La commune tirerait son nom d'une déformation du mot latin collubreira, la couleuvre, à rapprocher du mot provençal colobreira qui désigne le même animal, lequel figure d'ailleurs en bonne place sur les armoiries de la ville. Collobrières est également la cité varoise où a été recensé le plus grand nombre de sites mégalithiques. Elle est traversée par un petit cours d'eau, le Réal Collobrier, que l'on franchit à dos d'âne sur un vieux pont de pierre du XIIe siècle, et est entourée au sud par le col du Babaou, à l'est par la chartreuse de Verne et au nord par Notre-Dame-des-Anges. Collobrières est surtout connue pour ses châtaignes, ses marrons glacés et ses bouchons de liège. Les castanéiculteurs - producteurs de marrons - vendent l'essentiel de leur production en fruits de bouche : marrons glacés, marrons à l'alcool ou confits au sirop, crème miel, liqueur, confiture et purée de châtaignes.

Les fêtes de la châtaigne se tiennent, depuis 27 ans, les trois derniers dimanches d'octobre. Elles proposent un marché traditionnel avec plus de 100 exposants, artisans et artistes. De nombreuses animations gratuites sont proposées aux enfants et aux parents. Des parkings (2 €) desservis par des navettes gratuites sont mises à disposition des visiteurs.

À voir / À faire à Collobrières

Comment partir à Collobrières ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Collobrières

Photos de Collobrières

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-04-25
480 pages
Ailleurs sur le web
Avis