Accrocher un cadenas sur les grilles de la passerelle des Arts, le fermer et jeter la clé dans la Seine est devenu depuis quelques années un sport national et international pour tous les amoureux. Quoi de plus romantique ?

Le hic est que ces milliers de cadenas défigurent littéralement le lieu, constituent une pollution visuelle insupportable.

C'est en tout cas l'opinion de deux américaines résidant à Paris qui ont décidé de partir en guerre contre ces " love locks" en lançant une pétition Joliment intitulée " libérez votre amour, sauvez nos ponts "qui a déjà recueilli plus de 5 000 signatures.

Si vous aussi vous en avez  marre de cette prolifération de cadenas qui s'étend à d'autres passerelles de Paris et sur le canal Saint- Martin, allez sur le site Facebook nolovelocks.com et soutenez le combat de ces deux amoureuses de Paris.