Le guide touristique HAWAÏ du Petit Futé

Aloha e komo mai !

Oui, le paradis existe  ! Et Hawaï en est l'écrin. Eaux turquoise, sable blanc, cocotiers, ukulélé, colliers de fleurs, climat exceptionnel... Comment ne pas trouver son bonheur dans cette destination aussi sublime que multiple !

À près de 20 heures de vol de Paris, au milieu du Pacifique nord, c'est un archipel polynésien qui compte 8 îles principales et une centaine d'îlots. Six d'entre elles se visitent, les autres étant privées ou inhabitées. Chacune a son identité propre, son surnom. Oahu, "  la plus populaire " et la plus connue, offre la folie urbaine de la très américaine Honolulu mais aussi la douceur de vivre de Haleiwa, capitale des surfeurs, sans oublier Pearl Harbor. Et c'est aussi la terre natale de Barack Obama, l'ancien Président des Etats-Unis. Quant à Maui, "  l'île de la vallée  ", entre son volcan endormi et sa féerique route de Hana, c'est un jardin tropical à ciel ouvert. L'île d'Hawai'i, la plus grande de toutes, réunit le plus haut sommet du Pacifique et un des volcans les plus actifs du monde. Plus paisible, Kauai, "  l'île jardin ", est un festival de couleurs où l'émeraude de la Napali Coast côtoie l'ocre du Waimea Canyon. Lanai, " l'enjôleuse  ", et Molokai "  l'authentique  ", de taille plus modeste, restent d'incontournables perles sauvages.

Grâce à sa prodigieuse diversité et la gentillesse de ses habitants, Hawaï est une vraie destination de rêve que nous vous invitons à découvrir d'urgence.

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Un immense merci à Annabelle Michaux en charge de la promotion d'Hawaï en France, à Caroline Anderson de la Hawai'i Tourism Authority, à Stefani Wan d'Anthology Group, à Maile K.Brown du Kaua'i Visitors Bureau, Randy Parker du Maui Visitors Bureau, Donna Kimura de The Island of Hawai'i Visitors bureau, et à Mark Haddad, le super médecin de l'hôpital de Lanai pour son professionnalisme et sa gentillesse.

Les principales destinations HAWAÏ

Galerie photo HAWAÏ

Idées de séjour HAWAÏ

Même si les six îles accessibles d'Hawaï sont proches et bien desservies par les vols inter-îles, il faut au moins trois semaines pour les visiter toutes. Elles ont chacune leur identité propre ainsi que des sites magnifiques à visiter, sans oublier leurs nombreuses plages paradisiaques... Donc sur chacune d'entre elles, on a envie de s'attarder toujours plus.

Cependant en fonction des activités que l'on souhaite pratiquer, certaines sont à visiter en priorité. C'est ainsi que les fêtards, les passionnés de surf ou de bronzette trouveront leur bonheur à Oahu tandis que les assoiffés d'aventure préfèreront partir en randonnée à travers les grands espaces volcaniques de l'Ile d'Hawaï, de Maui ou de Kauai.

Séjours courts : une semaine, une îleHaut de page

Si on reste une semaine à Hawaï, il vaut mieux se concentrer sur l'une des quatre îles les plus importantes : Oahu, Maui, Big Island ou Kauai. En raison du décalage horaire assez éprouvant, il est fatigant de reprendre l'avion presque tout de suite pour aller sur une autre île. Et, surtout, une semaine suffit tout juste à véritablement visiter chacune de ces quatre îles !

Une semaine à OahuHaut de page

Il est judicieux de réserver un hôtel à Waikiki afin d'y dormir toute la semaine. En étant basé à Waikiki, on peut en effet facilement sillonner toute l'île et visiter une partie différente d'Oahu chaque jour (bonne desserte routière et trajets courts).

Jour 1 : Waikiki. Arriver à l'aéroport de Honolulu, la veille ou tôt le matin. Passer la journée sur les différentes plages de Waikiki et prendre un cours de surf. À 18h30, rendez-vous à Kuhio Beach pour assister au spectacle (gratuit) de hula et s'initier à cette danse. Ensuite, s'orienter vers l'un des bars très animés du coin et déguster ses premiers pupus (en-cas salés hawaiiens) accompagnés d'un Mai Tai.

Jour 2 : Chinatown et le centre historique de Honolulu. Le matin à Chinatown. Balade dans Chinatown et shopping. Déjeuner dans l'un des restaurants asiatiques sur place. L'après-midi au centre historique. Découverte des monuments et des musées du centre historique.

Jour 3 : Hanauma Bay. Passer la journée sur la baie cristalline de Hanauma. Activités : baignade, bronzette et surtout snorkeling (l'un des meilleurs spots de l'archipel) ! Les sportifs pourront combiner avec la randonnée de Koko Crater, juste en face. En soirée : aller à un luau. Il faut assister à un luau (dîner-spectacle traditionnel hawaïen) au moins une fois lors de son séjour car il donne un aperçu à la fois culturel et culinaire de l'archipel. On vous recommande le " Paradise Cove Luau ".

Jour 4 : le mémorial de Pearl Harbor et le Bishop Museum. Le matin à Pearl Harbor. Arrivée tôt le matin, entre 7h30 et 8h, pour éviter les longues files d'attente. Visite de l'Arizona Memorial, du USS Bowfin Submarine Museum and Park et du Battleship USS Missouri Memorial. Retour à Honolulu en fin de matinée et déjeuner dans le centre historique. L'après-midi au Bishop Museum.

Jour 5 : la côte nord. Le matin : découverte de la ville de Haleiwa. Shopping dans les boutiques de surf et les galeries d'art, visite de l'église Liliuokalani, dégustation d'une shave-ice chez Matsumoto. Baignade et déjeuner sur place. L'après-midi : la route des plages de Waimea à Sunset Beach. Une halte à Ehukai Beach, Sunset Beach et Waimea Beach : trois spots de surf mondialement connus où se déroulent, chaque hiver, des épreuves du championnat de surf " Triple Crown of Surfing "

Jour 6 : la côte est. Matinée entre les belles plages de Waimanalo, Kailua Beach Park puis à la paradisiaque Lanikai Beach. Garder une ou deux heures pour tester une sortie kayak et voir les tortues. À 13h : remonter la côte est vers le nord. Visite du temple japonais Byodo In (fermeture à 17h30) puis dégustation de crevettes grillées dans un des " shrimp trucks " (camions à crevettes) autour de Kahuku.

Jour 7 : Diamond Head et les hauteurs de Honolulu. Le matin à Diamond Head. Randonnée à Diamond Head, vers 7h du matin pour éviter la chaleur et la foule. À midi : le quartier d'Ala Moana. Déjeuner et shopping dans l'Ala Moana Shopping Center. L'après-midi dans les hauteurs de Honolulu. Visite du Contemporary Museum, balade au parc Lyon Arboretum et randonnée jusqu'aux chutes d'eau de Manoa.

Une semaine à MauiHaut de page

Jour 1 : Lahaina. Arriver à l'aéroport de Kahului tôt le matin ou la veille. Prendre un hôtel à Lahaina le premier jour car c'est une ville où on peut tout faire à pied et l'un des rares endroits de Maui où la vie nocturne est animée. La journée sera consacrée à la visite des musées et des monuments historiques, au shopping dans les boutiques des charmantes ruelles du centre-ville, avec en prime une séance de whale-watching (observation des baleines) si c'est la saison (de décembre à avril ; prévoir 4 heures de temps disponible). Pour déjeuner ou dîner, Lahaina compte aussi bien des restaurants bon marché que des bonnes tables.

Jour 2 : plages de Kaanapali. Passer la journée sur la superbe côte de Kaanapali, à la découverte de ses plages de rêve où l'on peut se baigner sans danger et faire du snorkeling (Black Rock Beach est un excellent spot). Déjeuner au Whalers Village, à proximité, où l'on en profitera pour faire les magasins. Le soir, il serait judicieux de dormir à Lahaina, qui n'est qu'à 15 minutes de route et où les hôtels sont beaucoup moins chers qu'à Kaanapali.

Jour 3 : Iao Valley et environs. Le matin, randonnée à travers la jolie et verdoyante Iao Valley, surplombée par l'étonnant pic, le " Iao Needle ", résultat de l'érosion volcanique pendant plusieurs milliers d'années. Vers midi, pique-nique aux Tropical Gardens of Maui (Jardin botanique aux plantes endémiques d'Hawaii). L'après-midi, visite du Kepaniwai Park & Hawaii Nature Center, qui, à travers sculptures et pavillons, rend hommage à tous les groupes de migrants venus s'installer à Maui et plus généralement à Hawaï. Le soir, aller à Kihei, où l'on trouvera un appartement ou un Bed & Breakfast pour la nuit. Dîner et sortie au Kihei Kalama Village, où se trouvent tous les restaurants et bars.

Jour 4 : Makena. Passer la journée sur les sublimes plages de Makena (Black Sand Beach et Big Beach sont incontournables !). Pique-nique sur place ou déjeuner au centre commercial de Wailea, au nord (à 15 minutes de route). Vers 17h, prendre la route vers le nord et poser ses valises dans un des hôtels de Wailuku (au centre de l'île) ou de Paia, sur la côte nord. Dîner en ville à Paia ou Wailuku.

Jour 5 : la route de Hana. Départ tôt de Paia. On appelle " route de Hana ", cette longue route sinueuse parsemée de spectacles naturels époustouflants, entre chutes d'eau majestueuses et plages secrètes, forêts exotiques odorantes et panoramas superbes. Cette route commence à Paia pour se terminer à Hana.

Jour 6. Commencer la journée par les étapes au sud de Hana : Wailua Falls et randonnée sur le Pipiwai Trail. Retourner à Hana pour pique-niquer sur la jolie plage de Red Sand Beach. Prendre l'après-midi pour revenir vers Wailuku ou Paia en faisant des arrêts supplémentaires sur la route de Hana.

Jour 7 : le volcan Haleakala et la route de Kula. Le matin : le volcan Haleakala. Il faut prévoir de partir tôt de son hôtel pour pouvoir assister au lever de soleil sur le volcan Haleakala, entre 5h45 et 7h. Le Haleakala, " maison du soleil " en hawaïen, est un volcan endormi (3 055 m d'altitude) qui occupe les deux tiers de Maui. En partant de Kahului, il faut 2 heures pour parcourir les 38 miles (61 km) qui mènent au cratère. La montée en voiture est raide et sinueuse. S'armer de patience car on n'aperçoit le cratère que sur la fin du trajet.

L'après-midi : la route de Kula. Elle traverse tout le centre de l'île et termine sa course dans les plaines d'Ulupakua. Les immanquables : l'Ulupakua Ranch, les vignes Tedeschi et les champs de lavande " Alii Kula Lavender ". Dormir à Wailuku ou Kahului, pour être près de l'aéroport pour son vol le lendemain.

Une semaine sur l'île d'Hawai'iHaut de page

Jour 1 : Kailua-Kona. Prendre un vol qui atterrit à l'aéroport de Kona et réserver un hôtel à Kailua-Kona pour deux nuits. Arrêt d'une heure à Kaloko-Honokohau National Park pour voir la lave et les tortues. Visite du centre-ville et déjeuner dans l'un des restaurants en bord de mer. L'après-midi, faire une excursion en mer à partir de Kailua Pier (kayak, plongée sous-marine, snorkeling ou nage avec les dauphins). Le soir, dîner dans l'un des restaurants en ville ou assister au luau " Island Breeze Luau " (dîner-spectacle traditionnel hawaïen).

Jour 2 : Kohala Coast. Prendre la route avec des sandwichs tôt le matin pour remonter la Kohala Coast. En chemin visiter les différentes plages de Kekaha Kai State Park. Faire une pause pique-nique sur la plage du Four Seasons et attendre 13h pour voir les enfants nourrir les raies. Continuer la route vers le nord en s'arrêtant aux plages de Aneahoomalu (et voir les dauphins du Hilton), Kiholo Bay et Mauna Kea Beach.

Jour 3 : la côte au sud de Kailua-Kona. Réserver un hôtel pour deux nuits à Captain Cook. Le matin, faire du snorkeling à Kealakekua Bay. L'après-midi, visite du Puuhonua O Honaunau National Historical Park et de la " Kona Coffee Historical Farm " (musée vivant sur l'histoire des pionniers du café). Le soir, dîner au " Teshima " (restaurant japonais), à Honalo.

Jour 4 : le parc national des Volcans d'Hawaï. Quitter son hôtel sur la côte sud de Kailua-Kona à 6h du matin, car le trajet jusqu'à l'entrée du parc national des Volcans dure 2 heures et qu'il faut prévoir une journée entière pour la visite. Principaux arrêts à faire dans l'ordre : le Kilauea Visitor's Center (centre d'information), le célèbre tunnel de lave Thurston lava tube, la Kilauea Caldera (point de vue sur la caldera du volcan), Thomas A. Jaggar Museum (musée sur les volcans de l'île d'Hawai'i), les pétroglyphes de Puu Loa et la coulée de lave au bout de la Chain of Craters Road. Prévoir de pique-niquer et préparer son repas la veille (aucune supérette dans le coin !). On vous recommande passer la nuit à/vers Volcano et surtout de rester dans le parc jusqu'à la tombée de la nuit, pour observer le lac de lave de nuit. Le parc est ouvert 24h/24.

Autre possibilité : aller à Hilo, où l'on aura réservé au préalable un hébergement pour la nuit.

Jour 5 : Hilo. La ville est idéalement située, à seulement 45 minutes du parc national des Volcans et à 1h30 du Mauna Kea. Consacrer cette journée à la visite de la paisible et authentique Hilo. Le matin, Imiloa Astronomy Center (musée à voir impérativement avant d'aller au Mauna Kea), Pacific Tsunami Museum (sur l'histoire des tsunamis à Hilo, Hawaï et dans le monde). L'après-midi, Banyan Drive (superbe route bordée de banians), et snorkeling, notamment à Carlsmith Beach Park, un endroit idéal pour l'observation de tortues !

Autre possibilité : passer la journée dans le Puna district, dans la région de Hilo, et notamment la petite ville western de Pahoa et ses quartiers côtiers de Kapoho et Kalapana. C'est un territoire sauvage façonné par l'activité volcanique.

Jour 6 : le Mauna Kea. Le Mauna Kea est une des plus hautes montagnes du monde (4 205 m) et son atmosphère est si pure que le plus important observatoire d'astronomie de la planète a été installé à son sommet (13 télescopes). Deux attractions touristiques majeures sur place : le spectacle du coucher de soleil dont la beauté est unique au monde et la séance d'observation des étoiles (précision et clarté exceptionnelles). Le matin, s'arrêter aux Rainbow Falls (chutes d'eau) et visiter les Kaumana Caves (grottes) situées sur la route qui va au Mauna Kea. L'après-midi, prendre la route de Saddle Road (la seule qui mène au Mauna Kea) en début d'après-midi, afin de prendre le temps de faire différents arrêts pour s'acclimater à l'altitude.

La route jusqu'au Visitor Center, quasiment au sommet, peut se faire en véhicule standard, et c'est déjà une très belle expérience. Mais pour poursuivre ensuite jusqu'au sommet, le 4x4 est alors obligatoire. Entre 17h et 18h, contempler le sublime coucher de soleil sur le Mauna Kea (pour cela il faut aller au sommet en 4x4). En profiter pour se restaurer et se réhydrater. De 18h à 21h, faire une séance d'observation des étoiles avec une agence ou l'Onizuka Visitor's Center. Vers 22h, retour à Hilo.

Jour 7 : Waimea. Quitter Hilo tôt le matin afin d'avoir le plus de temps possible à Waimea. Cette ville mérite le détour car elle contraste avec le reste de l'île : c'est, avant tout, une terre d'élevage et de terroirs où la culture cow-boy est implantée depuis longtemps. Le matin, visite des Parker Ranch Historic Homes. L'après-midi, balade à cheval sur place. En fonction de son vol retour, prendre la route pour l'aéroport en fin d'après-midi ou le lendemain matin (avec nuit à Waimea en ce cas).

Une semaine à KauaiHaut de page

Jour 1 : Lihue. Arriver à l'aéroport de Lihue la veille ou le matin même. Il est conseillé de prendre un hôtel à Lihue même, afin de consacrer une journée aux plages environnantes. Le matin, visite du Kauai Museum et du Grove Farm Homestead Museum. Vers midi, aller au port de Lihue, le Nawiliwili Harbor, et se baigner à Kalapaki Beach. Choisir un des restaurants du port pour déjeuner et profiter d'une magnifique vue sur la mer. L'après-midi, visiter la Kilohana Plantation (ancienne maison de propriétaire de plantation sucrière) puis aller faire un tour aux Wailua Falls (chutes d'eau). En soirée, dîner puis prendre un verre au port de Lihue car la vie nocturne y est animée.

Jour 2 : Waimea Canyon. Partir tôt le matin pour faire le trajet jusqu'au Waimea Canyon (1h). Le Waimea Canyon est un immanquable de Kauai ! Avec ses montagnes rougeâtres au relief irréel, il a ainsi été surnommé le Grand Canyon du Pacifique... On parcourt le parc en voiture. Faire un arrêt aux deux plus beaux points de vue sur le canyon : le Waimea Lookout et le Puu Hina Hina Lookout. Compléter cette approche par une randonnée dans le canyon (de 1h30 à 3h selon sa forme). Prévoir un pique-nique.

Jour 3 : Napali Coast. Les montagnes verdoyantes et acérées de la sublime Napali coast ne sont pas accessibles par la route. Trois moyens pour s'y rendre : à pied, par la mer ou par les airs. Si on choisit de faire la randonnée, il faut y consacrer la journée (ne pas y aller s'il a plu la veille ou s'il pleut sous peine de chute mortelle à cause du terrain glissant). C'est le même cas de figure si on y va en kayak ou en bateau. Seul le survol en hélicoptère ne prend qu'une heure, mais il serait dommage de s'en contenter.

Jour 4 : Poipu et Wailua State Park. Passer la journée sur les divines plages de sable fin de la luxueuse station balnéaire de Poipu pour reposer les muscles. Se balader sur Maha'ulepu Trail et pique-niquer sur sa plage sauvage. Prendre la voiture direction Kapaa et faire un arrêt à Opaekaa Falls et Lydgate Beach.

Jour 5 : la côte nord, de Hanalei à Haena. Le matin, baignade sur les différentes plages de Hanalei, avec, pourquoi pas, une initiation au surf ou à la planche à voile. L'après-midi, reprendre la Highway 56 en direction de l'ouest pour arriver jusqu'à Haena où s'achève la route. Nager et bronzer sur les superbes plages autour de Haena. En début de soirée, rentrer à Hanalei.

Jour 6 : forêt de Kokee. Randonnée dans la forêt de Kokee. Découverte de la faune et de la flore endémiques sur l'un des nombreux sentiers. Faire de préférence une randonnée guidée car la forêt est touffue et un guide saura vous expliquer toutes les spécificités de cette forêt au mieux.

Jour 7 : Retour à Lihue pour prendre l'avion en faisant un arrêt kayak sur la Wailua River et visite de Fern Grotto.

Séjours longsHaut de page

Les séjours proposés ci-dessous sont d'une durée de deux semaines. Si on a la chance de passer trois ou quatre semaines à Hawaï, on peut alors faire 3 ou 4 îles en combinant les séjours proposés ici ! Il est même possible d'en faire 5 : il suffit d'opter pour 15 jours Maui/Lanai/Molokai et d'y ajouter le séjour " Une semaine, une île " d'Oahu, Big Island ou Kauai. On arrive alors à un florilège d'îles toutes très différentes, ce qui donne déjà un bel aperçu de l'archipel !

Une semaine à Oahu et une semaine à KauaiHaut de page

Combiner Oahu et Kauai en un séjour de deux semaines permet d'allier l'ambiance festive et urbaine d'Oahu à celle plus naturelle et paisible de Kauai. Sans oublier les superbes plages nombreuses sur les deux îles. Cette formule conviendra particulièrement aux touristes à la fois fêtards et avides d'aventure. Commencez par l'effervescente Oahu puis allez-vous ressourcer à Kauai. Suivez successivement le programme d'une semaine à Oahu puis celui d'une semaine à Kauai.

Une semaine à l'île d'Hawai'i et une semaine à KauaiHaut de page

Ce type de séjour s'adresse avant tout aux amoureux de la nature et aux passionnés de randonnée. Le farniente sur les multiples plages des deux îles reste, en outre, tout à fait possible pour une pause paradisiaque de temps en temps ! Suivez successivement le programme d'une semaine sur l'île d'Hawai'i puis enchainez sur celui d'une semaine à Kauai.

Une semaine à Maui et une semaine partagée entre Molokai et LanaiHaut de page

Un séjour d'une semaine à Maui permet déjà de bien découvrir l'île elle-même. La deuxième semaine, on peut donc aisément se consacrer à ces îles " soeurs " qui font partie du même comté, à savoir Lanai et Molokai. Dans la mesure où elles sont facilement desservies depuis Maui à partir du port de Lahaina, en ferry pour Lanai et en avion depuis l'aéroport de Kahului à Maui. Le seul inconvénient majeur c'est, qu'aussi fou que cela puisse paraître, les ferries n'assurent pas de liaison entre Lanai et Molokai. Donc, si on veut visiter les deux îles, on est obligé de retourner à Maui. Que l'on choisisse de visiter Lanai ou Molokai en premier, il est préférable de prévoir de dormir une nuit à Maui pour se reposer avant d'entreprendre de visiter la deuxième île.

Pour la première semaine, se reporter au programme de visite à Maui présenté un peu plus haut.

Quant à la deuxième semaine, qu'il convient de partager entre Lanai et Molokai, le séjour pourrait s'organiser comme suit :

Jour 1 : Lanai. De Maui à Lanai. La veille, dormez dans un hôtel à Lahaina afin de pouvoir prendre un des premiers ferries de la compagnie " Expeditions Ferry ", qui partent pour Lanai tôt le matin (durée de la traversée : 45 minutes. Réserver à l'avance). Arrivée en début de matinée à Manele Harbor, à Lanai. Prenez le shuttle et faites-vous déposer à votre hôtel à Lanai. Privilégiez ensuite le pass à la journée en shuttle pour visiter l'île. Si vous souhaitez visiter le nord et le sud de l'île, il vous faudra louer un 4x4 car ces zones ne sont pas desservies par des routes goudronnées, comme c'est assez cher, louez le véhicule tout-terrain pour un à deux jours en vous débrouillant pour tout découvrir sur cette période.

Vous pouvez consacrer ce premier jour à la visite de Lanai City. Le matin, partez à la découverte du musée Lanai Culture and Heritage Center puis des boutiques d'artisanat et les galeries d'art.

Déjeuner dans un restaurant du centre-ville.

L'après-midi, entre randonnées et plages : faites la randonnée sur le sentier de randonnée du Munro Trail puis allez vous baigner dans les eaux de la magnifique Hulopoe Beach, histoire de vous rafraîchir.

Le soir : allez prendre l'apéro à la terrasse du Malibu Farm du Four Seasons Resort Lanai pour admirer le magnifique coucher de soleil sur la mer. Dîner au Malibu Farm sur place et pourquoi pas au One Forty, un autre restaurant du resort, beaucoup plus chic et plus cher aussi, mais la cuisine y est particulièrement bonne.

Jour 2 : Lanai. Une journée consacrée au nord de l'île (4X4 obligatoire). Le matin : visitez successivement le Garden of the Gods et la Kanepuu Preserve, qui sont deux sites naturels, superbes et préservés. Prévoyez un pique-nique (ni supérette ni restaurant dans le coin). L'après-midi : allez-vous baigner et bronzer à Poihua Beach et Shipwreck Beach.

Jour 3 : Lanai. Le matin dans l'est de l'île (4X4 obligatoire). Partez à la découverte de l'ancien village de Kemoku puis de l'étang de Naha. Prévoyez un pique-nique.

L'après-midi dans le sud de l'île : visitez le site archéologique de Kaunolu puis allez observer les mystérieux pétroglyphes de Luahiwa. Vers 17h, direction Manele Harbor (port). Le dernier bateau pour Maui étant à 18h45, il faut prévoir d'être au port à 18h au plus tard, l'enregistrement se faisant 30 minutes avant le départ. Retour sur Maui : si vous avez pris le dernier bateau, vous arriverez à 19h30 à Lahaina. Vu l'heure tardive, il vaut mieux avoir prévu de dormir à Lahaina ce soir-là.

Jour 4 : Molokai. De Maui à Molokai. Prendre un vol de l'aéroport de Kahului pour Hoolehua, l'aéroport de Molokai.

Le matin à Kaunakakai. Posez vos valises en ville, à l'hôtel Molokai (le seul de l'île) ou dans un Bed & Breakfast. Réserver toutes les nuits au même endroit : l'île est bien desservie à partir de Kaunakakai. Prenez le temps de vous promener dans le centre-ville, flâner, faire les boutiques. Immersion totale dans la culture locale.

L'après-midi dans les environs de Kaunakakai. Rendez-vous à la Purdy's Natural Macadamia Nut Farm, une ferme pédagogique autour de la noix de macadamia. Vers 17h, redescendez vers Kaunakakai et allez à la Kapuaiwa Coconut Grove (immense cocoteraie) pour prendre des photos à la fois insolites et magnifiques au moment du coucher de soleil (entre 17h et 18h). En soirée : allez dîner puis allez prendre un verre à Kaunakakai (avant 22h car après tout est fermé). Nuit sur place.

Jour 5 : Molokai. Le matin dans les environs de Kaunakakai.

À partir de Kaunakakai, roulez jusqu'au bout de la route 470 vers le nord. Un peu avant la fin, sur la gauche, on aperçoit le Molokai Museum and Cultural Center qui mérite une visite. Allez ensuite vous balader dans la forêt de Palaau (tout au bout de la 470) ; faites un stop au Kalaupapa Lookout (point de vue panoramique sur la péninsule de Kalaupapa, avec panneaux explicatifs) et au Kauleonanahoa (ou le phallus de Nanahoa), une énorme pierre de forme phallique, entourée de légendes.

L'après-midi à l'ouest de l'île : faites une halte au village de Mauna Loa pour visiter l'étonnante Big Wind Kite Factory, qui est à la fois un atelier de confection de cerfs-volants artisanaux et une boutique de souvenirs. Allez ensuite vous prélasser à Papohaku Beach, une grande plage de sable doré.

Retour à Kaunakakai pour la soirée.

Jour 6 : Molokai. La journée à Kalaupapa. La descente, à pied ou à dos de mule, de la montagne qui surplombe la péninsule de Kalaupapa pour en atteindre le village. Cette randonnée et la visite du village sont les attractions majeures de l'île. Kalaupapa a pourtant vécu coupée du monde pendant près d'un siècle car le site était un lieu de quarantaine pour une communauté d'hommes et de femmes souffrant de la lèpre. D'anciens malades y résident encore aujourd'hui. Un véritable must : la descente à dos de mule prend 7h, mais c'est une expérience inoubliable.

Jour 7 : Molokai. La journée sur la côte sud-est de Molokai. Le matin : partez de Kaunakakai, prenez la route 450 qui longe la côte vers l'est. Arrêtez-vous aux différents points d'intérêt : l'étang de Kalokoeli, l'église Saint-Joseph, le Smith Bronte Landing (lieu d'atterrissage catastrophe du premier vol USA/Hawaii) et l'église Lady of Sorrows. Prévoyez un pique-nique pour déjeuner. Début d'après-midi : allez nager dans les eaux transparentes du Waialua Beach Park. Début de soirée : vol retour Molokai/Maui.

Transports inter-îles

Le seul moyen d'aller d'une île à l'autre, c'est l'avion. Vous trouverez plusieurs compagnies aériennes pour les dessertes mais les prix se valent. Réservez tôt pour obtenir les meilleurs prix. Il existe une forte variabilité des prix selon l'horaire du vol. Très utilisés par les locaux eux-mêmes, les avions inter-îles connaissent des pics de fréquentation le matin et en fin de journée. Les prix des vols sont donc généralement plus accessibles à la mi-journée (entre 10h et 15h). Et la variation de prix peut aller du simple au triple !

Pas de bateau donc entre les îles principales Oahu, Maui, Kauai et l'île d'Hawai'i car les distances sont beaucoup trop longues et ce ne serait pas pratique du tout. Les seules traversées en bateau se font entre Maui et Lanai (45 minutes la traversée).

Séjours thématiquesHaut de page

Les séjours thématiques suivants étant assez courts et se déroulant sur plusieurs îles, il conviendra de les intégrer dans un séjour de deux à trois semaines minimum.

Les volcans d'HawaïHaut de page

Hawaï compte des volcans éteints à Maui et Oahu, ainsi qu'un volcan en activité sur l'île d'Hawai'i. C'est donc sur ces trois îles que le séjour doit s'organiser. Un bref passage à Oahu pour une randonnée à Diamond Head, avant de faire un saut sur l'île de Maui pour arpenter le parc national du volcan Haleakala et monter au cratère du Haleakala pour assister au lever du soleil ou au coucher du soleil (un must !). Enfin, sur l'île d'Hawai'i, le parc national des Volcans permet de parcourir la route " Crater Rim Drive " et s'arrêter aux nombreux points d'intérêt. Enfin, vous ne manquerez pas, bien sûr, d'aller contempler la coulée de lave du volcan Kilauea qui est particulièrement importante depuis fin janvier 2017. Le spectacle est si beau qu'il a été retransmis par les caméras du monde entier.

Farniente à la plage et sports nautiquesHaut de page

De tout l'archipel, c'est sans doute à Oahu et à Maui que les sports nautiques et le farniente peuvent se pratiquer le plus aisément.

Sur Oahu, les célèbres plages de Waikiki sont un must, avec pourquoi pas un cours de surf au programme. Puis, direction l'ouest, pour une journée sur la baie cristalline de Hanauma Bay avec baignade, bronzette et, surtout, snorkeling car c'est l'un des meilleurs spots de l'archipel ! Enchaînez alors avec la route des plages du littoral de la pointe sud-ouest d'Oahu, de Hanauma Bay à Makapuu Beach. Les boogie-boarders confirmés pourront s'éclater à Sandy Beach ou à Makapuu Beach.

Sur la côte est, on trouve deux immanquables : Waimanalo Beach, qui est un très bon spot de boogie-board et snorkeling, et Kailua Beach, dont l'exposition aux vents est idéale pour la pratique du surf et de la planche à voile.

Les meilleures plages de surf du monde se concentrent toutes sur la côte nord. Parmi les plus connues : Ehukai Beach, Sunset Beach et Waimea Beach où se déroulent, chaque hiver, des épreuves du championnat de surf international " Triple Crown of Surfing ".

Sur l'île de Maui, on commencera par la superbe côte de Kaanapali, à la découverte de ses merveilleuses plages où l'on peut se baigner sans danger et faire du snorkeling (Black Rock Beach est un excellent spot). Quant aux plages de Makena, Black Sand Beach et Big Beach, leur sable moelleux et doré est parfait pour le farniente et la bronzette. Mais attention aux courants forts !

Aux environs de Paia, ne manquez pas Hookipa Beach qui est LA plage réservée aux véliplanchistes pros (même si on n'y connaît rien, le spectacle mérite le détour !)

Sur les traces d'ElvisHaut de page

Le séjour se déroulera essentiellement sur l'île d'Oahu, avec une expédition à Kauai. À l'arrivée à Honolulu, faire un tour à l'hôtel Hilton Hawaiian Village où Elvis a donné son concert "  Aloha from Hawaii  ", en 1973, puis se rendre dans le quartier Ala Moana et aller se baigner à Ala Moana Beach où ont été tournées des séquences du film Blue Hawaii (1961).

On passera aussi une journée sur la baie cristalline Hanauma Bay car c'est là qu'ont été tournées de nombreuses scènes de Blue Hawaii (1961). Puis, visite du Memorial de Pearl Harbor où Elvis a donné un concert en 1961, avant de se rendre sur les hauteurs de Honolulu pour visiter le musée d'Art et suivre la Tantalus Drive que le King traverse dans Blue Hawaii (1961).

On ira ensuite sur la côte est pour faire une balade à cheval au Kualoa Ranch. Juste en face, se trouve l'îlot Mokolii, aussi appelé "  Chinaman's Hat  " en raison de sa forme conique : c'est là qu'a eu lieu une partie du tournage de Paradise Hawaiian Style. Visiter le Polynesian Cultural Center à Laie et assister au spectacle. De nombreuses scènes de Paradise Hawaiian Style y ont été tournées, notamment celle où Elvis interprète "  This is my heaven  ".

On change d'île, mais pas de thème : sur Kauai, prendre la route et longer la côte est vers le nord jusqu'au Wailua State Park. Visiter le Kamokila Hawaiian Village et louer un kayak pour faire une balade sur la rivière Wailua jusqu'à la Fern Grotto (grotte). Cette rivière figure dans plusieurs séquences du film Blue Hawaii (1961). Sur le chemin du retour vers Lihue, aller se rafraîchir à Lydgate Beach, que l'on voit aussi dans le film. Retourner sur la côte est, au nord de Lihue, et consacrer sa journée aux superbes plages qui s'étendent de Kapaa à Kilauea. L'une d'elles, Anahola Beach, figure aussi dans Blue Hawaii (1961).

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses Hawaï

Sélection Visites - Points d'intérêt Hawaï

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté