Point de départ des navettes pour les Saintes et de circuits de randonnées immanquables (chutes du Carbet, volcan de la Soufrière, parc archéologique des Roches gravées, sources chaudes), le nom de la commune est lié aux trois cours d'eau qui la traversent : la rivière du Trou au Chien, entre Trois-Rivières et Capesterre-Belle-Eau, la rivière du Petit Carbet (7,2 km) et la rivière de Grande-Anse, à la limite entre Trois-Rivières et Gourbeyre. Ces trois rivières prennent toutes leur source dans le massif de la Soufrière, où le sol volcanique fertile a incité de bonne heure les colons français à s'installer. Dès la première moitié du XVIIe siècle, le bourg fut aussi le lieu de villégiature préféré de la bourgeoisie créole, qui appréciait les sources chaudes des alentours. L'économie traditionnelle est basée sur la culture du café, de la vanille et du cacao, et de la canne par la suite. Le rhum agricole Trois-Rivières s'exporte très bien, mais aujourd'hui, c'est la banane qui est essentiellement produite ici. Par temps clair, vous pourrez admirer le panorama sur les Saintes et la Dominique. Entre Trois-Rivières et Vieux-Fort s'étend la Grande-Anse, longue de 800 m, l'une des plus belles plages de sable noir de Basse-Terre. Très fréquentée, avec ses vagues déferlantes et son sable noir, elle loge des petits lolos (petites cabanes), où il fait bon boire un verre ou manger du poulet grillé le midi. Elle abrite aussi un lieu de ponte de tortues marines, qu'il ne faut pas déranger. Grâce à ses nombreux atouts, le tourisme se développe à Trois-Rivières, avec une offre en écogîtes intéressante. La route qui continue jusqu'à Vieux-Fort est très plaisante, et rappelle le Sud de la France. Vous prendrez un peu de hauteur à travers une végétation plus dense et parviendrez jusqu'à la première pointe Saint-Jacques.

À voir / À faire aux TROIS-RIVIERES

Organiser son voyage aux TROIS-RIVIERES

Photos des TROIS-RIVIERES

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

11.95 €
2018-10-03
528 pages
Avis