Matouba vient des Indiens caraïbes et signifie " endroit où l'on trouve des oiseaux et des fleurs à profusion ". Une bourgade paisible où rien ne trouble la vie de la communauté indienne. La route, à la sortie de Saint-Claude, grimpe vers un ensemble montagneux où de charmantes habitations à l'architecture créole offrent un paysage souriant.

A plus haute altitude, Fonds-Papaye est un autre village d'Indiens se consacrant exclusivement à l'agriculture. Quelques touristes leur rendent une visite courtoise (attention, ça grimpe !). Des randonnées riches en difficultés, aux paysages somptueux, y trouvent leur point de départ : trace de Victor-Hugues (10 heures), trace Carmichaë (4 heures) et trace Merwart (8 heures). Ici également, n'hésitez pas à faire appel à des guides spécialisés pour rester sur le bon chemin et éviter les errances. De Papaye, en descendant du centre thermal, une vue extraordinaire se déploie sur la mer et en particulier sur les Saintes. Matouba est le témoin de l'histoire guadeloupéenne. C'est à cet endroit que le commandant Louis Delgrès s'est retranché avec 300 de ses hommes, assailli par les troupes du général Richepance envoyé par Napoléon pour rétablir l'esclavage. Louis Delgrès et ses hommes se sont donné la mort en faisant exploser le site le 26 mai 1802. Leur cri de ralliement Vivre libre ou mourir !

À voir / À faire à MATOUBA

Organiser son voyage à MATOUBA

Photos de MATOUBA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

11.95 €
2018-10-03
528 pages
Avis