Dans la lignée des efforts fournis par la France pour sensibiliser au sort du patrimoine du Levant, l'exposition présentée à la cité de l'architecture et du patrimoine, à Paris, est le fruit d'un partenariat avec la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. Elle a pour vocation d'examiner le Crac des Chevaliers à la fois sous l'angle architectural et politique, en illustrant sa place symbolique dans l'imaginaire occidental. À l'ouest de la Syrie, à quelques kilomètres de la frontière libanaise, le Crac des Chevaliers dresse depuis plus de huit cents ans sa silhouette guerrière. " Clef de la Terre Sainte " au temps des Croisades, fortifié encore par les Mamelouks après sa prise en 1271, ce château gigantesque attire les archéologues occidentaux des XIXe et XXe siècles. Il est aujourd'hui un monument-phare du patrimoine syrien. Malgré l'usure des siècles, le Crac des Chevaliers conserve intact son pouvoir de fascination.

Plus d'infos