Rares sont les contrées d'où l'on revient en se disant qu'on y retournera forcément. En effet, impossible de dire qu'on a " fait " la Grèce, tant chaque territoire est différent. Les connaisseurs le savent bien : la Grèce ne se limite pas aux Cyclades et à ses petites maisons blanches. D'ailleurs les voyageurs ne s'y trompent pas : en 2017, le nombre de touristes internationaux a encore battu des records, dépassant le cap des 30 millions de visiteurs, soit une nouvelle augmentation de 15 % par rapport à l'année précédente. A lui seul, le marché français est estimé à près de 2 millions de visiteurs. A part les îles - par ailleurs fort agréables -, la Grèce continentale offre bien d'autres facettes : des sites archéologiques et monuments classés à l'Unesco, mais également des paysages d'une nature sauvage à couper le souffle, tantôt hostile, tantôt hospitalière, toujours grandiose. Encore méconnues des touristes, des régions comme la Thrace ou la Macédoine ont su rester authentiques et pleines de surprises. Mais si l'on se sent véritablement en Orient à l'ouest, les Vénitiens se rappellent à nous dans l'Epire comme les Francs dans le Péloponnèse. Ici, mer et montagnes vivent en parfaite harmonie ; ainsi, quel plaisir d'allier l'exercice de la randonnée au plaisir de la baignade ! D'autant que les températures peuvent être différentes sur la côte, y compris hors saison...
Pour ce voyage, vous devrez vous forcer à ne pas trop planifier, car en Grèce, autant dire que cela relève de la gageure ! Laissez votre montre dans la valise, elle ne servirait qu'à vous irriter. La devise des Grecs est de ne rien précipiter : siga, siga ! Gardez donc à l'esprit le fait qu'un match à la télé ou une sieste improvisée sont parfois des arguments suffisants pour justifier le retard d'un bus ou la fermeture exceptionnelle d'un musée. Détendez-vous, offrez-vous des moments de rêve dans des paysages chargés d'émotions, profitez d'un coucher de soleil sur une plage, d'une nuit étoilée aux sons des cigales... Asseyez-vous quelques heures à la terrasse d'un café et observez les Grecs jouer au tavli, cette variante du backgammon dont ils raffolent. Laissez-vous surprendre par les saveurs cuisinés par les yayas (grand-mères) dans les tavernes. Sortez sans compter, en commençant par un apéritif à l'ouzo et aux mezzedes face à la mer, et prolongez votre soirée au son enivrant d'un bouzouki... Comme tous les gens là-bas, prenez le temps de vivre ! Vous serez étonné de voir qu'on a tous quelque chose de grec en nous. Kalos irthate (" bienvenue en Grèce ") !

L'équipe de rédaction

Avertissement

La Grèce traverse actuellement une grave crise économique d'une ampleur sans précédent. Depuis mai 2010, des mesures d'austérité visant à renflouer les caisses de l'État ont été votées les unes après les autres : baisse des salaires et des retraites, augmentation des impôts, multiplication de taxes diverses, flexibilité des contrats de travail... Cette " cure " subie par la population a eu comme résultat une chute dramatique de la consommation et la fermeture de très nombreux commerces à travers le pays. Le tourisme semble avoir repris à l'été 2013 après un ralentissement de la fréquentation en 2012, entraînant de nombreuses fermetures. Aujourd'hui, le marché s'est stabilisé à nouveau et les adresses présentées dans ce guide ont été vérifiées une à une. Nous vous conseillons cependant de ne pas vous aventurer dans une région retirée sans avoir, au préalable, pris contact avec l'établissement. Au cas où !

Les lieux incontournables de Grèce continentale

Organiser son voyage en Grèce continentale

Les circuits touristiques en Grèce continentale

Photos de Grèce continentale

Découvrir la Grèce continentale

Les plus de la Grèce

Une mosaïque de paysages

La Grèce offre une variété délicieuse de paysages. Mais si l'on pense immédiatement plages, on oublie souvent que les montagnes couvrent 80 % de la surface du territoire, surtout dans la région continentale au nord. Vous passerez ainsi en quelques kilomètres d'une côte sableuse et aride à des vallées verdoyantes. Mais vous aurez aussi le vertige en arpentant les monastères suspendus aux falaises rocheuses des Météores ou en parcourant les gorges de Vikos, dans les montagnes Zagoria en Epire, dans une faille vertigineuse de 1 600 m de profondeur. Pour plus de sérénité, il reste encore les villages paisibles de pêcheurs surplombant le clapotis de la mer comme dans le Pélion...

Une histoire millénaire

Berceau de la civilisation occidentale et de la démocratie, la Grèce a plus d'une histoire à nous raconter. Majestueux vaisseau de pierre érigé au siècle de Périclès, l'Acropole, et son Parthénon, domine Athènes depuis plus de 2 500 ans. En Macédoine, un détour par l'école du philosophe Aristote rappelle qu'entre 343 et 340 av. J.-C., le célèbre penseur enseigna l'éthique et la doctrine politique à un jeune garçon prénommé Alexandre, promis à un grand avenir. Que ce soit dans les ruines antiques ou sur la terrasse d'un kafeneion, l'histoire est omniprésente et particulièrement vivante car fièrement entretenue par les Grecs qui se feront un plaisir de vous la conter.

Un livre de mythologie à ciel ouvert

Qui ne connaît pas Zeus, Aphrodite et compagnie ? La mythologie grecque nous semble familière, tant elle fait partie de notre culture. Ici, la genèse de l'univers est tout d'abord une affaire de mythes. Un autre charme de la Grèce est de relire ces histoires épiques dans les lieux qui les ont inspirées. Alors que son frère Poséidon règne sur les mers, Zeus, véritable maître de l'univers, domine son monde depuis les cimes de l'Olympe en Macédoine. Au pied de l'Acropole, comment ne pas penser à Athéna, la déesse guerrière protectrice de la cité ?

Partout, des sites classés à l’Unesco

A ce jour, pas moins de 18 sites grecs sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco dont 12 en Grèce continentale. Ils comprennent bien sûr l'Acropole, mais aussi les monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique, le temple d'Apollon à Bassae, les sites archéologique de Vergina, d'Olympie, de Delphes, Mystras, Mécènes ou Philippes (le dernier, distingué en 2016). A cela s'ajoutent deux ensembles religieux d'exception : les monastères suspendus des Météores et le Mont Athos.

Une hospitalité qui ne connaît pas la crise (ou presque)

Autre charme de la Grèce : malgré leurs difficultés économiques, les Grecs gardent une vraie élégance - et fierté - avec les touristes. Leur sens de l'hospitalité est resté intact. Mieux : peu, à notre connaissance, ont essayé de gonfler leurs prix à cause de la conjoncture pourtant délicate. Encore aujourd'hui, de nombreux restaurateurs continuent d'offrir des desserts (halva, tranches de pastèque...) à leurs clients. La classe.

Du soleil toute l'année

Sa grande diversité géographique permet à la Grèce d'offrir à ses visiteurs une large variété de conditions climatiques, avec une dominante méditerranéenne, qu'on appelle aussi " climat de l'olivier ". Le soleil, o Ilios, ne vous fera pas faux bond. La Grèce se targue de compter 3 000 heures d'ensoleillement par an. Présent dès les premiers jours de printemps, il rayonne jusqu'au mois d'octobre, illumine l'hiver et se fait féroce les mois d'été. Attention, quand le vent souffle en été, l'impression de chaleur se fait moins sentir alors que le soleil tape toujours autant... Vous pouvez toujours faire la sieste à l'ombre d'un gros figuier.

À mi-chemin entre deux continents

Terre de contrastes aux multiples écosystèmes, vous trouverez en Grèce une variété délicieuse de paysages, et passerez aisément des petits villages de montagne aux grandes étendues de plages. Vous attendent : 15 000 km de côtes, des centaines d'îles et toutes sortes de plages, le tout à quelque trois heures de vol de Paris. Pour ceux qui ont envie de découvrir des lieux peu fréquentés par les touristes mais dont la valeur culturelle est néanmoins énorme, la Grèce, trait d'union entre l'Europe et l'Asie, est un excellent point de départ pour des séjours dans les Balkans, ou en Turquie.

Un patrimoine hors normes
<p>Simonopetra.</p>

Simonopetra.

Le saviez-vous ? En 2017, le rebétiko, musique populaire grecque, a été classé sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. L'année précédente, c'est la momoeria, fêtes typiques entre le 25 décembre et le 5 janvier à Kozani, dans le nord-ouest de la Grèce, en Macédoine occidentale, qui était distinguée. Partout, le patrimoine historique et artistique de la Grèce est absolument colossal. Vous ne pourrez pas rentrer chez vous en ayant l'impression d'avoir tout vu, car le moindre petit village regorge de trésors antiques, de chapelles byzantines, de ruines, de cloîtres, de traces de pied de cyclope ou de cavernes cachant des hydres invincibles...

Une tradition : les fêtes familales et religieuses

La Grèce est un pays de fête, c'est dans la culture de ses habitants de s'amuser jusque tard dans la nuit. Toute occasion est bonne pour danser et écouter de la musique, entre amis ou en famille. Les traditions sont consciencieusement respectées par tous et célébrées comme il se doit : mariages, baptêmes, fêtes religieuses sont autant de bonnes excuses pour faire la fête.

La cuisine méditerranéenne

Invité à la table de ce peuple à la forte personnalité, vous goûterez des vins originaux, des rouges sirupeux aux blancs résinés, et dégusterez d'excellents mezze cuisinés sous le patronage de la vénérée huile d'olive, nectar de l'arbre sacré du pays de l'Olympe. Et ce sera festif ! En effet, toute occasion est bonne pour danser et écouter de la musique arrosée d'un verre d'ouzo ou de tsipouro.

Reportages & actualités de Grèce continentale

Avis