A l'heure où Gilbert & George se penchent sur leur pratique des cinquante dernières années, et donc de l'Art créé ensemble, Luma présente une rétrospective majeure qui permet d'appréhender leur univers complet. Empruntant à plusieurs institutions et collections particulières, l'exposition aura lieu à la Mécanique Générale du Parc des Ateliers, à Arles, jusqu'au 6 janvier 2019. Dès leur première exposition de fin d'année à la Saint Martin's School of Art de Londres en 1967, Gilbert (né dans les Dolomites en Italie en 1943) et George (né dans le Devon en Angleterre en 1942) vont à contrecourant des canons artistiques de l'époque. A la fois sujets et objets de leur art, les deux artistes se considèrent comme une seule entité artistique et consacrent leur vie à leur art, éliminant toute préoccupation superflue et se coulant dans une discipline aussi rigoureuse que créative, tout en s'autorisant la plus grande folie. A partir du début des années 70, Gilbert & George créent de l'art de format imposant voire colossal représentant le monde actuel et futur. A travers un ensemble exceptionnel de plus de 80 oeuvres, The Great Exhibition - 1971- 2016 propose au public de se plonger dans cinq décennies d'un art qui ne cache pas son dessein : " faire surgir le bigot du libertaire et inversement faire surgir le libertaire du bigot ", pour reprendre les propres termes de Gilbert & George. En féroces sentinelles, ils dressent une chronique effrontée du passé, du présent et du futur. Démocratique, généreuse et extravagante, cette expo l'est tout autant que ses créateurs qui fustigent l'élitisme et prônent un " Art pour Tous ", dans l'universalité des émotions humaines. Une exposition en forme de manifeste pour la liberté d'expression.

Plus d'infos