Espagne, de belles routes culturelles

Lassés du sol y playa ? Voici trois circuits qui vous conduiront à la rencontre d'une Andalousie intérieure plus authentique, au rythme du flamenco et des vibrations des Semanas santas, vous permettront de parcourir l'ancienne voie romaine allant de Gijón à Séville ou encore de mettre vos pas dans ceux de Charles Quint. Avec à la clé un patrimoine historique exceptionnel, une grande variété de paysages et une gastronomie spécifique à chaque région.

 

Caminos de Pasión: un voyage passionnant au coeur de l'Andalousie

De Carmona à Alcalà la Real, en passant par Utrera ou Écija, vous découvrirez une Andalousie plus authentique et parfois méconnue. Via un circuit de dix villes-étapes emblématiques, qui, d'ouest en est, traverseront les provinces de Séville, de Cordoue et de Jaén et vous surprendront d'abord par l'ampleur d'un patrimoine historique, impressionnant. Allant des vestiges romains aux créations du baroque et de la Renaissance en passant par les forteresses almohades. Saurez-vous résister à la beauté de la nécropole de Carmona, au charme de l'église de Santa María à Utrera, à la silhouette de la Colegiata de Osuna, à l'allure pensive de l'amazone blessée d'Écija, aux remarquables ruines romaines de Fuente Àlamo à Puente Genil, à la perle sépharade qu'est Lucena, au délicieux casco blanco de Cabra, à l'ancienne medina de Baena, aux splendeurs du baroque à Priego de Cordoba ou à la majestueuse forteresse de la Mota, à Alcalà la Real ? Pour les parcourir, on prendra le temps de se balader dans les ruelles escarpées, de rencontrer ses artisans, de profiter des odeurs et des couleurs et on prolongera ces plaisirs en suivant de jolis sentiers à la découverte des lacs, des montagnes et de zones protégées comme la sierra Subbética. Mais ce coeur de l'Andalousie est aussi le haut lieu d'un patrimoine immatériel tout à fait unique. Comme en témoignent toutes les déclinaisons de la Semana santa, occasion de découvrir une ferveur religieuse mais aussi populaire, maintenue souvent depuis des siècles ou la passion flamenca intense, transmise par les peñas. Et nec plus ultra, la gastronomie locale fondée sur d'excellentes ressources locales fera la part belle à des produits d'excellence comme les huiles vierges et les vins, d'appellation d'origine contrôlée.

 

Ruta de la Plata : un voyage dans le temps

De Gijón à Séville, cette route mythique relie la côte cantabrique au sud de l'Espagne en suivant le tracé de l'ancienne voie romaine, conçue au Ier siècle av. J.-C. pour faciliter le commerce de l'or. Y sont passés dans un flot continu, soldats romains, armées arabes, troupes de la reconquête, pèlerins et marchands avant qu'elle ne devienne l'un des axes clé du réseau de communication de la péninsule ibérique. En parcourant près de mille kilomètres, du nord au sud, vous plongerez dans l'Hispanie romaine et traverserez quatre communautés espagnoles : les Asturies, la Castille et Léon, l'Estrémadure et l'Andalousie, en vingt-sept villes-étapes. Et traduction logique de tant de passages, patrimoine et histoire seront au rendez-vous. Avec un legs historique et archéologique exceptionnel qui se déclinera, des vestiges romains, parfois classés au patrimoine de l'UNESCO comme à Merida, à l'art moderne, en passant par les forteresses arabes et l'architecture romane. En voiture ou à moto si vous souhaitez l'aborder façon Easy Rider ibère, votre route croisera des villas, des thermes mais aussi de l'architecture populaire, des bijoux de l'art roman ou préroman, du patrimoine industriel dans les fosses minières ou encore des marques contemporaines comme le Musée d'art contemporain de León ou le Musée d'art romain de Mérida. Passer des côtes asturiennes à la campiña sévillane vous fera aussi apprécier des paysages extrêmement différents et traverser de très beaux parcs nationaux comme ceux de Monfragüe ou de Cornalvo. Que les gastronomes se rassurent, votre route vous conduira sur les hauts lieux de la gastronomie espagnole via des saveurs très diverses mais aussi dans les berceaux du jamon ibérico et de la torta del Casar, l'un de ses fromages emblématiques.

 

Carlos V : les routes espagnoles de l'empereur Charles V

Elles vous feront découvrir quelques étapes des nombreux voyages effectués par Charles V sur tout le territoire espagnol ainsi que les empreintes qu'il y aura laissées. Avec deux zooms sur son premier et son dernier voyage. Lorsqu'il devient empereur en 1520, Charles V est à la tête d'un empire qui englobe les royaumes de Castille et d'Aragon, de Naples et de Sicile, les Pays-Bas et la Franche-Comté ainsi que les riches colonies espagnoles d'Amérique. Il est alors le monarque chrétien le plus puissant de la première moitié du XVIe siècle. Et seulement trente-cinq ans plus tard, il se dépouillera progressivement de ses pouvoirs pour abdiquer en 1556.

La première route Tazones-Mojados voit le jeune roi prendre possession des royaumes de Castille et d'Aragon, hérités de ses grands-parents, les Rois Catholiques et fouler le sol espagnol, pour la première fois, en 1517, dans le petit port de Tazones, aux Asturies. Son circuit suivra la côte cantabrique jusqu'à San Vincente de la Barquera, en Cantabrie pour plonger ensuite vers le sud, en direction de Valladolid, en Castille et León. La deuxième route, de Laredo à La Vera, retrace l'itinéraire suivi par Charles V en 1556, après son abdication. Un voyage de plusieurs mois qui le conduira à traverser la Cantabrie, la Castille et León et l'Estrémadure pour rejoindre sa destination finale, le monastère de Yuste. Ces routes recensent aussi d'autres sites décisifs pour Charles Quint comme Tolède où il transforma l'Alcazar en un palais impérial digne de son rang ou encore Grenade où il fit édifier un étonnant palais Renaissance à l'intérieur de l'Alhambra. Mais toutes vous permettront de découvrir non seulement des villes et des villages mais aussi des paysages de toute beauté. Et d'en apprécier les traditions encore si vivaces.

 

Infos futées

 

Quand ? Au printemps, on bénéficiera de la nature et des fêtes emblématiques, comme la Semaine sainte mais

à l'automne, certains paysages seront sublimes.

 

S'y rendre. Pour rejoindre la péninsule ibérique, tout est possible.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

ITINERA CAROLUS V - Plus d'informations sur le site

CAMINOS DE PASION - Plus d'informations sur le site

RUTA DE PLATA - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une agence locale pour un voyage sur mesure - Trouvez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Les dernières Actus

10 destinations pour passer N...

Si pour beaucoup, Noël rime avec bonhomme de neige et feu de cheminée, sachez que dans certaines contrées lointaines ...
Lire l'article

Où partir en octobre ? Le top...

Alors que l'automne a sérieusement pointé le bout de son nez et que les vacances d'été semblent déjà bien loin, ...
Lire l'article
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Guide COSTA DAURADA ET TERRES DE L'EBRE

Avis