Du mot latin lucus, " bois sacré ", la ville était traversée par la voie aurélienne, une position qui lui donnait une importance stratégique certaine. La forteresse a été construite au XIe siècle. Le Luc a longtemps vécu de son agriculture, olives, blé, vignes, marrons. La mise en bouteilles de l'eau Pioule, ancêtre des eaux minérales, captée dans les anciennes piscines des thermes romains, a fait vivre une partie de la ville jusqu'à la première guerre mondiale. En déambulant dans les rues de la vieille ville, vous découvrirez la tour de l'Horloge, du XIIe siècle, coiffée d'un campanile de fer forgé, la tour hexagonale, d'une grande pureté de lignes, haute de 27 mètres, construite entre 1517 et 1546, ou encore la chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel, du XVe et de style gothique provençal, et le château des Vintimille, dont la construction a débutée vers 1600.

Le marché hebdomadaire se tient le vendredi matin entre la place de la Liberté et l'Avenue Gaudin.

À voir / À faire au Luc

Organiser son voyage au Luc

Photos du Luc

9.95 €
2019-05-08
480 pages
Avis