vins en Toscane ou en Ombrie (celle du Chianti n'est pas la seule). Et on fera régime quand on rentrera !

« Le Vie Romee »

Si vous cherchez un itinéraire qui sorte de l'ordinaire, pourquoi ne pas emprunter l'un des 6 chemins des pèlerins reliant Florence à Rome : le Vie Romee. Ces anciennes voies de communication, respectueuses de l'environnement et de la campagne toscane, offrent un nouvel itinéraire culturel, riche en art et tradition, nourri de réflexion spirituelle. Elles permettent de découvrir : monuments, châteaux et petits bourgs de l'ancien diocèse de la Florence du XIIIe. Et ainsi de comprendre l'importance du pèlerinage dans le développement des axes de communication et des centres urbains. Ces migrations humaines vers Rome ont profondément marqué le territoire toscan au cours du Moyen Age. Un septième chemin entre Empoli et Monteriggioni croise l'autre fameuse route, la via Francigena, qui va de Saint-Jacques à Assise.

Plus d'infos : vieromee.it

Voir plus d'idées de séjours

Italie : Les villes remarquables

POMPEI
TURIN
SYRACUSE - SIRACUSA

FLORENCE - TOSCANE : Galerie photo

FLORENCE - FIRENZE : Actualité et reportage

Où partir pour la Saint-Valentin ? Le top des destinations du Petit Futé

Avec l'élu(e) de votre coeur vous avez comme des envies d'ailleurs ? Alors voici quelques idées de voyages pour une Saint-Valentin inoubliable.   Partez au soleil   Le soleil n'est pas simplement bon pour le moral, il agit aussi sur notre libido ! Alors une escapade au soleil est tout indiquée à la Saint-Valentin. Mi-février, le sud de l'Europe...

Florence, intello et gastronome

Au coeur d'un cirque de collines entrecoupées de cyprès, la capitale toscane, ville d'art par excellence, continue d'exercer une fascination sans égale dans l'imaginaire collectif. Esthétiquement, Florence est une référence absolue et incontestée, inscrite sur la liste du patrimoine de l'Unesco. Une escapade culturelle et gourmande qui ravira...

Les incontournables de Florence

Florence, capitale de la Toscane, est la plus jolie des villes italiennes et certainement la plus attrayante. Véritable musée à ciel ouvert, elle regroupe près de 25% du patrimoine artistique du pays notamment grâce à l'influence des Médicis durant la période de la Renaissance. Ainsi, où que vous posiez votre regard, il caressa une merveille...
Ailleurs sur le web
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses FLORENCE - FIRENZE