Un voyage à Hawaï ne saurait être complet sans la visite de Pearl Harbor. C'est un mémorial et une visite solennelle. Certains auront peut-être du mal à s'extraire de leur plage idyllique sous les cocotiers, mais il est important d'y aller car cet épisode de l'Histoire américaine fut un tournant dans l'Histoire du monde et de l'humanité. Il a provoqué l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale ; un pays qui a joué par la suite un rôle fondamental dans la résolution du conflit et qui a libéré la France.

Pearl Harbor (le port des perles) doit son nom à la tradition de pêche à la perle dans ses eaux. En échange de la levée des barrières douanières sur le sucre hawaiien, les États-Unis obtiennent le droit de disposer de la baie dès 1887. À partir de 1906 - date de l'annexion de Hawaii par les États-Unis - ils commencent à y construire ce qui va devenir leur base militaire stratégique dans le Pacifique.

Le 7 décembre 1941, à 7h55, un raid de l'aviation japonaise attaque par surprise Pearl Harbor. Une partie se dirige vers les postes de l'aviation américaine pour couper court à toute éventuelle riposte, tandis que le reste des avions se dirige vers la baie pour une attaque kamikaze. Les soldats en sont encore au petit-déjeuner lorsque les torpilles atteignent les premiers navires militaires. Pear Harbor s'emplit de fumée tandis que les navires chavirent un à un. La surprise et la rapidité de la frappe créent le désarroi chez les soldats qui n'ont pas le temps de sortir et sombrent avec leurs navires. La réaction américaine a cependant le temps de s'organiser pour la seconde attaque japonaise de 8h40. L'assaut dure au total deux heures et a des conséquences dévastatrices sur l'armée américaine : 2 400 militaires et civils sont tués, 188 avions détruits et 8 navires sévèrement abîmés ou coulés.

Le drame de Pearl Harbor a l'effet d'un électrochoc pour les Etats-Unis, pourtant il se produit dans un climat de grande tension. Le Japon alors en pleine expansion avait commencé à étaler son empire en grignotant petit à petit la Chine et l'Asie du Sud-Est pour s'approvisionner en ressources naturelles. Mécontents et inquiets pour leur position dans le Pacifique, les Etats-Unis avaient répondu par un embargo sur les exports vers le Japon, leur coupant notamment l'accès au pétrole. En parallèle une partie de la flotte américaine est envoyée à Pearl Harbor pour se rapprocher de la zone de conflit du Pacifique, les Etats-Unis n'imaginant pas une guerre sur leur sol. Les négociations diplomatiques n'étant pas concluantes et conscient de sa taille face au Etats-Unis, le Japon sait que la rapidité et la surprise sont ses atouts. Assuré sur le front Ouest par un accord avec l'URSS, il peut consacrer ses forces à l'Est. Au matin les avions puis la flotte de Pearl Harbor sont détruits. La surprise et la violence de cette attaque pourtant bien préparée lui valent la qualification de " trahison " par le Président Roosevelt. Les Etats-Unis réalisent alors la naïveté de leur politique isolationniste. Ne pouvant désormais rester neutres, ils entrent dans la Seconde Guerre mondiale.

Le 7 décembre 2016, c'était le 75e anniversaire de l'attaque de Pearl Harbor. Pour marquer cet anniversaire, le premier ministre japonais Shinzo Abe décide de se rendre à Pearl Harbor dans le cadre d'un voyage officiel à Hawaï, les 26 et 27 décembre. Accompagné du Président Barack Obama, il veut montrer sa volonté de " ne jamais répéter la tragédie de la guerre " et met l'accent sur la réconciliation entre le Japon et les Etats-Unis. C'est une visite historique car c'est le premier chef de gouvernement japonais à se rendre à Pearl Harbor. Ce voyage s'inscrit dans la droite lignée de celui de Barack Obama qui s'était rendu à Hiroshima en mai 2016, c'est le premier Président américain à avoir effectué un tel voyage officiel à Hiroshima également.

Les lieux incontournables de PEARL HARBOR

Organiser son voyage à PEARL HARBOR

Photos de PEARL HARBOR

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

15.95 €
2019-07-10
336 pages
Avis