La richesse de la culture et du paysage européens est unique. Du nord au sud, climats et architectures évoluent, promettant un voyage dépaysant en seulement quelques heures d'avion. Il est, en effet, plutôt simple d'envisager un tour d'Europe grâce à l'étendue raisonnable de son territoire et aux différents moyens de transport qui desservent les grandes villes. Beaucoup d'entre vous ont sans doute déjà visité plusieurs capitales européennes : Rome, Paris, Londres ou Berlin sont bien connues des voyageurs, mais qu'en est-il des petits villages qui contiennent souvent l'âme d'un pays ? Ce sont ces derniers, hors des sentiers battus, que nous mettons ici en lumière. Voici les 20 plus beaux villages d'Europe. 

©

Scilla, à en tomber !

À une vingtaine de kilomètres de Reggio Calabria, au sud de l'Italie, le village de Scilla est une vraie carte postale. Vous connaissez d'ailleurs sûrement le proverbe «tomber de Charybde en Scylla», faisant référence aux monstres qui terrorisaient les marins de chaque côté du détroit de Messine. Les maisons de pêcheurs du quartier de Chianalea menant au port sont pittoresques à souhait. Une chose est sûre, l'Italie n'a pas fini de nous charmer ! Nous vous avions d'ailleurs dévoilé nos 10 villages préférés de la péninsule.  

©

Klima, trésor des Cyclades

Charmant village de l'archipel grec des Cyclades, Klima mêle richesse naturelle et historique. En effet, son passé fut particulièrement prospère durant  les périodes archaïques et classiques, à l'époque où le village fabriquait ses pièces d'argent et avait créé son propre alphabet ! Aujourd'hui encore on peut admirer l'amphithéâtre témoignant de l'âge d'or de Klima, côtoyant un tranquille port de pêche et de multiples maisons multicolores. 

©

Southwold, au cœur du Suffolk

Parmi les plus beaux villages d'Angleterre, Southwold tient une place de choix. Cette station balnéaire où George Orwell possédait une maison de famille est perchée au sommet de hautes falaises. Son centre-ville est une petite pépite où s'alignent bâtisses d'architecture géorgienne et petites échoppes artisanales. Ses plages de sable fin bordées par des cabines colorées forment un cadre d'exception à l'élégance naturelle.  

©

Monsaraz, un village fortifié

Dans la région de l'Alentejo, au Portugal, Monsaraz domine la vallée de la Guadiana. Village fortifié, réputé imprenable, il est aujourd'hui connu pour deux événements annuels : le festival de musique classique au mois de juillet et les fêtes de Nossa Senhora dos Passos début septembre. En dehors de ces périodes où le village est très fréquenté, l'ambiance est calme et apaisante et on se plaît à arpenter son charmant dédale de ruelles blanches. 

©

Triberg im Schwarzwald, au pays des coucous

Ce village de Bade-Wurtemberg, en Allemagne, est connu pour son artisanat du coucou. Si vous adorez ces horloges, les nombreux magasins de la rue principale vous enthousiasmeront. Côté nature, Triberg im Schwarzwald abrite les plus hautes cascades d'Allemagne. L'eau tombe de plus de 183 m de hauteur et berce le village d'un bruit apaisant tout au long de l'année. Des sentiers de randonnée permettent de profiter du spectacle. 

©

Eguisheim, berceau du vignoble alsacien

Dans le Grand Est français, Eguisheim est assurément l'un des plus beaux villages alsaciens. Avec ses maisons à colombages, son château central et les fleurs qui le recouvrent au printemps, c'est une vraie carte postale de l'Est de la France. Eguisheim est connu pour ses grands crus, notamment Eichberg et Pfersigberg, qui lui valent souvent sa réputation de berceau du vignoble alsacien. De nombreux visiteurs sont chaque année conquis par Eguisheim. 

©

Hallstatt, l'appel de la montagne

En Autriche, dans la région du Salzkammergut, Hallstatt mérite le détour. Ce village adossé à la montagne et bordé par le Hallstattsee est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Outre son paysage de montagne somptueux, Hallstatt abrite une curiosité naturelle qui attire de nombreux visiteurs : les grottes du Dachstein. Si le massif du Dachstein est déjà connu des skieurs, ces grottes façonnées par la nature sont à découvrir. 

©

Hellesylt, au pays des fjords

Sa proximité avec le fjord Geiranger lui vaut d'être visité par de nombreux touristes chaque année. Hellesylt mérite effectivement plus qu'une simple escale en vue de voir les fjords, c'est un véritable bijou enchâssé dans les montagnes. Village typiquement norvégien, sous la menace du mont Åkerneset qui le surplombe, Hellesylt fut une destination populaire pour l'aristocratie européenne, Ibsen lui-même y fit un séjour en 1862. 

©

Valldemossa, une bourgade artistique

Situé à 400 m d'altitude sur l'île espagnole de Majorque, Valldemossa est un village tranquille où vinrent, entre autres, George Sand et Frédéric Chopin au cours de l'hiver 1839 en villégiature. On visite encore la chartreuse de Valldemossa, un ancien monastère habité par les chartreux jusqu'en 1835, et les cellules dans lesquels l'écrivaine et le compositeur vécurent. Une étape loin des plages et de la foule estivale dans les Baléares. 

©

Piana, au plus près des calanche

En Corse-du-Sud, on retrouve l'un des plus beaux villages de France : Piana. Comment ne pas être charmé par cette beauté sauvage où se découpent les fameuses calanche ? Ces sculptures naturelles aux formes étranges, presque surréalistes, donnent au village toute sa splendeur, surtout lorsque le soleil se couche et que la pierre rougeoie. Nous vous avions déjà dévoilé nos 10 villages préférés en Corse dans un précédent article

©

Giethoorn, destination nature

Au Pays-Bas aussi il est agréable de sortir des sentiers battus en ne se limitant pas aux habituels séjours à Amsterdam ou à Rotterdam. Le village de Giethoorn, dans la province de l'Overijseel, vaut par exemple le détour. À seulement 1h30 au nord de la capitale néerlandaise, ce village est une petite «Venise du Nord» totalement piéton. Ici, on se promène à pied, à vélo ou bien en bateau. Au fil des canaux et des maisons aux toits de chaume, Giethoorn est idéal pour une escapade romantique.  

©

Smögen, échappée belle en Suède

Smögen est un joli village de pêcheurs situé dans le Göteland, en Suède. On y accède par un pont depuis Kungshamn. Le décor à l'arrivée est somptueux : des rochers gris polis par la mer contrastent avec le bleu du ciel et les maisons aux toits rouges. En été, le village devient la destination des fêtards qui viennent profiter des terrasses devant la mer. Privilégiez le hors-saison si vous voulez profiter de sa tranquillité. 

©

Gruyères, escale en Suisse romande

Voilà un village dont vous connaissez certainement déjà le nom : Gruyères doit sa célébrité au fromage né dans ses montagnes, bien sûr, mais pas seulement ! Il faudra aussi compter sur ses géraniums et ses accordéons qui font partie du folklore local. Entièrement piéton, Gruyères est une ancienne cité médiévale au charme certain. Sur ses hauteurs, le château des comtes de Gruyères qui remonte au XIIIe siècle veille sur la ville. 

©

Mošćenička Draga, entre mer et pinède

Même si le tourisme s'y est développé rapidement, la Croatie abrite encore de jolis villages à découvrir, Mošćenička Draga en est la preuve. Situé dans le golfe du Kvaner, ce petit port médiéval accroché aux flancs d'une colline qui se jette dans les eaux bleues de la mer nous séduit. L'architecture a su s'adapter à merveille aux contraintes naturelles, formant un cadre de toute beauté. Durant la période estivale, ses plages de galets sont très plébiscitées des touristes. 

©

Mdina, joyau maltais

Mdina servit de décor à Port-Réal dans Games of Thrones, et on comprend pourquoi puisque cette petite ville à l'architecture inchangée depuis sa reconstruction en 1693 est d'une beauté sans pareille. La pierre blanche des édifices éblouit les visiteurs durant les jours d'été, et tout autour de la ville des vignes produisent du bon vin. Ancienne capitale de Malte, Mdina jouit d'un riche passé que l'on découvre dans ses ruelles, notamment grâce aux nombreuses attractions touristiques comme «Medieval Times» ou «The knights of Malta». 

©

Civita di Bagnoregio, une cité perchée

Au nord de Rome, en province de Viterbe, Civita di Bagnoregio vaut le détour. Fondé par les Étrusques il y a plus de 2 500 ans, le village est constamment menacé par l'érosion, particulièrement le hameau de sa partie haute nommé Civita, tant et si bien qu'on le surnomme souvent il paese che muore (le village qui meurt). Si on y compte que très peu d'habitants à l'année, Civita est toutefois très fréquenté par les touristes. On le rejoint grâce à une longue passerelle depuis Bagnoreggio.  

©

Hollókő, un village musée

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, Hollókő, au nord-est de la Hongrie, est un village-musée où l'on découvre 55 petites maisons traditionnelles (certaines se visitent) regroupées autour d'une église. Les habitants du village s'illustrent comme les gardiens d'un précieux folklore palóc et lors des saisons les plus touristiques, on découvre leurs costumes colorés et fleuris. Très visité, Hollókő garde pourtant un cachet indéniable.

©

Cong, entre deux eaux

En Irlande, le village de Cong s'élève entre deux lacs : Lough Mask et Lough Corrib, qui marquent la séparation entre le comté de Galway et le comté de Mayo. Parmi les monuments d'intérêt, une abbaye augustinienne labyrinthique du XIIe siècle de laquelle on visite les ruines imposantes.  Notez que la précieuse Croix de Cong, arrivée en Irlande depuis Rome au XIIe siècle, ne se trouve pas dans le village mais à Dublin, dans le prestigieux National Museum. 

©

Svaneke, au bord de la mer Baltique

Ce bourg de pêcheurs danois est souvent considéré comme le plus beau de l'île de Bornholm, voire de tout le Danemark. Bordé par la mer Baltique, Svaneke abrite de belles maisons à colombages colorées et de nombreux espaces verts. Il est très agréable de se perdre dans ses ruelles tortueuses à la découverte d'un fumoir à poissons ou des différents ateliers d'artistes. L'ambiance y est apaisante, très hygge comme les Danois aiment à dire. 

©

Inari, au pays du bonheur

La Finlande a été élue pays du bonheur aussi bien en 2018 qu'en 2019 ! Inspirons-nous donc de ses paysages en nous rendant à Inari, en Laponie. Le lac Inarijärvi, long de 100 km, est l'un des plus grands de Finlande et est constellé de plus de 3 000 îles. Depuis Inari, des croisières sur le lac sont organisées. Mais ce n'est pas la seule raison pour séjourner dans le village, son musée Sami et centre de la nature qui propose un panorama complet de la culture des Samis est aussi très intéressant.  

©