Ville active durant le Moyen Âge et la Renaissance (quelques belles maisons à admirer), elle possède une belle église romane, bâtie au XIe siècle mais remaniée depuis. Bien qu'Ispagnac ait subi les assauts du capitaine huguenot Mathieu Merle en 1580, le bâtiment a persisté. Très bien restauré, il se distingue par sa coupole, son clocher octogonal et sa nef à trois travées. Le porche, haut et profond, protège un portail roman et une niche encastrée dans la muraille qui accueillait les enfants abandonnés. Le choix du matériau, un beau calcaire doré, donne une teinte claire à l'édifice, notamment à la façade occidentale qui présente un portail à deux vaisseaux et une rainure, peut-être destinée à recevoir un élément de défense. Quelques adjonctions du XVIIe siècle sont venues modifier la forme purement romane sans pourtant dénaturer l'ensemble. Elle est accolée aux restes d'un prieuré qui garde des vestiges de fortifications. L'intérieur conserve cette même pureté et simplicité des lignes : le décor en bandes lombardes de l'abside et des absidioles est caractéristique du premier art roman méridional. Elle se visite gratuitement toute l'année avec, en prime, une animation sonore et jeux de lumière qui mettent en avant les richesses de l'édifice religieux. En suivant le Tarn, l'imposant pont gothique de Quézac enjambe la rivière. Son importance ne s'explique que par la nécessité d'assurer le passage en toute saison aux nombreux pèlerins qui, au Moyen Age venaient vénérer la Vierge de Quézac. La statue, détruite par les huguenots, a été remplacée et fait toujours l'objet d'un pèlerinage en septembre. Plus vers l'aval, les châteaux de Rocheblave et de Charbonnières (ne se visitent pas) témoignent à la fois de l'importance stratégique des lieux, mais aussi de l'art de vivre raffiné des siècles passés. Le village de Montbrun, perché sur une butte dominant la vallée a pu garder un caractère authentique en étant un peu à l'écart du flot touristique des gorges. Ses maisons, étroitement construites en cercles concentriques formaient une sorte de rempart qui protégeait le village ; bien conservées, elles constituent un bel ensemble architectural.

À voir / À faire à Ispagnac

Organiser son voyage à Ispagnac

Photos d'Ispagnac

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-06-20
240 pages
Avis