Avec la présence d'un oppidum de l'époque ligure, situé sur la colline de Piol, on peut affirmer que l'origine du village remonte certainement à l'Antiquité. Dès la première moitié du XIe siècle, le pouvoir est partagé entre différents sires. En 1579, le seigneur de Callas, Jean-Baptiste de Pontevès, qui règne en dictateur sur ses sujets, y est assassiné et son château est incendié. Il ne reste plus qu'un pan du donjon et l'abside de la chapelle - domaine privé. Aujourd'hui, ce petit village du Haut-Var, accroché à 398 mètres d'altitude, a retrouvé sa sérénité, avec ses ruelles agrémentées de calades, de passages couverts, d'immenses oliveraies avec un moulin en activité et l'ancien moulin communal restauré, son église Notre-Dame-de-l'Assomption qui abrite des retables et tableaux de l'école de Bréa, ses multiples chapelles, la chapelle de la Trinité, du XIe siècle, la chapelle romane Saint-Auxile, la chapelle Notre-Dame-de-Pennafort, vestige d'une ancienne communauté médiévale. En contrebas de la chapelle, les superbes gorges de Pennafort, composées d'une roche volcanique, la rhyolite, caractérisée par sa couleur rouge, dite aussi " porphyre rouge ", sont impressionnantes et débouchent sur une belle cascade de 6 mètres de chute - des éboulements récents en empêchent l'accès facile.

À voir / À faire à Callas

Adresses Futées de Callas

Photos de Callas

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2019-05-08
480 pages
Avis