Les ruines du château du XIIIe siècle de Penne découpe une silhouette ocre dans le ciel du Tarn. Le village est constitué de venelles étroites à fenêtres géminées. Les sculptures étranges s'extirpant de la pierre donne une âme particulière aux vieilles maisons. D'abord mérovingien, le castel appartient à un domaine templier en 1140. Une basse-cour est située sur le flanc sud à côté d'un châtelet bien conservé, avec ses deux tours : la première, circulaire, datant du XIIIe siècle et la seconde, plus grosse, datant du XIVe siècle. Le donjon domine l'ensemble, percée d'archères. Penne (roc en celte), possède un panorama qui époustoufle. La commune s'est illustrée au Moyen Age en livrant une lutte acharnée aux troupes de Simon de Montfort. Le château (XIIeet XIIIe siècles) a été reconstruit vers 1250 par Alphonse de Poitiers (frère de Saint-Louis) sur les bases du château primitif. Seules les deux tours d'entrée (l'une ronde et l'autre à éperon) demeurent assez bien conservées. Considéré comme l'un des plus beaux sites de France à l'époque romantique, le château fut le théâtre d'un événement tragique au XIXe siècle quand l'écrivain et secrétaire de Talleyrand, Jacques Daure, s'y suicide par désespoir amoureux. Pour des raisons de sécurité, les ruines aujourd'hui ne sont plus accessibles aux promeneurs. A voir notamment l'église, ancienne forteresse gothique, la place des Anciennes-Mesures, la croix de la Peste (XVIIe siècle), la porte du Pont (XVIe siècle) surmontée des armes de la ville ainsi que les vestiges des fortifications.

À voir / À faire à Penne

Organiser son voyage à Penne

Photos de Penne

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ALBI - TARN

Guide ALBI - TARN

ALBI - TARN 2019

9.95 €
2019-06-26
240 pages
Avis