Implantée sur la " côte au vent ", en bordure de l'Atlantique, Goyave, commune du parc national, bénéficie de limites naturelles. Son territoire de 5 830 hectares est dominé à l'ouest par le mont Matéliane culminant à 1 298 mètres d'où dévalent les chutes de moreau et de Bradfort qui achèvent leur course en aval dans la petite rivière à Goyave et celle de la rose.

C'est au nord de Capesterre, à proximité d'un cours d'eau, que les colons français décident de s'installer en 1684. Ils fondent leur paroisse sous le patronage de " Sainte-Anne de la Petite Rivière ", en hommage à la reine Anne d'Autriche. La fête de la commune est d'ailleurs toujours célébrée le jour de la Sainte-Anne. Par la suite, la commune prend le nom de " quartier de la petite Goyave ", puis " quartier de Goyave " avant de devenir définitivement le bourg de Goyave. Dans ses différentes appellations, la commune a toujours comporté le terme " goyave " pour en fin de compte le conserver seul, en hommage au fruit très abondant dans la région.

Ancienne terre sucrière, Goyave a compté jusqu'à une dizaine d'habitations sucrières, une usine textile et une brasserie, au XVIIIe siècle, contribuant ainsi à l'essor industriel de l'île. La dernière distillerie a fermé ses portes au début des années 1970. Si la canne à sucre a occupé une place prépondérante dans le secteur, d'autres cultures, comme le café, le cacao, le coton ou le gingembre, y étaient également exploitées. Aujourd'hui, l'activité économique de la commune s'appuie sur la production bananière comme principale ressource mais également sur l'aquaculture, la pêche et le tourisme. Cette dernière activité est promue par des sites naturels de toute beauté et des structures privées labellisées orientées vers la production locale, l'élevage de ouassous et la visite de parcs paysagers.

Bien des vestiges de son passé sont à découvrir lors de la traversée de la commune. On y retrouve des ruines de distilleries, d'anciennes habitations, d'une ancienne prison, une ancienne voie ferrée, un pont de style Eiffel, un aqueduc... Outre la plage de Sainte-Claire, seule plage de la commune et l'îlet Fortune, bel îlet de sable blanc face à Goyave, le territoire recèle de sites qui ravissent les amateurs d'écotourisme. Depuis les hauteurs, plusieurs traces constituent le départ de très belles randonnées au coeur de la forêt dense et humide et ouvrent notamment l'accès au bassin bleu, à la chute Moreau, et à celle de Bradford, moins réputée mais tout aussi superbe.

À voir / À faire à GOYAVE

Adresses Futées de GOYAVE

Organiser son voyage à GOYAVE

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Photos de GOYAVE

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2019-10-30
528 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .